Jeep Grand Cherokee 4xe 2022 : une légère teinte de vert

Points forts
  • Excellent rouage 4X4
  • Confort irréprochable
  • Bel aménagement intérieur
  • Look réussi
Points faibles
  • Faible autonomie électrique
  • Écran tactile du côté passager inutile
  • Prix très élevés
Évaluation complète

Après le Jeep Wrangler en 2021, c’est au tour du Jeep Grand Cherokee 2022 de proposer une version 4xe hybride rechargeable.

Le Guide de l’auto s’est rendu à Austin au Texas pour mettre à l’essai cette déclinaison fort attendue de ce VUS. Voilà le compte rendu complet de nos premières impressions.

Un mariage a priori réussi

Le Jeep Grand Cherokee 4xe est doté de la même mécanique que le Wrangler 4xe introduit l’année dernière, c’est-à-dire un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 L. Celui-ci travaille conjointement avec deux moteurs électriques et une batterie de 17 kWh. Le tout développe une puissance de 375 chevaux et un couple de 470 livres-pied.

Cette mécanique hybride rechargeable est d’ailleurs plus performante que le V6 Pentastar de 3,6 L (295 chevaux et 260 livres-pied) et le V8 Hemi de 5,7 L (360 chevaux et 390 livres-pied) qui sont également offerts sous le capot du Grand Cherokee. Nous avons été les premiers surpris par la fougue en accélération de cette variante 4xe. Aussi, nous avons trouvé que le passage du moteur électrique au moteur à essence était plus subtil que dans le cas du Wrangler 4xe.

En optant pour le mode tout électrique, cette nouvelle variante du populaire Grand Cherokee peut parcourir jusqu’à 40 kilomètres en une charge. Grâce à la météo clémente du sud des États-Unis, nous avons effectivement pu parcourir cette distance avec une pleine charge. Évidemment, il faudra s’attendre à voir l’autonomie baisser drastiquement en hiver.

D’ailleurs, de nombreux propriétaires de Wrangler 4xe ont déploré ne pas pouvoir circuler en mode tout électrique en hiver. Les représentants de Jeep nous ont admis ne pas avoir modifié la technologie d’abord introduite avec le Wrangler. Ce faisant, il est légitime de s’attendre à ce que l’on ne puisse rouler en mode électrique en hiver avec le Grand Cherokee 4xe également…

Photo: Germain Goyer

Au terme de notre essai routier, l’ordinateur de bord affichait une consommation de 11,5 L/100 km alors que nous avons principalement roulé dans un environnement on ne peut plus favorable. De son côté, Ressources naturelles Canada annonce une consommation moyenne en conduite combinée de 10 L/100 km, ce qui nous apparaît très ambitieux.

Soulignons au passage que la motorisation hybride rechargeable n’est pas offerte avec le Grand Cherokee L à trois rangées de sièges. Nous avons questionné Jeep afin de savoir si ce serait éventuellement le cas, mais le constructeur a préféré ne pas commenter.

Photo: Germain Goyer

Un design réussi

À l’image du Wrangler 4xe, la mouture hybride rechargeable du Grand Cherokee se fait plutôt discrète. On ne veut pas crier sur tous les toits qu’il s’agit d’une version spéciale.

Ceci dit, quelques détails permettent tout de même de différencier le 4xe des autres variantes du modèle. Les crochets de remorquage, dans le cas des modèles qui en sont équipés, sont peints en bleu électrique. La même teinte est appliquée au contour des écussons. On note aussi la trappe sur l’aile avant du côté du conducteur. Il faudra un œil averti pour reconnaître cette version 4xe sur la route.

Photo: Germain Goyer

De plus en plus, Jeep tend à se définir comme une marque de prestige. Par conséquent, il veut offrir un véhicule plus haut de gamme que par le passé et le vendre à gros prix.

Or, pour atteindre ce niveau, le fabricant doit accorder une attention particulière à la finition de l’habitacle. Inutile de dire qu’il est impossible d’espérer vendre un Jeep à 90 000 $ s’il dispose d’un aménagement intérieur identique à celui d’une Grand Caravan.

Jeep a justement travaillé en ce sens. En effet, en plus d’offrir une excellente position de conduite, le Grand Cherokee, dans ses versions cossues, s’ouvre sur un très bel habitacle.

Photo: Germain Goyer

Non seulement on a pris le soin de choisir des matériaux de qualité, mais l’assemblage est réussi. Qui plus est, la technologie est bien présente. Sous les yeux du conducteur a été placé un tableau de bord entièrement numérique de 10 pouces. Quant au système d’infodivertissement Uconnect, il est clair en dépit de ses nombreux menus.

En revanche, le troisième écran figurant devant le passager s’avère carrément inutile. Son positionnement n’est pas optimal et la définition graphique est décevante. Bref, un gadget dont on peut totalement se passer.

