Infiniti QX30 2017 : les bénéfices du partage

Points forts
  • Design attrayant
  • Finition intérieure
  • Prix concurrentiel
Points faibles
  • Espace limité aux places arrière
  • Roulement peu confortable
  • Moteur pourrait être plus raffiné
Évaluation complète

Lorsque nous étions enfants, nos parents nous ont appris à être gentils avec les autres et à partager nos choses. Et en retour, les autres partageront leurs affaires avec nous. Les gens à la direction des constructeurs automobiles semblent avoir été bien élevés, puisque de plus en plus de compagnies partagent leurs plates-formes, leurs motorisations et leurs technologies — et même des voitures et des camions entièrement développés qui ne recevront qu’un changement d’écusson.

Ces collaborations engendrent des millions, voire des milliards de dollars en économies, et dans plusieurs cas, le consommateur n’a aucune idée que deux véhicules s’affrontant entre eux dans le même segment de marché — comme le nouveau Infiniti QX30 et le Mercedes-Benz GLA — reposent sur la même plate-forme et sont équipés de la même motorisation. Ce segment comprend également l’Audi Q3, le BMW X1, le MINI Countryman et le Buick Encore, alors que le Jaguar E-PACE et le Volvo XC40 se joindront à la fête.

Mécaniquement, le QX30 utilise beaucoup de composants de Benz. Il dispose d’un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui développe 208 chevaux et un couple de 258 livres-pied, connecté à une boîte automatique à sept rapports avec double embrayage. Le tout est mis au point en Allemagne. Le VUS est rapide sans être surpuissant, et ne possède pas le moteur le plus raffiné ou le plus silencieux de sa catégorie. Lors de notre essai, nous avons enregistré une moyenne de 8,8 L/100 km avec de l’essence super, un bon résultat.

Le design extérieur est l’œuvre des artistes chez Infiniti. Le profil trapu, la petite surface vitrée et les courbes organiques dans la carrosserie de ce VUS sous-compact l’aident à se démarquer. Avec sa caisse relevée épousant des roues de 18 pouces, le QX30 a l’air d’une bottine de randonnée designer.

Photo: Michel Deslauriers

L’habitacle mise sur un mélange de styles et de finitions allemand et japonais. Le volant, l’affichage du conducteur et la majorité des commandes proviennent du catalogue de pièces de Mercedes-Benz, alors que le système multimédia provient de chez Infiniti. Le tout fonctionne bien ensemble, bien que les couleurs et les polices de caractère des divers affichages ne soient pas exactement les mêmes. En revanche, la qualité de finition est excellente, y compris les coutures contrastantes sur le volant et le tableau de bord.

On a trouvé les sièges confortables pour de courtes distances, mais ils n’ont pas pu procurer le soutien nécessaire pour des trajets de deux heures pris dans le trafic. L’Audi et le Mercedes-Benz profitent de meilleurs fauteuils. Évidemment, l’espace est très limité aux places arrière, et à l’instar de tous les rivaux, le QX30 peut mieux accommoder quatre personnes que cinq. L’espace de chargement est similaire à ce que l’on retrouve chez la concurrence — donc peu généreux —, bien que les dossiers arrière se rabattent pour créer un plancher presque plat.

Jusqu’à maintenant, c’est la joie. Par contre, l’Infiniti QX30 2017 possède un défaut principal, et c’est un roulement peu confortable. Il profite du plus long empattement de son segment, et pourtant, on a l’impression que c’est le plus court, et la suspension peine à absorber les bosses et les nids-de-poule de nos magnifiques routes du Québec. Le comportement routier du petit VUS d’Infiniti est agréable, au sacrifice d’un manque de confort durant la conduite au quotidien.

