Ford Flex 2019: Le long voyage

Malgré son âge, le Flex demeure un véhicule familial polyvalent, mais ses concurrents peuvent faire mieux pour ce qui est de la consommation.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Le constructeur américain procède actuellement à un renouvellement de sa gamme de véhicules utilitaires, et le vieillissant Flex se retirerait, après l’année-modèle 2020, afin de faire place à de nouveaux modèles. Le Lincoln MKT, qui partage la même architecture que le Flex, n’est disponible que pour les flottes commerciales, signe de la retraite prochaine de ces deux VUS.

Si le Flex a persisté si longtemps, c’est parce que ses ventes sont demeurées stables toutes ces années. Et aussi pour assurer une production continue à l’usine d’Oakville en Ontario, où sont également assemblés le Ford Edge et le Lincoln Nautilus.

Un design qui se démarque

Le Flex s’est démarqué, lors de son arrivée sur le marché, avec son style unique, californien, en misant sur une carrosserie longue et carrée tout en offrant la possibilité d’opter pour un toit de couleur contrastante. C’est toujours le cas aujourd’hui. Et comme bien des produits Ford, on peut habiller le Flex pour lui donner une apparence sportive avec des jantes en alliage noir de 20 pouces, des blocs optiques fumés et une calandre noircie. Même s’il est en vente depuis 2008, ce VUS est toujours aussi joli.

Toutefois, dans l’habitacle, on s’aperçoit assez rapidement de son âge, particulièrement en le comparant aux autres produits Ford plus récents, chez le concessionnaire. Cela n’empêche pas le tableau de bord d’être fonctionnel, mais les commandes de climatisation à effleurement sur la planche centrale gagneraient quand même à être de plus grande dimension, puisqu’ils sont difficiles à utiliser en conduite.

Bien sûr, Ford nous signalera qu’on peut profiter du puissant logiciel de reconnaissance vocale pour régler les fonctionnalités du véhicule. C’est vrai, ce système figure parmi les plus performants de l’industrie, cependant, sa vitesse d’exécution est lente. Pour régler rapidement la température de l’habitacle, sans distraction, rien ne remplace de bons vieux rhéostats.

Soulignons d’ailleurs l’excellent système multimédia SYNC 3, offert dans le Flex depuis quelques années maintenant. Son écran tactile est réactif au toucher, les zones de boutons sont d’une bonne dimension et pour choisir une chanson en particulier sur une clé USB, par exemple, c’est là que la reconnaissance vocale devient vraiment pratique. On peut aussi profiter de l’intégration Apple CarPlay et Android Auto.

De la place pour sept, ou six

Il convient de mentionner que le Flex est plus étroit que le Ford Explorer, ce qui affecte l’espace pour les épaules et les hanches de tous les passagers. En revanche, le Flex figure parmi les VUS intermédiaires les plus généreux en matière de dégagement pour les jambes. Si nos enfants – ou nos ados – sont grands, ils risquent d’être servis ici. Même ceux assis dans la troisième rangée.

De série, le Flex propose un aménagement pour sept personnes, et la banquette de deuxième rangée se remplace par des sièges individuels. Entre les deux, il est également possible d’ajouter une console centrale dotée d’un compartiment de rangement, réfrigéré même, si l’on veut. Avec deux enfants à bord, et en équipant le Flex d’un système de divertissement à deux écrans aux places arrière, on obtient un véhicule idéal pour les voyages en famille. En fait, le Flex serait un meilleur choix avec sa capacité de six passagers afin que tout le monde soit confortable.

Quant à ses capacités, son volume de chargement se situe dans la moyenne de sa catégorie. Convenablement équipé, il remorque une charge maximale de 2 041 kilogrammes (4 500 lb), alors que ses concurrents peuvent généralement tirer jusqu’à 2 268 kg.

Sous le capot, le V6 de 3,5 litres proposé de série fait très bien l’affaire avec ses 287 chevaux. Sa boîte automatique à six rapports est sans histoire, faisant son travail en douceur, bien qu’elle n’aide pas vraiment le VUS à être écoénergétique. En ville, le Flex engloutira près de 15 L/100 km, et ne descendra pas souvent sous la barre des 10 L/100 km sur l’autoroute.

C’est encore pire avec le V6 biturbo de 3,5 litres, disponible en option sur la version Limited, qui fait augmenter la consommation d’un litre aux 100 km. Ses 365 chevaux font du Flex un véritable bolide, toutefois, ce n’est franchement pas sa vocation principale.

En fait, en cochant toutes les options sur le Flex Limited, on se retrouve avec une facture d’environ 60 000 $, ce qui est beaucoup trop. La version SEL avec un rouage intégral se détaille à un peu plus de 40 000 $, une somme plus raisonnable. Le toit ouvrant panoramique est également à considérer afin de rehausser l’ambiance pour les passagers arrière.

Il est peut-être vieux, mais le polyvalent Flex fait encore bonne figure en tant que véhicule familial. Il est relativement fiable, compte tenu de sa mécanique éprouvée, et ses nombreuses caractéristiques en matière de sécurité rassureront les parents. En revanche, on doit composer avec une consommation d’essence salée.

Feu vert

  • Bonne habitabilité
  • Design unique pour un VUS
  • Beaucoup de caractéristiques offertes

Feu rouge

  • Consommation excessive
  • Version Limited trop dispendieuse
  • Design de l’habitacle vieillissant

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Questions des lecteursEst-ce la fin pour le Ford Flex?
Vous indiquez dans le Guide de l’auto 2020 que le Ford Flex en serait à sa dernière année de commercialisation. Pourtant, un employé de l’usine d’Oakville qui assemble ce modèle me certifie que les derniers modèles sortiront de l’usine en novembre 2019. Cela signifierait donc qu’il n’existerait pas de modèle …
ActualitéConfirmé : le Ford Flex tire sa révérence
Le sort de l’incomparable et polyvalent Ford Flex était écrit dans le ciel, mais la compagnie a quand même annoncé officiellement aujourd’hui qu’il ne reviendrait pas en 2020 et que la production cesserait définitivement dans les prochains jours à l’usine d’Oakville, en Ontario. Ayant trouvé seulement 2 418 preneurs au …
Commentaires