Nissan Kicks 2021 et Toyota C-HR 2021 : comparons les chiffres

Bâtis sur des châssis de voiture, les véhicules utilitaires urbains offrent les avantages du format d’une auto et la hauteur d’un (petit) utilitaire. Bien qu’il y en ait une multitude sur notre marché, comme le Chevrolet Trax, le Hyundai Venue ou le Mazda CX-3, nous nous pencherons aujourd’hui sur les Nissan Kicks et Toyota C-HR 2021.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons décortiqué leurs spécifications. Voici ce qui en est ressorti.

Groupes motopropulseurs : avantage Toyota C-HR

Photo: Toyota

Le Nissan Kicks et le Toyota C-HR sont des compétiteurs dans le segment des utilitaires sous-compacts. Ils adoptent conséquemment des approches similaires en matière de motorisation.

Ayant le plus petit moteur des deux, le Kicks est muni d’un quatre cylindres 1,6 litre qui développe 122 chevaux et 114 lb-pi de couple. Ce moteur est équipé d’un système de contrôle de la distribution à variation continue des soupapes d’admission et d’échappement.

Le Toyota C-HR possède également un moteur à quatre cylindres, mais de 2,0 litres. Puisqu’il est plus volumineux, ce dernier génère une puissance supérieure à celle du Kicks avec 144 chevaux et 139 lb-pi de couple. Nous retrouvons notamment le système de distribution à calage variable intelligent (VVT) et le dispositif de levée des soupapes Valvematic.

Les deux motorisations sont jumelées à une boîte automatique à variation continue (qui simule sept rapports dans le cas de Toyota) et au rouage à traction.

Consommation : avantage Nissan Kicks

Photo: Nissan

Si le Toyota C-HR domine le Nissan Kicks au niveau de la puissance, le petit véhicule de Nissan se reprend avec une consommation de carburant plus avantageuse.

Selon les données de Ressources naturelles Canada. En effet, le Kicks 2021 consomme 7,2 L/100 km. C’est exactement 1 L/100 km de moins que le Toyota. Bref, Nissan remporte la mise ici.

Côté pratique : égalité

Photo: Toyota

Puisque les deux véhicules sont de dimensions similaires, ils offrent essentiellement la même capacité de chargement. En fait, le seul élément qui diffère est la gestion de l’espace.  

Lorsque les sièges sont relevés, le Kicks peut engouffrer 716 litres contre 540 litres pour le C-HR. Cette mesure est atteinte grâce à son format carré, contrairement au Toyota qui a un toit plongeant. Ironiquement, en abaissant la banquette, la tendance se renverse.

Le Nissan peut alors prendre jusqu’à 915 litres contre 1 031 litres pour le Toyota. Ceci peut être attribué au fait que le C-HR est un peu plus long et large. Les passagers ont cependant légèrement plus d’espace aux jambes à l’arrière avec le Nissan.

Pour ce qui est du reste, le Kicks et le C-HR peuvent accueillir jusqu’à cinq occupants. Le remorquage n’est pas recommandé et des longerons de toit arrivent en option.

Sécurité : égalité

Photo: Nissan

Au chapitre de la sécurité, le Toyota C-HR 2021 détient la distinction Top Safety Pick  de la part de l’organisme américain Insurance Institute for Highway Safey (IIHS). Idem pour le Nissan Kicks, qui avait obtenu lui aussi la mention Top Safety Pick lorsque testé en 2018. Comme l’architecture du véhicule n’a pas changé depuis, tout laisse croire que ces résultats seraient les mêmes aujourd’hui.

Maintenant, du côté des aides à la conduite, Nissan utilise l’ensemble ProPILOT. À bord du Kicks, le conducteur sera assisté entre autres par : l’avertissement d'angles morts, le système d'alerte de trafic transversal, il est muni d’un sonar arrière, le système de détection de sortie de voie, le système de freinage d’urgence intelligent avec détection de piétons et le système de freinage d’urgence arrière intelligent.