Le QX30 se détaille à partir de 35 990 $, un tarif relativement abordable, avant d’ajouter les frais de transport et de préparation. Ça, c’est pour la version à roues motrices avant. Au Canada, un VUS à rouage intégral est non seulement plus logique pour confronter la saison hivernale, mais sa valeur de revente sera plus élevée pour la même raison. Le QX30 à TI coûte 38 490 $, toujours un bon deal, mais si l’on veut toutes les caractéristiques incluses dans les groupes d’options Privilège et Technologie — y compris une chaîne audio BOSE à 10 haut-parleurs, un toit vitré panoramique, un système de navigation, un avertissement de précollision, un régulateur de vitesse intelligent, une surveillance des angles morts et un système de caméras à 360 degrés, entre autres —, on devra débourser 46 k$.

Photo: Michel Deslauriers

Il y a aussi le QX30 Sport, qui profite de roues de 19 pouces entourées de pneus d’été à flancs renforcés, de pare-chocs d’allure plus sportive, de sièges sport et des groupes d’options du QX30 à TI, pour un total de 46 490 $. Nous choisirions quand même le QX30 à transmission intégrale.

Avec un design séduisant, des dimensions parfaites pour la jungle urbaine et un habitacle luxueux et bien fini, l’Infiniti QX30 2017 possède beaucoup de qualités pour plaire à l’acheteur de VUS sous-compacts haut de gamme. On souhaiterait seulement que le moteur soit un peu plus raffiné, et que le confort de roulement soit rehaussé. Malgré tout, dans un segment de marché qui gagne en popularité chaque jour, le QX30 n’a pas besoin d’être parfait pour bien se vendre. Et en partageant les coûts de développement avec Mercedes-Benz — qui n’est pas un mauvais partenaire d’affaires, il faut avouer —, le prix de ce véhicule est très concurrentiel. Cet Infiniti n’est peut-être pas aussi bien abouti que le BMW X1, de façon discutable au sommet de la catégorie, mais en revanche, il est plus abordable.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2017Infiniti QX30 2017: Infiniti se lance!
Depuis déjà plusieurs années, les marques de prestige que sont Mercedes-Benz, BMW, Audi, Lexus et j’en passe, s’emploient à créer des voitures plus petites dans le but de rejoindre un public plus jeune et, si possible, de le conserver dans le giron question de lui vendre d’autres véhicules plus tard.
Pleins feux surInfiniti QX30 2017 : jeter les gants
Chaque constructeur automobile mise sur le segment des petits véhicules utilitaires. Les chances de connaître du succès sont excellentes, à moins que le bon vieux « station wagon » redevienne la nouvelle tendance, mais tristement, on sait tous que cela n’arrivera pas. Les manufacturiers conçoivent donc des véhicules utilitaires compacts …
EssaisBuick Encore 2017 : bonjour mesdames!
Si vous croyez que votre voiture vous aidera à attirer l’attention du sexe opposé en vue d’obtenir une date , détrompez-vous! Malheureusement, la voiture que vous conduisez a peu d’incidence sur votre succès en amour. Cependant, si vous recherchez le véhicule idéal pour capter l’attention de la gent féminine, pas …
EssaisInfiniti Q60 Red Sport 400 2017 : sauvage, mais pas bestiale
Dans le segment des voitures compactes de luxe, les berlines à quatre portes constituent le choix populaire des consommateurs nord-américains. Les coupés ne sont pas aussi courus, puisqu’ils sont moins pratiques, cependant, ils sont plus stylisés et s’adressent davantage aux célibataires ou aux gens plus âgés dont les enfants ont …
Los AngelesLe QX50 2019 est un véhicule important pour Infiniti
Infiniti nous a dévoilé son tout nouveau VUS intermédiaire juste avant l’ouverture officielle du Salon de Los Angeles . Pour la marque de luxe, le QX50 est un véhicule clé au sein de sa gamme. Rappelons-le, le modèle de dernière génération était efficace sur le plan sportif, mais manquait l’espace …
Premiers contactsInfiniti QX80 2018 : valeur ajoutée
CHARLESTON, Caroline du Sud — Lorsqu’un constructeur invite une poignée de journalistes à un événement média afin de conduire un de ses véhicules, on a habituellement beaucoup de choses à discuter. La voiture ou le camion est redessiné de A à Z, ou du moins, dispose d’une nouvelle carrosserie, de …
Commentaires