Land Rover Range Rover Evoque 2019: Chic urbain

Malgré son âge, l’Evoque fait flèche de tout bois, sans même devoir aller se promener dans le bois.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Le petit VUS Range Rover a été lancé en 2012 au Canada, et il a tout de suite attiré nos regards. Son design séduisant, athlétique et rondelet s’est démarqué dans le créneau des VUS compacts de luxe, et même en 2019, il se démarque toujours.

Il est vrai que l’Evoque n’est plus jeune. Par contre, Land Rover lui confère des améliorations sur une base régulière, y compris de nouvelles motorisations en 2018 et des mises à jour technologiques. Et malgré sa vocation plus urbaine, ce VUS possède quand même des aptitudes en conduite tout-terrain. C’est un Land Rover, après tout…

Béton et soleil

Ce qui s’avérait un sacrilège lors du lancement de l’Evoque, soit de commercialiser un produit Land Rover conçu pour la jungle urbaine plutôt que pour la jungle tout court, il faut avouer que le succès au chapitre des ventes de ce petit VUS n’a pas tardé à faire taire les puristes de la marque. Puisque l’on en parle, les ventes de l’Evoque se maintiennent année après année, et ce, malgré les timides changements esthétiques et l’ajout de modèles à la gamme, comme le Discovery Sport et le Velar.

Ce qui rend l’Evoque si attirant lui confère toutefois quelques défauts. Sa ceinture de caisse est élevée et sa fenestration est mince, alors on se retrouve avec une visibilité limitée au volant, et les autres passagers se sentent un peu confinés. Déjà que l’habitacle n’est pas des plus spacieux... Le toit vitré panoramique, bien que fixe, s’avère une option incontournable pour ajouter de la luminosité dans la cabine de l’Evoque.

Il ne faut pas s’attendre à un habillage et une finition digne du Range Rover, le vrai, le porte-étendard de la gamme, mais l’Evoque se débrouille néanmoins bien avec, en option, du cuir Windsor doté de surpiqûres contrastantes ainsi qu’une multitude de coloris, dont des agencements bicolores dans la version Autobiography. On complète le look avec des garnitures en aluminium ou des boiseries. Le système multimédia InControl Touch avec écran de huit pouces fonctionne relativement bien, mais sa réactivité tactile n’est pas des plus rapides. On recommande de débourser un peu plus pour l’écran de 10,2 pouces, d’une meilleure qualité graphique. Malgré tout, le système n’est pas aussi convivial que celui de certains concurrents, comme l’interface iDrive chez BMW, entre autres.

Impossible de passer sous silence la version décapotable de l’Evoque. Outre le Jeep Wrangler, c’est le seul VUS doté d’un toit souple à commande électrique. On peut donc profiter du soleil et – pourquoi pas? – même en hiver, lors de journées plus clémentes. Par contre, dites adieu à la capacité de chargement, puisque l’on passe de 575 à 251 litres avec la version décapotable. Et elle n’est disponible que dans une seule déclinaison, chère de surcroît.

Piquant et très piquant

Sous le capot de l’Evoque se trouve un quatre cylindres turbocompressé, membre de la famille de motorisations Ingenium du constructeur Jaguar Land Rover. D’une cylindrée de 2,0 litres, ce petit moteur produit 237 chevaux dans les déclinaisons de base, ce qui est fort acceptable. D’ailleurs, son couple de 251 livres-pied, disponible à bas régime, aide beaucoup lors des décollages. D’une grande efficacité sur l’autoroute, un peu moins en ville, on peut s’en tirer avec une moyenne de consommation entre 9 et 10 L/100 km.

Pour des performances plus relevées, on peut se tourner vers une version à plus haut rendement du moteur de 2,0 litres, mais seulement dans les livrées Dynamic et Autobiography, les plus dispendieuses. La puissance grimpe alors à 286 chevaux tandis que le couple atteint 295 livres-pied, ce qui rend l’Evoque plus enjoué, et la consommation n’est pas compromise pour autant. En effet, avec ce moteur, Land Rover avance que le temps d’accélération de 0 à 100 km/h est réduit de 7,3 à 6,4 secondes.

On ne sait pas trop qui voudrait tirer une remorque avec son Evoque, cependant s’il est convenablement équipé, sa capacité s’élève à 1 800 kg (3 968 lb), ce qui est fort honnête. Quant aux capacités hors route, là encore, le nombre de propriétaires les exploitant à fond sera faible, mais ce petit Range Rover profite du système Terrain Response pour affronter divers types de surfaces, et peut traverser des cours d’eau (ou des nids-de-poule de Montréal) d’une profondeur allant jusqu’à 500 mm.

Il n’est pas aussi polyvalent que la plupart des VUS de luxe compacts sur le marché, en revanche l’Evoque possède un charme qui lui est propre. C’est un véhicule fait sur mesure pour la ville, avec une bonne maniabilité et un design chic urbain qui pourrait bien être intemporel. Si seulement, en général, la fiabilité des systèmes électroniques et électriques du VUS était aussi durable!

Feu vert

  • Design accrocheur
  • Motorisations efficaces
  • Version décapotable unique

Feu rouge

  • Fiabilité à améliorer
  • Visibilité vers l’extérieur réduite
  • Les versions plus intéressantes sont les plus chères

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

SurvolLand Rover Defender 2020 : cinq choses à savoir
La nouvelle génération du Land Rover Defender a fait sa sortie au Salon de l’auto de Francfort 2019 , il y a quelques semaines à peine. L’icône du tout-terrain a subi une transformation complète, tout en conservant une certaine tradition dans l'image de marque. Voici cinq choses à savoir à …
ActualitéUn Land Rover Defender téléguidé est en préparation
Tesla fait beaucoup jaser depuis le lancement de sa mise à jour logicielle 10.0, qui comprend une fonction de valet intelligent faisant en sorte que le véhicule se déplace sans conducteur dans un stationnement, mais on vient d’apprendre qu’un autre constructeur travaille à mettre au point un système de téléguidage.
Commentaires