Une nouvelle voiture électrique canadienne dévoilée… en modèle réduit

Vous connaissez AK Motor International Corporation? Probablement pas. Malgré son nom, il s’agit d’une petite entreprise fondée en février 2012 par Arkadiusz Kamiński, un entrepreneur polonais qui habite au Canada.

Après avoir essayé sans succès de lancer une nouvelle version de la FSO Syrena, une voiture compacte fabriquée en Pologne, AK Motor retente l’aventure avec une autre création. Son nom? Maple Majestic.

« La Maple Majestic est conçue pour devenir la marque porte-étendard de voitures canadiennes sur la scène mondiale, affirme avec de grandes ambitions le fondateur de la compagnie. Elle sera une automobile de classe mondiale ou elle n’existera pas. »

Or, au lieu de présenter un prototype, un concept ou même des simulations par ordinateur, AK Motor a eu la drôle d’idée de nous annoncer cette semaine la Maple Majestic dans une vidéo d’un modèle réduit, comme une voiture jouet :

Voilà ce qu’on appelle une voiture au stade embryonnaire! Sans surprise, AK Motor dit rechercher des partenaires pour la production, mais aussi pour fournir les batteries, les moteurs électriques et plusieurs autres composantes.

L’idée est de créer un véhicule électrique amusant à conduire et surtout performant dans toutes les conditions météo, à commencer par le rigoureux hiver canadien, car c’est ce qui empêche présentement la technologie de se populariser, selon la compagnie. Aucune mention de l’autonomie, par contre.

Photo: AK Motor International Corporation

La Maple Majestic serait non pas un VUS, mais bien une voiture sportive longue de 4,7 mètres, large de 2 mètres et haute de 1,4 mètre avec un long empattement de 3,1 mètres. En dépit des roues de 21 pouces, la garde au sol projetée n’est que de 14 centimètres. Toutefois, il y aurait une suspension ajustable permettant de l’augmenter jusqu’à 29 centimètres pour affronter les bancs de neige.

AK Motor promet qu’un concept verra le jour. Une version hybride est également envisagée, avec un petit moteur à combustion installé devant l’essieu arrière.

« Les Canadiens savent que les voitures électriques sont le futur. La Maple Majestic est l’occasion pour le Canada de jouer un rôle actif dans la démocratisation de ces véhicules à travers le monde – une occasion de contribuer au lieu de simplement consommer », a renchéri Kaminski.

En vidéo: 10 modèles qui devraient offrir une version électrique

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueProject Arrow : un véhicule électrique 100 % canadien prend forme
L’industrie automobile canadienne ne manque pas d’expertise ni de ressources. Le pays est capable de produire toutes sortes de véhicules et de pièces pour une vingtaine de constructeurs. Au début de l’année 2020, l’Association des fabricants de pièces automobiles (APMA) a lancé un défi aux entreprises et aux institutions postsecondaires …
ActualitéLa Manic : un documentaire sur la voiture québécoise
Quand on parle de Manic, on pense immédiatement aux barrages hydroélectriques ou à la célèbre chanson de Georges Dor. Pourtant, la Manic c’est aussi une voiture québécoise dessinée à la fin des années 60. Diffusé sur Club illico à partir du 24 septembre, le documentaire La Manic , revient sur …
ActualitéUn bolide 100% québécois présenté au Salon de l’auto de Toronto
Antoine Bessette était fier de présenter la plus récente mouture de son bolide d’exception, la cB7R , au Salon de l’auto de Toronto. Après avoir été l’attraction principale de l’édition 2019 du salon de Montréal, voilà que l’ancien pilote et fondateur de la marque Felino s’est déplacé dans la Ville-Reine.

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires