Red Sport n’est pas le AMG d’Infiniti

Lorsqu’Infiniti a annoncé l’introduction d’un modèle Red Sport de sa berline Q50, plusieurs crurent que ce serait une version de production de la Q50 Eau Rouge, une Q50 dans laquelle Nissan avait coincé un moteur de Nissan GT-R.

Finalement, ce n’est pas 550 chevaux qui allaient hanter le capot de la Q50 Red Sport, mais plutôt 400.

400 chevaux, dans la vie de tous les jours, surtout jumelés à un rouage intégral, c’est plus que suffisant!

Pourtant, l’une des principales critiques que mes pairs manifestèrent à l’égard de la Q50 concernait son anonymat. Il est vrai qu’entre une Q50 S dite « Silver Sport » et une Q50 S dite « Red Sport », il n’y a pas beaucoup de différence, esthétiquement.

Il est vrai que 100 chevaux additionnels, la Q50 S Silver Sport n’ayant que 300 chevaux, ça se remarque, mais d’un rapide coup d’œil, il est à peu près impossible de les différencier. Chez Mercedes-Benz, par exemple, lorsque l’on regarde une Classe C, on sait tout de suite s’il s’agit d’une C 300 ou d’une AMG C 63.

Alors, trop anonyme la Q50 S Red Sport? Et la Q60 S Red Sport? Même chose, très similaire à ses cousines moins puissantes.

J’ai d’ailleurs mentionné ce point aux ingénieurs nippons responsables du projet. Après des simagrées en guise de communication, nous avons réussi à nous comprendre!

L’erreur que plusieurs ont faite est d’avoir considéré Red Sport comme une marque similaire à AMG. Pour l’instant, Red Sport, sur les produits Infiniti, fait office d’édition de performance.

Pour le futur, cependant, rien n’est certain. Ces mêmes ingénieurs m’ont confirmé qu’Infiniti, dans le cadre de son objectif de domination mondiale, a un plan pour avoir sa marque de performance. Il faut voir Red Sport comme étant un groupe d’options transitoire.

Quant à l’anonymat présent, il s’explique tout simplement parce que c’est ce que souhaitait la marque : ce n’est pas tout le monde qui veut une voiture qui attire inutilement les regards. La Q60, dans sa version Red Sport, a beaucoup de classe, une classe qu’un pare-chocs avant éventré par des bouches de refroidissement viendrait entacher.

Autrement dit, il ne faut pas voir la Q60 S Red Sport comme une rivale de la BMW M4. Il s’agit plutôt d’une rivale à la Série 4, mais avec 400 chevaux. En attendant une nouvelle marque Infiniti de performance, apprécions donc l’effort du constructeur de nous proposer des produits excitants au quotidien!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Pleins feux surInfiniti Q60 2017 : la relance du coupé sport
Bon, Infiniti ne se relance pas dans le domaine du coupé sport, puisque la marque japonaise n’a jamais réellement quitté le segment. Mais disons plutôt qu’elle s’y lance pour vrai! Le coupé G37 n’était pas une mauvaise voiture, mais lorsqu’elle a changé de nom pour devenir la Q60, elle présentait …
2016Infiniti Q60 2016: Ne laisse pas ta flamme s'éteindre
Tomber en amour avec la nouveauté, voilà ce qui attire principalement les acheteurs en quête d'une voiture sport. Mais, dans ce segment où le coup de foudre est souvent éphémère, le plus grand des passionnés finira toujours par croire que l'herbe est plus verte dans la cour du voisin. Et …
DetroitInfiniti Q50 2016 et Infiniti Q60 2017 : des signes de vie
La berline Infiniti Q50 2016 et le coupé Infiniti Q60 2017 indiquent qu’il y a un signe de vie chez la marque de luxe japonaise. Après un accueil tiède de la Q50, critiquée pour ne pas offrir une expérience de conduite à la hauteur de ses rivales chez BMW et …
Premiers contactsInfiniti Q60 Red Sport 2017 : un coupé sport pour le vrai monde
N’est-ce pas une erreur, quand nous, journalistes automobiles, évaluons toutes les voitures de la même manière? Ne serait-il pas plus juste pour une Toyota Avalon d’être évaluée dans l’optique de ce que recherchent les acheteurs de son segment, versus une espèce d’absolu où elle se retrouvera comparée à une Porsche …
Commentaires