Comme toujours, le Grand Cherokee est doté d’une banquette arrière spacieuse et d’un coffre immensément volumineux.

Photo: Germain Goyer

Une capacité hors route toujours aussi impressionnante

On ne vous apprendra rien en vous disant que Jeep se distingue des autres marques par son rouage 4X4 efficace. Pour mettre le véhicule à rude épreuve, nous avons amené le Grand Cherokee 4xe dans un parcour hors route absolument impressionnant.

On peut imaginer qu’à peu près aucun autre VUS à l’exception du Jeep Wrangler, du Ford Bronco ou du Toyota 4Runner n’aurait pu s’y aventurer. Il est toujours épatant de constater l’aisance avec laquelle le Grand Cherokee se démène dans des situations périlleuses. Le modèle mis à l’essai était doté du système 4X4 Quadra Trac II avec boîte de transfert à deux vitesses et des suspensions pneumatiques Quadra-Lift qui lui permettaient de bien se débrouiller.

Photo: Germain Goyer

Un prix élevé et une diffusion limitée

Comme mentionné ci-haut, Jeep a entamé le processus de repositionnement de la marque. Cette stratégie coïncide avec une période au cours de laquelle on doit négocier avec une pénurie de véhicules neufs. Ce faisant, un client s’étant procuré, par exemple, un Grand Cherokee en location en 2018 en profitant de rabais substantiels, fera assurément le saut  lorsque viendra le temps de remplacer celui-ci. En effet, non seulement les rabais sont inexistants, mais Jeep a également revu à la hausse l’échelle de prix de son VUS.

Le Grand Cherokee 4xe est étiqueté à partir d’un peu plus de 77 000 $. À titre de comparaison, vous pouvez obtenir pour cette somme un Grand Cherokee Summit, soit la mouture la plus cossue juste avant le Summit Reserve. Opter pour l’hybride rechargeable vous coûtera cher. Très cher. Pour un 4xe Summit Reserve, c’est plus de 91 000 $ que vous devrez débourser. Inutile de vous dire que le modèle n’est éligible à aucune subvention selon les critères actuels d’admissibilité.

Photo: Germain Goyer

Si Jeep a le loisir de fabriquer pratiquement autant d’unités à essence qu’il le désire, la situation est bien différente pour l’hybride rechargeable. Sans nous dévoiler de données précises, on nous a admis du bout des lèvres que la production du 4xe était limitée. Forcément, on peut imaginer que le constructeur forcera l’assemblage de versions particulièrement dispendieuses pour compenser.

Il est prévu que le Jeep Grand Cherokee 4xe débarque chez les concessionnaires dès ce printemps. Mais soyez prévenu, il sera rare et assurément convoité. Armez-vous de patience!

En vidéo: on a conduit un concept de Jeep Wrangler électrique!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisJeep Grand Cherokee 2022 : dédoublement de personnalité
L’ennui, avec la popularité galopante de tout ce qui ressemble à un VUS, c’est que les constructeurs ne peuvent s’empêcher de presser le fruit jusqu’à la dernière molécule en multipliant les variantes. C’est assurément ce qu’a fait Jeep en renouvelant ce jeune classique qu’est le Grand Cherokee , qui fêtera …
ActualitéJeep Cherokee X : une nouvelle version s’ajoute à la gamme
En attendant une refonte pour le Jeep Cherokee , les consommateurs canadiens auront droit à quelques nouveautés pour 2022, dont l’arrivée d’une nouvelle version Cherokee X. Adoptant un style hors route plus affirmé que la plupart des autres versions, le Jeep Cherokee X 2022 sera offert de série avec une …
guideauto.tvCombien coûte... le Jeep Grand Cherokee 2022?
Le Jeep Grand Cherokee fait peau neuve pour 2022. Le VUS intermédiaire propose de nouvelles technologies, un habitacle et une conduite plus raffinés, tout en conservant des mêmes motorisations bien connues chez Jeep. En plus de toutes les versions offertes avec ce Grand Cherokee de nouvelle génération, Jeep a décidé …
ActualitéJeep Grand Cherokee L 2022 : plus d’écrans et de style
La stratégie de Jeep de lancer le tout nouveau Grand Cherokee L à trois rangées de sièges comme modèle 2021 l’oblige maintenant à faire du rattrapage. En effet, le Grand Cherokee à deux rangées a attendu à l’année-modèle 2022 pour se renouveler complètement, mais il revendique quelques particularités et commodités …
DetroitJeep : deux modèles hybrides rechargeables en hommage au passé
Dans le cadre du Salon de l’auto de Detroit 2022 qui s’ouvre aujourd’hui, Jeep a dévoilé deux nouveaux modèles hybrides rechargeables en hommage au passé. Rappelez-vous, en 1992, le Grand Cherokee original avait fait des débuts fracassants en passant à travers la vitre du Cobo Hall. Trois décennies et quelque …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires