Véhicules électriques au Québec : où en sommes-nous?

La courbe d’adoption des véhicules électriques au Québec continue de progresser de manière exponentielle.

Au printemps 2021, le cap des 100 000 modèles électriques immatriculés à travers la province a été atteint. L’objectif du gouvernement du Québec d’atteindre ce plateau avant la fin de 2020 a donc été raté de peu, et on peut s’imaginer qu’il en aurait été autrement sans la fermeture forcée des concessionnaires au printemps 2020.

En date du 31 juillet, on comptait 114 091 véhicules électriques immatriculés au Québec. C’est plus du tiers du parc automobile électrique canadien, estimé à environ 340 000 véhicules à l’heure actuelle.

Le Québec fait donc très bonne figure au Canada. Il faut dire que c’est ici que le gouvernement se montre le plus généreux à l’endroit des acheteurs de véhicules électriques. Québec octroie une subvention pouvant aller jusqu’à 8000 $, alors que le fédéral contribue à hauteur de 5000 $. Résultat, les «électromobilistes» québécois peuvent bénéficier d’une aide totale de 13 000 $ à l’achat d’un véhicule 100% électriques ou même de quelques modèles hybrides rechargeables. 

Une offre de plus en plus intéressante

Parmi les véhicules électriques les plus populaire dans la province, c’est désormais la Tesla Model 3 qui trône au sommet, avec 12% de parts de marché selon les chiffres de l’Association des véhicules électriques du Québec. Le Top 5 est complété par la Chevrolet Volt, la Chevrolet Bolt EV, la Toyota Prius Prime et la Nissan Leaf.

Photo: Tesla

Au cours des prochains mois, plusieurs constructeurs introduiront de nouveaux véhicules qui devraient contribuer à faire croitre l’adoption des modèles électriques. Mentionnons notamment les Volkswagen ID.4 et Hyundai IONIQ 5, deux modèles très attendus. Le fabricant chinois Imperium Motors pourrait aussi venir changer la donne avec le SEV, un VUS entièrement électrique qu’on souhaite offrir au Québec dès les prochains mois à un prix de base de moins de 40 000 $.

Une baisse des prix des modèles électriques pourrait d’ailleurs contribuer à leur ascension. Déjà, on a vu des constructeurs couper radicalement le prix de certains modèles. C’est le cas des Chevrolet Bolt EV et Nissan Leaf, qui voient leur facture réduite de plusieurs milliers de dollars pour l’année-modèle 2022. En considérant les subventions et le prix de l’essence, il devient de plus en plus logique financièrement d’opter pour un véhicule électrique.

Photo: Hyundai

Un réseau de bornes en expansion

La majorité des recharges de véhicules électriques s’effectuent à la maison, à l’aide d’une borne de 240 V. Cependant, le réseau routier québécois est doté de plus de 600 bornes de recharge à courant continu (BRCC), qui permettent de faire le plein d’électrons rapidement. Parallèlement à cela, le constructeur Tesla propose lui aussi sa propre infrastructure de recharge rapide. Et ce n’est qu’un début, puisqu’en juillet dernier, le gouvernement fédéral a octroyé près de 10 M$ à Hydro-Québec pour l’ajout de 215 BRCC au Circuit électrique.

Tous les éléments semblent en place pour la voiture électrique s’impose comme la solution pour l’avenir.

En vidéo: le Guide de l'auto visite le Salon du véhicule électrique

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueLa voiture électrique maintenant moins coûteuse
Dix ans après l’introduction des premières voitures électriques de masse qu’étaient les Mitsubishi i-MiEV et Nissan Leaf , force est de constater que cette technologie n’est aujourd’hui plus marginale. Certes, la majorité des véhicules vendus en Amérique du Nord ne sont toujours pas électrifiés, mais la multiplication de ces derniers …
ActualitéFoxconn, le fournisseur d'Apple, dévoile trois véhicules électriques
Le géant taïwanais de l'électronique Foxconn a dévoilé lundi trois prototypes de véhicules électriques, entendant ainsi montrer sa volonté de devenir un acteur incontournable de ce marché et trouver des partenaires. Le principal fournisseur d'électronique au monde, et notamment de l'américain Apple, a investi des dizaines de millions de dollars …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires