Cadillac SRX 2015: Dans une bulle de luxe

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Cadillac fabrique déjà une voiture familiale, la CTS Sport Wagon (qui sera retirée bientôt), mais il ne fait pas de doute que le choix familial par excellence chez le célèbre constructeur américain est le SRX. Même s’il doit se battre dans le créneau très compétitif des multisegments de format moyen, le SRX maintient un niveau de ventes régulier année après année. Par rapport au seul autre VUS de Cadillac, c'est-à-dire le très costaud Escalade, le SRX est plus petit, plus élancé et moins ostentatoire...

Son comportement routier est tout aussi fluide que ses lignes extérieures, ce qui lui donne un avantage par rapport au modèle plus fade de Lexus (le RX) et au modèle plus rigide et sportif de BMW (le X3). Bref, le SRX est un multisegment pratique et axé sur le confort, destiné aux acheteurs qui recherchent un véhicule de catégorie supérieure classique à prix raisonnable.

Style distinctif
Même s’il est à peu près de la même taille que plusieurs autres multisegments de l’écurie GM, le Cadillac SRX possède sa propre plateforme. Il arbore un style anguleux qui demeure classique tout en étant distinctif. C’est clairement un modèle Cadillac, mais il met l’accent sur la classe plutôt que sur le tape-à-l’oeil, ce qui est une excellente approche pour le créneau des VUS de luxe de format moyen.

À l’intérieur, on trouve un assemblage étonnamment bien assorti de cuir, de plastique souple et de chrome, ainsi que du noir lustré qui orne l’interface du système CUE. En combinant un écran tactile, des commandes tactiles juste en dessous pour les ajustements de climatisation et de divertissement, et des commandes au volant, Cadillac a créé son interface la plus réussie. Certains éléments sont un peu déroutants, comme l’utilisation des commandes sensibles au toucher dans la console. Il n’en reste pas moins que l’intégration de ce système à la place de l’ancienne interface a été réalisée de main de maître, particulièrement dans le cas de l’écran ACL placé droit devant les yeux du conducteur et configurable à souhait.

Les sièges sont recouverts de cuir de qualité et les places arrière sont spacieuses. En option, on peut équiper le SRX de deux écrans pour les passagers arrière. Et quand vient le temps de transporter des panneaux de gypse plutôt que des enfants turbulents, on peut rabattre les sièges et dégager un grand espace de chargement. Il y a même un système de cloisons mobiles très utile pour coincer vos sacs d’épicerie si vous prévoyez faire un peu de slalom en rentrant à la maison.

Côté sécurité, le SRX est particulièrement bien pourvu. En plus des nombreux coussins gonflables, on trouve un dispositif de surveillance des angles morts et des changements de voie, et un avertisseur de collision avant avec freinage automatisé. Chacun de ces dispositifs peut être connecté à ce que Cadillac appelle un siège à alerte de sécurité (Safety Alert Seat): Le siège du conducteur émet une vibration à droite ou à gauche pour signaler la provenance d’un danger.

Puissance solide
Plusieurs des concurrents du Cadillac SRX sont passés au moteur quatre cylindres, du moins pour leurs modèles de base. Le SRX maintient le cap sur un seul moulin : unV6 de 3,6 litres, bon pour 306 chevaux et un couple de 265 lb-pi. Il est relié à une transmission automatique à six rapports. On peut choisir la traction avant ou intégrale. Dans ce dernier cas, on a également accès à deux niveaux supplémentaires de dotation, appelés Performance et Haut de gamme. 

Comme le SRX est plutôt lourd et que son moteur n’a pas la frugalité d’un quatre cylindres, il n’est pas étonnant qu’il obtienne de moins bonnes notes que d’autres multisegments de luxe au chapitre de la consommation d’essence (cote combinée de 10,7 l/100 km). Il n’est pas non plus le plus rapide en accélération, mais le V6 livre des reprises amplement suffisantes pour des dépassements énergiques. En fait, ce moteur est exactement sur la même longueur d’onde que la suspension : il est calibré pour avaler les longues distances sans problème et pour circuler en douceur dans la circulation quotidienne.

Ce Cadillac engendre une expérience de conduite détendue, car il n’a pas d’autres prétentions que de vous amener à destination avec toute la famille de façon aussi sécuritaire et paisible que possible. Le SRX connaît bien son rôle et il s’en acquitte avec brio. C’est un véhicule qui vous enveloppe dans une bulle de luxe et qui offre une liste considérable de caractéristiques pour le prix.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesVoici le Cadillac XT5 2017
Avec la nouvelle berline CT6, le Cadillac XT5 vient prendre la place du vieillissant SRX dans la gamme de l’auguste manufacturier américain. Qu’est-ce qui a changé par rapport à l’ancien SRX ? Tout d’abord, le XT5 a perdu du poids par rapport au SRX, faisant maintenant pencher la balance à …
ActualitéBientôt d’autres VUS pour Cadillac
Durant le Salon de l’auto de Los Angeles, plusieurs constructeurs présentaient des VUS; on sait que la tendance du marché favorise ces véhicules, et tout le monde essaie d’adapter la sauce à tous les segments. Parmi les véhicules luxueux, Cadillac est en plein renouveau; pour tenter d’attirer des acheteurs supplémentaires, …
Commentaires