Audi Aicon : un concept à conduite autonome de niveau 5

FRANCFORT (Allemagne) – Audi fait de la conduite autonome son fer de lance au Salon de l’auto de Francfort 2017 en dévoilant le concept Aicon à quatre portes, adoptant une configuration de type 2+2 et capable d’une conduite autonome de niveau 5.

La conduite autonome de niveau 5, celle où le véhicule est carrément dépourvu d’un volant ou d’un pédalier et où le conducteur devient un simple passager, est assurée par le concept Audi Aicon, un véhicule de grande taille animé par quatre moteurs électriques et dont l’autonomie annoncée est de 700 à 800 kilomètres, selon le constructeur.

Ce concept à conduite autonome de niveau 5 permet à ses occupants de vaquer à d’autres occupations, sans avoir à surveiller le comportement du véhicule ou d’en reprendre le contrôle à aucun moment, alors que la voiture les mène à destination. Le concept Aicon est doté d’un habitacle dont le design rappelle celui de la première classe à bord d’un avion de ligne. Confort, connectivité et grand luxe sont les mots d’ordre de ce concept qui fait montre d’une très grande surface vitrée et dont les dimensions sont supérieures à celles de la plus récente génération de la berline de luxe A8 à empattement allongé.

Les ailes élargies du concept Aicon, qui roule sur des jantes en alliage de 26 pouces, évoquent l’ADN des modèles quattro de la marque et donnent beaucoup de présence au véhicule affichant une calandre Singleframe hexagonale inversée qui deviendra un élément clé du design des éventuels modèles Audi à motorisation électrique.

Le concept Aicon est dépourvu de phares et de feux conventionnels qui sont remplacés par des surfaces intégrant des centaines de pixels en 3D qui peuvent prendre n’importe quelle couleur et qui peuvent être animés. Cela permet une foule de possibilités pour la communication dirigée vers les autres usagers de la route, qu’ils soient automobilistes, cyclistes ou piétons. De plus, le concept Audi Aicon est doté de systèmes laser et radar qui remplacent les phares à longue portée d’un véhicule conventionnel et, lorsque les passagers quittent le véhicule, un mini-drone est déployé pour éclairer le chemin menant à destination la nuit.

Le concept Aicon adopte une configuration de type 2+2 avec une banquette à deux places à l’arrière et deux sièges coulissants à l’avant. Ces deux sièges peuvent pivoter sur 15 degrés et ne sont pas fixés sur des rails, mais bien sur une plate-forme sur laquelle reposent également les pieds des passagers. L’espace cargo est composé de deux compartiments totalisant 660 litres de volume.

L’habitacle étant dépourvu d’un volant ou d’un pédalier, seul un écran central rappelle aux occupants qu’ils sont à bord d’un véhicule et leur permet de communiquer avec lui par l’entremise de PIA, l’assistant électronique du véhicule, qui reconnaît les passagers par la présence à bord de leurs téléphones intelligents. À bord du concept Aicon, les passagers peuvent naviguer sur le web ou sur les réseaux sociaux.

Photo: Sylvain Raymond

La motorisation du concept Aicon est entièrement électrique et composée de quatre moteurs localisés sur les trains avant et arrière du véhicule lesquels sont alimentés par un pack de batteries logées dans le plancher du véhicule. La puissance totale des quatre moteurs électriques équivaut à 350 chevaux et le couple est chiffré à 405,7 livres-pied. L’autonomie avancée par le constructeur est de 700 à 800 kilomètres et le système à haut voltage de 800 volts permet la recharge à 80 pour cent en moins de 30 minutes. Le concept Aicon est également équipé de quatre roues directrices, ce qui lui donne un rayon de braquage de 8,5 mètres.

Audi présente également à Francfort un concept appelé Elaine qui est élaboré sur la base du e-tron Sportback concept, un VUS aux allures de Coupé dévoilé en première mondiale au Salon de l’auto de Shanghai, concept qui est ici doté du système Audi Intelligence et capable de la conduite autonome de niveau 4. Ce nouveau concept est donc capable d’une conduite parfaitement autonome dans certains environnements précis, comme sur une autoroute ou dans un garage. Le conducteur doit cependant reprendre le contrôle du véhicule lorsqu’il quitte ces endroits bien définis.

De plus, la marque allemande présente la nouvelle Audi A8 2019, équipée de série du système Traffic Jam Pilot et capable de la conduite autonome de niveau 3, dont nous avons fait l’essai pas plus tard que la semaine dernière dans la région de Dusseldorf. Le Traffic Jam Pilot de Audi répond aux critères de la conduite autonome de niveau 3, celui où la voiture prend le relais complet du conducteur lorsque les conditions le permettent, et Audi affirme que la marque assumera complètement toute responsabilité en cas d’accident.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsAudi RS 5 2018 : deux cylindres en moins, deux turbos en plus
SOLDEU (Andorre) – C’est dans l’air du temps. Après les BMW M4 et Mercedes-AMG C 63, la nouvelle RS 5 d'Audi fait elle aussi l’objet d’un redimensionnement de sa motorisation en délaissant son V8 atmosphérique pour adopter un V6 de 2,9 litres gavé par deux turbocompresseurs. Si la puissance de …
FrancfortAudi R8 V10 RWS : une nouvelle R8 qui adopte la propulsion
FRANCFORT (Allemagne) – Audi a choisi le Salon de l’auto de Francfort pour la première mondiale d’un nouveau modèle de sa sportive R8 qui délaisse le rouage intégral quattro pour adopter la simple propulsion, histoire de plaire aux puristes de la conduite de performance. La nouvelle R8 V10 RWS est …
FrancfortAspark Owl : zéro à 100 km/h en 2,0 secondes!
Bon, on va se garder une petite gêne. Voici une autre supervoiture 100% électrique dévoilée dans un grand salon automobile, promettant des performances à couper le souffle et un côté environnemental. Au Salon de l’auto de Francfort 2017, une compagnie japonaise nommée Aspark a présenté leur voiture, la Owl. Elle …
Commentaires