En ce qui concerne le C-HR, celui-ci emploie la suite technologique Toyota Safety Sense 2.0. Celle-ci inclut de série : le système d'aide au maintien dans la voie, le système d’alerte de sortie de voie avec assistance à la direction et détection des bords de la route, le système précollision avec fonction de détection des piétons et détection des cyclistes ainsi que le régulateur de vitesse dynamique à radar à gamme complète de vitesses.

Le système d'aide au stationnement avec freinage est également de série alors que le moniteur d’angles morts avec système d’alerte de circulation transversale arrière est en option.

Intégration technologique : avantage Nissan Kicks

Photo: Nissan

Le Nissan Kicks arrive avec un écran d’infodivertissement d’une dimension de sept pouces, alors qu’il est possible d’en avoir un de huit pouces en option. De plus, le système est compatible avec les applications Apple CarPlay et Android Auto. L’habitacle est parsemé de quelques ports USB pour les occupants.

Du côté des options, le consommateur pourra obtenir une chaîne hi-fi Bose haut de gamme et d’un écran de sept pouces localisé dans l’instrumentation du tableau de bord.

L’unique configuration de Toyota est munie d’un écran d’infodivertissement de huit pouces, alors que celui situé dans le tableau de bord est de 4,2 pouces. Les applications Apple CarPlay et Android Auto sont aussi compatibles.

Puisque Nissan fournit plus de fonctionnalités et d’options, le Kicks remporte cette manche.

Prix : avantage Nissan Kicks

Photo: Nissan

Malgré leurs dimensions, groupes motopropulseurs et technologies similaires, Nissan réussit néanmoins à afficher des prix plus compétitifs face à son adversaire.

  • Nissan Kicks :
  1. S : 21 843 $
  2. SV : 24 843 $
  3. SR : 26 043 $
  4. SR Privilège : 26 943 $
  • Toyota C-HR :
  1. LE : 26 309 $
  2. XLE Premium : 28 909 $
  3. XLE Premium avec ensemble Nightshade : option à 860 $
  4. Limited : 31 509 $

(Prix de détail suggéré par le fabricant)

Garanties : égalité

Photo: Toyota

Vous n’aurez pas à vous casser la tête sur le plan des garanties, puisqu’elles sont les mêmes pour Toyota et Nissan. De base, les constructeurs proposent une protection de trois ans ou 60 000 kilomètres.

Les garanties du groupe motopropulseur et contre la perforation s’étalent sur cinq ans : dans le premier cas pour 100 000 km et dans le deuxième cas pour un kilométrage illimité. 

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéNissan Kicks 2021 : quelques nouveautés à l'horizon
Arrivé sur nos routes en 2018, le Nissan Kicks reçoit une première mise à jour pour l'année-modèle 2021. Pas de révolution à l’horizon, mais on a tout de meme droit à quelques changements destinés à le moderniser légèrement. À l’avant, le capot demeure identique, mais la forme des phares a …
Questions des lecteursHyundai Kona ou Nissan Kicks : lequel choisir?
Ma copine veut changer de véhicule au cours des prochaines semaines. Elle hésite entre le Hyundai Kona Preferred et le Nissan Kicks SR, plutôt similaires coté prix, mais avec plus d'équipements intéressants du coté du Kicks. Par contre, la garantie proposée par le Kona est meilleure. Pour l'instant, ma copine …
ActualitéLe Toyota C-HR 2021 ajoute une édition spéciale Nightshade
Si vous espérez un Toyota C-HR à quatre roues motrices, désolé, ce n’est toujours pas dans les plans du constructeur. Par contre, l’année-modèle 2021 apporte une nouveauté qui plaira à ceux qui recherchent encore plus de style. À l’instar de plusieurs autres modèles Toyota , le C-HR ajoute en effet …
2020Toyota C-HR - Un rouage intégral, SVP
Avec le C-HR, Toyota propose un VUS à vocation urbaine au look audacieux, dont le concept de base est caractérisé par l’appellation de « Diamant séduisant » selon l’équipe responsable de son design. Ce style de carrosserie, qui est presque un croisement entre un coupé – avec une ligne de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires