Kia Optima hybride et Optima hybride branchable 2016: Meilleures!

Points forts
  • Style attrayant
  • Rendement énergétique amélioré
  • Nouveau modèle hybride rechargeable
  • Habitacle confortable
  • Expérience de conduite tout en douceur
Points faibles
  • Il y aura sans doute un prix à payer pour une meilleure économie de carburant
  • Les acheteurs de berlines intermédiaires hybrides sont peu nombreux
  • Absence de phares antibrouillard, choix inhabituel pour les modèles haut de gamme
Évaluation complète

Comme tout autre constructeur, Kia ressent la pression toujours croissante en ce qui a trait à la réglementation sur l'efficacité énergétique. Et comme l’ont fait bon nombre de ses pairs pour se plier aux exigences des agences environnementales, Kia a décidé de fabriquer des versions hybrides de ses modèles populaires.

La Kia Optima hybride 2016 est la deuxième génération de la voiture familiale intermédiaire à être doté d'un groupe motopropulseur avec batterie et le premier à être aussi offert en version hybride rechargeable (PHEV).

De même ossature que la nouvelle Optima 2016 à essence, les versions hybride et hybride rechargeable conservent le style tape-à-l'œil que les adeptes de cette quatre portes connaissent bien.

L’hybride

Le quatre cylindres à essence de 2,4 litres de la Kia Optima hybride « d’autrefois » est remplacé par un 2,0 litres à injection directe jumelé à un simple moteur électrique (et une batterie de 13 % plus grosse) afin de produire 193 chevaux. Le moteur électrique est maintenant situé là où se trouve habituellement le convertisseur de couple dans la transmission automatique à six vitesses de la version hybride. Voilà une option peu commune dans le monde des véhicules à batterie peuplé presque exclusivement de transmissions automatiques à variation continue. L'économie de carburant de la nouvelle hybride a grimpé de 10 %, pour un rendement de 5,6 litres aux 100 km.

L’hybride rechargeable (PHEV)

Mécaniquement, l’Optima hybride rechargeable est essentiellement une hybride, sauf que la batterie lithium-ion est beaucoup plus grosse (presque six fois plus grosse)et peut être rechargée au moyen d'une prise murale électrique (ou, pour gagner du temps, sur une borne de recharge de 240 volts en trois heures). En plus de sa consommation de 5,8 litres aux 100 km en conduite combinée, le modèle rechargeable peut fonctionner pendant presque 50 kilomètres à l'électricité seulement avec un léger avantage en matière de puissance (un total de 202 chevaux).

Nous avons conduit les Kia Optima hybride et hybride rechargeable 2016 en plein cœur de la circulation coréenne à l'extérieur de Séoul et nous avons découvert que la métamorphose du groupe motopropulseur améliorait beaucoup la conduite de la berline.

Dans l'ancienne Optima hybride, le transfert entre le moteur électrique et le moteur à essence ne se faisait pas sans heurts. Toutefois, avec le nouveau modèle, le mécanisme hybride est doux, peu importe la situation, et la voiture accélère de manière naturelle et linéaire à l'aide de la boîte automatique à six vitesses. La conduite et le comportement routier de l’hybride sont à la hauteur des marques rivales dans ce segment, tandis que la puissance est suffisante pour suivre la circulation.

Malheureusement, puisque l’Optima hybride rechargeable était un prototype, je n'ai pu me faire une idée complète de l'amélioration de la conception hybride de base. Le passage au mode électrique pour rouler avec la batterie seulement fonctionnait plus ou moins, car le logiciel de commande de la voiture restait à peaufiner. Il y avait aussi d'autres fonctions qui ne semblaient pas répondre comme prévu dans un modèle de production. Cela étant dit, je suis heureux de vous dire que l'un des irritants des modèles hybrides de Kia, le freinage difficilement modulable à cause du système de régénération de la chaleur, n’est plus offert.

Enfin, l'ensemble complet

Qu'ils aient la conscience verte ou non, les acheteurs de berlines intermédiaires (qui sont déjà réticents à l'idée de se procurer un modèle hybride), ne voudront pas d'une voiture qui leur demande de troquer confort contre fonctionnalité par pur souci d'efficacité. La Kia Optima hybride 2016 a fait un grand pas en avant pour être à la hauteur des modèles concurrents, comme la Ford Fusion hybride et la Toyota Camry hybride, en ce qui a trait au confort. De plus, puisque la batterie lithium-ion a été déplacée, ce qui résulte en un coffre plus grand. La grosse batterie du modèle hybride rechargeable occupe plus d'espace que celle de son frère plus abordable, mais elle offre une véritable conduite électrique autonome (pouvant être optimisée par la capacité de la voiture de recharger la batterie en utilisant le moteur à essence).

Depuis quelques années, la gamme Kia ne manque pas de dynamisme et maintenant la marque vise une réduction sérieuse de la consommation de carburant.

Le constructeur vise d'ailleurs une réduction de 25 % pour toute sa gamme de véhicules au cours des quatre prochaines années. Kia envoie un signal, pas seulement aux clients, mais aux autres entreprises automobiles : son équipe de recherche et développement est parfaitement capable de suivre les dernières tendances haut de gamme des technologies concernant le carburant de remplacement. Message reçu.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisKia Optima 2016 : la sophistication se poursuit
Lorsque la nouvelle Kia Optima a été dévoilée en 2010, ce fut une véritable révolution parmi les autos intermédiaires. En effet, cette berline aux lignes élégantes donnait l’impression d’appartenir à la catégorie des véhicules de luxe tout en affichant le prix d’un modèle de grande diffusion. Les efforts de Peter …
EssaisFord Fusion Energi 2017 : la fibre écologique
La berline intermédiaire de Ford propose une foule de motorisations, question de plaire à tout le monde, même aux écologistes. Outre une version hybride qui affiche une excellente économie de carburant, il existe une déclinaison hybride rechargeable pour ceux qui veulent faire un doigt d’honneur aux pétrolières. Mais aussi, au …
EssaisToyota Camry hybride 2017 : peu excitante, très fiable
Afin de connaître du succès dans le segment des berlines intermédiaires, on doit concevoir et construire une voiture confortable, spacieuse et silencieuse. Elle doit également être très écoénergétique, et les ventes démontrent qu’environ 85% des acheteurs de ce segment optent pour le moteur de base au lieu de se payer …
Commentaires