Kia Optima 2016 : la sophistication se poursuit

Points forts
  • Silhouette élégante
  • Habitacle cossu
  • Choix de moteurs
  • Suspension bien adaptée
Points faibles
  • Direction manque de feedback
  • Accès aux places arrière
  • Moteur 2.4 litres moins performant
  • Visibilité arrière
Évaluation complète

Lorsque la nouvelle Kia Optima a été dévoilée en 2010, ce fut une véritable révolution parmi les autos intermédiaires. En effet, cette berline aux lignes élégantes donnait l’impression d’appartenir à la catégorie des véhicules de luxe tout en affichant le prix d’un modèle de grande diffusion. Les efforts de Peter Schreyer et son équipe de designers ont porté fruit, puisque l’Optima est la Kia la plus vendue aux États-Unis avec plus de 150 000 unités écoulées chaque année. Au Canada, les chiffres sont moins impressionnants alors que ce modèle est dépassé par les meneurs de la catégorie que sont les Toyota Camry et Honda Accord, entres autres.

Pour 2016, on a décidé de moderniser la jolie berline. Cette fois, pas de changements spectaculaires, mais une sage évolution des formes et une carrosserie élargie de 2,8 cm et également plus longue. En outre, des retouches çà et là ont pour effet de donner un caractère plus typé et plus moderne. Mais les efforts ont surtout été mis sur la rigidité de la plate-forme afin de mieux insonoriser l’habitacle et d’améliorer le comportement routier. L’intérieur est plus raffiné que précédemment tandis que le tableau de bord a droit à une nouvelle présentation.

Un compromis

Au chapitre de la mécanique, on a adopté une politique basée davantage sur une évolution que sur une transformation radicale. En effet, on a reconduit deux moteurs et introduit un autre. Ce dernier est un quatre cylindres 1,6 litre turbo produisant 178 chevaux et couplé à une nouvelle boîte automatique à sept rapports avec double embrayage. Il est offert sur la LX Turbo. Ceux qui croient avoir affaire à un moteur poussif en raison de la cylindrée réduite par rapport aux deux autres groupes propulseurs n’ont pas à s’inquiéter. Ce moteur est contemporain et respecte la tendance actuelle des moteurs turbocompressés de cylindrée réduite d’une puissance plus qu’adéquate.

Les versions LX et EX sont livrées avec le vénérable 2,4 litres atmosphérique de 185 chevaux. Tout comme le 2,0 litres turbo générant 245 chevaux, il est couplé à une boîte automatique à six rapports. Une version à moteur hybride sera éventuellement commercialisée.

En plus de recourir à de l’acier de haute qualité pour alléger la voiture, les ingénieurs ont révisé la géométrie de la suspension et utilisé des coussinets plus fermes afin d’assurer une tenue de route améliorée, et ce, sans que celle-ci soit trop ferme.

Sagesse et habitabilité

Un peu comme pour la silhouette, les modifications apportées à l’habitacle sont progressives. Ainsi, la planche de bord a vu la disposition de certaines commandes remaniée, l’écran d’affichage de huit pouces permet d’accéder au système d’exploitation UVO propre à Kia, lequel qui n’est pas très difficile à maîtriser. Il faut également noter l’usage d’une plus grande quantité de matériaux souples sur le tableau. Enfin, les sièges en cuir se démarquent par leurs surpiqûres. 

Les dimensions accrues de la carrosserie fournissent une plus grande habitabilité. Les places arrière peuvent accommoder pratiquement tous les gabarits. Toutefois, pour s’assoir sur la banquette arrière, il faut se plier en raison du profil effilé du toit : silhouette de type coupé quatre portes oblige. Enfin, la qualité des matériaux n’a rien à envier à la concurrence.

Silence et confort

L’Optima adopte une bonne tenue de route et l’on n’est pas anxieux d’aborder les routes sinueuses alors que la voiture est stable et le roulis en virage à peine perceptible. Toutefois, une direction quelque peu paresseuse et un tantinet imprécise vient atténuer le feedback et par le fait même l’agrément de conduite.

Cette voiture est bourrée de qualités, mais elle est une moins bonne routière que la Mazda6 ou encore la Malibu de dernière génération bien que son comportement routier soit quand même parmi les meilleurs. En fait, sa suspension confortable et son insonorisation exemplaire font que l’Optima se démarque et se fait apprécier sur les grandes routes. Mais il faut être sur ses gardes : elle peut atteindre des vitesses élevées sans que l’on s’en rende compte. Gare aux contraventions!

Notre voiture d’essai était propulsée par le moteur 2,0 litres turbo de 245 chevaux, de quoi être en mesure de réaliser le 0-100 km/h en 6,8 secondes. Le passage des rapports par le biais de palettes montées sur le volant et suffisamment rapide et l’étagement des rapports est correct. Il est possible de choisir entre trois modes : Eco, Normal ou Sport, selon nos attentes. 

En résumé, l’Optima est intéressante, peu importe le modèle, bien que ceux propulsés par le moteur 2,4 litres soient moins compétitifs. Par ailleurs, une foule d’accessoires figure au catalogue tandis que les modèles haut de gamme sont dotés d’un équipement de série très relevé.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

MontréalKia Optima 2016 et Kia Sportage 2017 en première canadienne
Le constructeur coréen Kia a toujours privilégié le Salon International de l’Auto de Montréal en proposant au public d’intéressantes nouveautés. L’édition 2016 ne fait pas exception à la règle alors que l’Optima 2016 et le Sportage 2017 seront parmi les têtes d’affiche de cet événement. L’Optima est une berline intermédiaire …
Premiers contactsKia Optima hybride et Optima hybride branchable 2016: Meilleures!
Comme tout autre constructeur, Kia ressent la pression toujours croissante en ce qui a trait à la réglementation sur l'efficacité énergétique. Et comme l’ont fait bon nombre de ses pairs pour se plier aux exigences des agences environnementales, Kia a décidé de fabriquer des versions hybrides de ses modèles populaires.
GenèveVoici la Kia Optima familiale
Parmi toutes les sortes de bagnoles sur le marché, la plus malmenée est certainement la familiale. Encore aujourd'hui, ces grosses voitures pratiques et confortables sont associées à des stéréotypes négatifs; bien qu'une familiale présente souvent un compromis parfait entre sportivité et espace de chargement, les acheteurs contemporains préfèreront généralement se …
ParisLa Kia Rio cinq portes 2018 fait ses débuts à Paris
PARIS (France) – Les ventes de voitures sous-compactes sont en déclin au Canada, mais sur une échelle globale, la Rio constitue le modèle le plus vendu de Kia. La génération actuelle a été lancée en 2011, et bien que la voiture cache bien son âge, il était temps pour du …
ActualitéKia rappelle son Optima
Si vous êtes propriétaire d’une Kia Optima 2016 équipée du moteur de 2,4 litres, vous devriez peut-être porter attention au plus récent rappel de Kia; 575 unités de cette berline devront retourner chez le concessionnaire pour une réparation d’urgence. Sur ces berlines, l’arbre d’essieu du côté passager pourrait présenter une …
Commentaires