Infiniti QX80 2018 : valeur ajoutée

Points forts
  • V8 musclé et vocal
  • Excellente capacité de remorquage
  • Prix agressif
Points faibles
  • L’écran tactile du système multimédia pourrait être plus gros
  • Consommation d’essence importante
  • Pas de toit panoramique
Évaluation complète

CHARLESTON, Caroline du Sud — Lorsqu’un constructeur invite une poignée de journalistes à un événement média afin de conduire un de ses véhicules, on a habituellement beaucoup de choses à discuter. La voiture ou le camion est redessiné de A à Z, ou du moins, dispose d’une nouvelle carrosserie, de nouvelles motorisations ou de technologies récentes. Dans certains cas, le véhicule pourrait avoir reçu quelques retouches ici et là, mais se fait qualifier comme étant « tout nouveau. »

Un tel exemple, c’est l’Infiniti QX80 2018. Outre la partie avant redessinée, on réalise rapidement qu’en matière de design — intérieur comme extérieur — l’édition de cette année n’a pas beaucoup changé. Malgré tout, des modèles entièrement nouveaux arrivent très rarement dans le segment des VUS pleine grandeur de luxe, alors des changements subtils pourraient être suffisants pour gagner des parts de marché. Un segment qui comprend le Lincoln Navigator, le Lexus LX, le Cadillac Escalade et le Mercedes-Benz GLS.

Le QX80 figure sur le marché dans sa forme actuelle depuis le millésime 2011. À l’époque, il s’appelait le QX56, mais a reçu un nouvel écusson en 2014, au moment où tous les modèles de la marque ont été renommés hiérarchiquement tout en adoptant la lettre Q.

Bon, son design général est identique, mais le QX80 a reçu une nouvelle calandre avec une grille repensée et des phares adaptatifs à DEL, maintenant de série. Le gros VUS ressemble désormais aux autres produits de la gamme et moins à un lutteur sumo somnolent. C’est notre opinion, bien entendu, toutefois nous n’avons jamais rencontré quelqu’un qui trouvait la tronche du QX80 particulièrement attrayante.

D’autres changements extérieurs ont été effectués, tels que des ajouts de chrome à certains endroits, de nouvelles jantes de 20 et de 22 pouces ainsi qu’une nouvelle couleur de peinture, Champagne Quartz, qui remplace Bronze de Dakar de l’an dernier. Puisqu’on en parle, Infiniti a précisé que le QX80 arbore la plus grande qualité de peinture parmi tous ses produits, elle est inspectée et polie à la main au besoin.

L’habitacle reçoit des matériaux de plus grande qualité avec du cuir matelassé sur les portes et les sièges, des passepoils et des boiseries. On dit de la sellerie qu’elle résiste aux taches, les jeans ne déteindront donc pas sur le cuir des sièges. Trois choix de combinaisons de couleurs sont disponibles, y compris la nouvelle teinte Brun selle. Un toit ouvrant panoramique aurait été le bienvenu, néanmoins, il faudra attendre que le VUS obtienne une refonte complète.

Photo: Michel Deslauriers

Le système multimédia a été mis à jour avec l’interface InTouch de la marque, mais l’écran tactile demeure un peu petit, avec un diamètre de huit pouces. Chaque télécommande mémorise la position du siège du conducteur, des rétroviseurs et du volant ainsi que les réglages de climatisation et les préférences de navigation.

Un nouveau gadget chez Infiniti, le rétroviseur intelligent est maintenant disponible : il utilise une caméra logée dans la lunette arrière pour afficher ce qui se passe derrière le véhicule. Pratique pour reculer d’un espace de stationnement dans un endroit achalandé ou dont la visibilité est obstruée, ou lorsque les têtes des passagers arrière empêchent de bien voir à travers le rétroviseur conventionnel. La prise de vue est différente, et il faut un peu de temps pour s’y habituer.

Les passagers aux places arrière ont droit à un nouveau système de divertissement — de série dans chaque QX80 — qui inclut des écrans de 8,0 pouces à haute résolution (un pouce plus grand) et trois prises USB supplémentaires pour garder les appareils portatifs bien chargés.

Infiniti clame que l’insonorisation a été améliorée, difficile à valider sans conduire un modèle 2017 et un 2018 l’un après l’autre, sur les mêmes routes. À vitesse plus lente, on décèle un léger bourdonnement de pneus ou de transmission qui semble disparaître une fois que l’on accélère, mais autrement, la cabine du QX80 est bel et bien sereine.

La motorisation de l’Infiniti QX80 2018 n’a pas changé. Le V8 de 5,6 litres produit toujours 400 chevaux et un couple de 413 livres-pied, géré par une boîte automatique à sept rapports qui envoie tout ce muscle à travers un système à quatre roues motrices. On profite d’un peu plus de puissance que dans le Lexus, un peu moins que dans le Cadillac de 420 chevaux et le Lincoln de 450 chevaux. Le Benz peut disposer de 577 chevaux en déclinaison AMG, mais au prix du QX80, on parle plutôt du GLS 450 de 362 chevaux.

On adore la virilité et la sonorité d’un V8, et celui du QX80 livre la marchandise dans les deux cas. Par contre, la consommation demeure toujours élevée, avec des cotes ville/route de 17,4/12,2 L/100 km. Tous ses rivaux, à l’exception du Lexus, peuvent faire mieux.

Comme avant, le QX80 est disponible avec ce que la marque appelle le contrôle hydraulique du mouvement de la carrosserie. En virage, la suspension s’ajuste automatiquement pour réduire le roulis de caisse. Ça fonctionne, dans l’optique où l’on ne peut faire des miracles avec un VUS haut sur pattes affichant un poids de 2 680 kilogrammes. Le système à quatre roues motrices favorise les roues arrière en mode Auto, et peut acheminer jusqu’à 50% de la puissance aux roues avant lors des pertes d’adhérence.

On retrouve aussi une gamme basse pour les escapades hors route, mais qui osera s’aventurer hors des sentiers battus dans un VUS si massif et dispendieux? L’important, c’est que l’on peut se vanter d’avoir de telles capacités, même si elles ne sont pas utiles au quotidien. La boîte de vitesses comprend également un mode remorquage, qui aide le QX80 à tirer une charge allant jusqu’à 3 856 kilogrammes (8 500 lb). Personne ne fait mieux dans ce segment, bien que l’écart ne soit pas très grand avec certains rivaux.

Le prix de l’Infiniti QX80 2018 n’a pas encore été fixé pour le marché canadien. Par contre, on s’attend à ce qu’il ne soit augmenté que de quelques centaines de dollars par rapport au PDSF de 75 650 $ de l’édition 2017, frais de transport et de préparation en sus. Une fois de plus, des configurations à sept et à huit places seront disponibles, ainsi qu’un ensemble Technologie qui regroupe les habituels systèmes de sécurité avancés tels que le régulateur de vitesse adaptatif, la surveillance et l’intervention des angles morts, l’avertissement et la prévention de sortie de voie. En plus de jantes de 22 pouces de la suspension à réglage hydraulique et du rétroviseur intelligent mentionnés plus tôt. Cet ensemble devrait coûter aux alentours de 8 500 $.

Le QX80 n’a peut-être pas reçu de changements significatifs, cependant, la bonne nouvelle, c’est qu’il coûte moins cher que ses concurrents. Les versions à empattement court des Escalade et Navigator ainsi que le GLS 450 se vendent pour environ 10 k$ de plus, tandis que le LX 570 se détaille à plus de 109 k$. Le Lexus GX 470 à 74 k$ serait donc plus proche du QX80 côté prix, mais il est moins logeable, moins puissant et doté d’une capacité de remorquage beaucoup plus basse.

Au final, l’Infiniti s’avère un VUS pleine grandeur confortable, spacieux et habile qui obtient des améliorations aux bons endroits, et jouit d’une bonne réputation de fiabilité — il est maintenant assemblé au Japon aussi. Ce n’est pas un « tout nouveau » véhicule, loin de là, et il ne bouleverse pas le segment des grands VUS de luxe. Toutefois, pour continuer de se vendre à la cadence actuelle, ces améliorations pourraient bien être suffisantes pour le moment.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Los AngelesLe QX50 2019 est un véhicule important pour Infiniti
Infiniti nous a dévoilé son tout nouveau VUS intermédiaire juste avant l’ouverture officielle du Salon de Los Angeles . Pour la marque de luxe, le QX50 est un véhicule clé au sein de sa gamme. Rappelons-le, le modèle de dernière génération était efficace sur le plan sportif, mais manquait l’espace …
Los AngelesL’Infiniti QX50 2019 sera muni du tout nouveau moteur VC-Turbo
Cette semaine marque le début du Salon de Los Angeles 2017 . Comme chaque année, plusieurs nouveautés seront dévoilées. L’industrie automobile étant actuellement en plein changement, de nombreuses nouvelles technologies de motorisations nous seront présentées. Du côté d’Infiniti, on nous démontre, avec son tout nouveau QX50, que le moteur à …
EssaisInfiniti QX30 2017 : les bénéfices du partage
Lorsque nous étions enfants, nos parents nous ont appris à être gentils avec les autres et à partager nos choses. Et en retour, les autres partageront leurs affaires avec nous. Les gens à la direction des constructeurs automobiles semblent avoir été bien élevés, puisque de plus en plus de compagnies …
ActualitéVoici la première Infiniti dessinée par Karim Habib : la Q Inspiration
Le Salon de Detroit 2018 semble déjà être plus intéressant que celui de l’an passé. Rappelons-le, à l’exception d'une nouvelle Toyota Camry , il manquait de nouveautés excitantes à l’édition 2017 d’un des salons de l’auto les plus importants de l’industrie. Cette année, on nous promet déjà quelques surprises intéressantes, …
Premiers contactsLincoln Navigator 2018 : y en a pas de limites!
WHISTLER (Colombie-Britannique) – Il existe plusieurs types de véhicules pour différents types de besoins. Si l’on recherche le prestige et le confort, on s’achète une berline de luxe. Si c’est un engin de travail qu’il nous faut, on opte pour une camionnette. Mais que faire lorsque l’on ne veut pas …
ActualitéInfiniti QX80 2018 : prix annoncé
Après avoir reçu une légère refonte, le VUS pleine grandeur de luxe Infiniti QX80 2018 est maintenant en vente au Canada, et son prix vient d’être dévoilé. Le QX80 sera proposé à partir de 77 350 $ avant les frais de transport et de préparation de 2 045 $, et …
Commentaires