Honda Civic 2016 : le virage s’imposait

Points forts
  • Silhouette aguichante
  • finition intérieure en hausse
  • choix des matériaux
  • comportement sportif
  • moteur turbo efficace
Points faibles
  • Écran tactile irritante
  • sièges durs
  • ouverture du coffre petite
  • moteur rugueux à l’accélération
  • visibilité arrière perfectible
Évaluation complète

Elle était la compacte la plus vendue au Canada. Puis vint l’annonce d’une nouvelle génération. La machine à rumeur était lancée. C’est en 2012 que Honda dévoile la nouvelle livrée de sa populaire compacte. La déception fut totale. Cette Civic de nouvelle génération était presque une copie de la version précédente.

Si le milieu journalistique canadien demeurait poli, ce fut une tout autre histoire chez nos voisins américains. La fameuse publication Consumer Reports poussa sa critique à un point tel que le constructeur japonais nous livra une version revampée dès l’année suivante. Mais cette timide transformation ne suffisait plus. 

Malgré tout cela, la Civic reste la voiture la plus vendue au Canada depuis 16 ans. Et elle devrait l’être encore cette année avec cette génération nettement mieux adaptée à la réalité du marché actuel. Cette Civic 2016 est une véritable réussite sur tous les plans. 

Du style

Contrairement à une grande majorité de fabricants, cette Civic se démarque par une partie avant plus sobre. Oubliez l’habitude des grandes grilles démesurées. Les bandes superposées offrent un coup d’œil plus exclusif à la marque. Tout comme pour la berline Accord! Son nez pointe vers le bas pour laisser entrevoir des pourtours d’ailes plus incisifs à l’avant et mieux galbés à l’arrière.

Sa partie arrière d’ailleurs porte une lunette beaucoup plus inclinée pour l’allure d’une berline à hayon. Les feux en forme de parenthèse lui confèrent un style des plus modernes. De plus, elle prend du volume avec un empattement accru. 

Du côté de l’habitacle, la modernité prend le relais de l’extravagance. Terminé, ce tableau de bord à paliers! Retour au tableau de bord plus rectiligne, mais entrecoupé par un écran multimédia de grande taille. Les matériaux ont été également revus. Leur qualité est nettement rehaussée. Simplement au toucher, la différence est palpable. En contrepartie, l’écran tactile se montre moins convivial pour certaines commandes comme les changements de chaînes radio et le contrôle du volume. Vivement les bons gros boutons, simples et peu distrayants! 

Je ne ferai pas un éditorial sur le sujet, mais il semble plutôt contradictoire de voir ces écrans tactiles se multiplier pendant que l’on interdit l’utilisation de nos cellulaires au volant... Quelle sera la prochaine étape? Au chapitre des technologies, la version Touring offre le système de navigation avec la dernière version de HondaLink et la recharge du téléphone intelligent par induction.

Les sièges fournissent un bon maintien et l’espace se veut généreux. Seul le dégagement pour la tête des passagers arrière demeure une lacune. Sur le plan esthétique, l’intérieur de la Civic est des plus réussis. Au chapitre du chargement, le coffre contient plus de 428 litres en capacité. Le seul bémol concerne l’ouverture un peu trop petite pour y avoir accès.

Nouveaux moteurs

Sous son « museau » logent deux nouveautés au choix. Le quatre cylindres de 1,8 L laisse sa place à un tout nouveau moteur atmosphérique de 2,0 L. Avec ses 158 ch, il occupe la place d’entrée au sein de la gamme. Si ce groupe motopropulseur n’offre qu’une augmentation de puissance aux versions de base, la grande nouveauté demeure le retour du turbo chez Honda. L’on se rappellera la disparition de cette technologie dans l’Acura RDX il y a quelques années. La Civic millésimée profite, dans ces versions plus étoffées, d’un nouveau moteur turbo de 1,5 L. Il livre une puissance de 174 ch à 5 500 tr/min tandis que son couple grimpe à 162 lb-pi.

Cette combinaison est un peu rugueuse à l’accélération, mais reprend son souffle en vitesse de croisière. Les reprises sont franches et linéaires. Pas de perte de puissance temporaire à l’apport du turbo. Le comportement de cette Civic est beaucoup plus dynamique que la génération précédente. Moins ennuyeuse, la direction assistée est bien calibrée et propose une conduite plus sportive.

Évidemment, les deux premières combinaisons de la Civic ne sont pas des bêtes de puissance, mais la prise en main annonce déjà ce que seront les versions Si et, plus tard, la Type R. La direction de Honda avait mentionné que les déclinaisons de la compacte se pointeraient dans les 18 prochains mois. Donc, il nous faudra être patients. 

Somme toute, la nouvelle cuvée de la Civic devrait faire un malheur sur le marché des compactes. Le retour à la page blanche pour les stylistes et les ingénieurs de Honda porte fruit. Cette Civic 2016 repositionne Honda en tête de liste dans la catégorie. Elle est jolie, bien équilibrée, offre un habitacle soigné et adopte une conduite sportive, mais adaptée à la conduite quotidienne. La guerre avec ses rivales peut débuter!

  • Nous venons tout juste d'essayer la Hyundai Elantra 2017, la concurrente directe à la Honda Civic.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsHonda Civic 2016 : le neuralyseur de Honda
Parfois, on peut se relever rapidement après avoir trébuché. D’autres fois, ça prend un peu plus de temps. Lorsque Honda a bousillé la refonte stylistique de sa Civic en 2012, il s’est rattrapé promptement l’année suivante avec une mise à jour afin d’atténuer les critiques de fidèles propriétaires déçus de …
RappelsHonda rappelle sa Civic 2016 et stoppe les ventes
Alors qu’on apprenait hier l' arrêt des ventes du Mazda CX-5 , voilà qu’un nouveau rappel touche cette fois la toute nouvelle Honda Civic 2016. Les modèles touchés sont ceux équipés du moteur de 2,0 litres. Selon un communiqué émis, le problème se situerait au niveau d’une défectuosité des anneaux …
New YorkHonda Civic 2017 : le retour de la version à hayon
NEW YORK, NY – Honda n'a pas créé de Civic ayant suscité un véritable enthousiasme auprès des adeptes de la marque depuis de nombreuses années, mais le vent tourne aujourd'hui, grâce à l'arrivée d'un troisième style de carrosserie, disparu depuis quelques années en Nord Amérique. Cinq portes et un hayon …
Premiers contactsChevrolet Cruze 2016 : la compacte confortable
NASHVILLE (Tennessee) – Introduite d’abord en 2011, la Chevrolet Cruze était la petite nouvelle dans le créneau des voitures compactes. Chevrolet cherchait à faire sa place dans un des segments les plus populaires de l’industrie automobile. La Cruze serait logiquement une rivale de taille pour la marque issue de Detroit, …
Commentaires