Dodge Charger 2019 : un muscle car conçu pour servir à l’année

Points forts
  • Tout pour plaire aux nostalgiques
  • V6 plus que suffisant
  • Rouage intégral pratique
Points faibles
  • Valeur de revente
  • Segment en perte de puissance
  • Absence du jumelage V8 et rouage intégral
Évaluation complète

Loin de nous l’époque où la Dodge Charger n’était disponible qu’avec les roues motrices arrière. En effet, depuis 2007, cette berline américaine propose les quatre roues motrices. Et Dodge prétend qu’elle est conviviale même l’hiver.

C’est ce que nous venons tout juste de revérifier sur la neige et la glace.

Un V6 qui suffit

Si l’on désire profiter du rouage intégral, il faut toutefois faire une croix sur le moteur V8 HEMI. Sur les V8 HEMI, devrais-je dire, parce que la Charger peut être propulsée par celui de 5,7 L, celui de 6,4 L ou celui de 6,2 L qui est suralimenté. L’éventail ne pourrait être plus vaste. Pour revenir au rouage intégral, il faut en effet se contenter du V6 Pentastar de 3,6 L. Développant 300 chevaux-vapeur et un couple de 264 livres-pied, il assure un minimum de performances.

Photo: Sylvain Raymond

Évidemment, il ne profite pas du même souffle que les V8, mais il convient parfaitement pour un usage quotidien.

Sur la neige et la glace, la Charger s’est avérée efficace. Cela dit, étant donné qu’il s’agit d’un système à quatre roues motrices réactif, l’arrière-train a le temps de décrocher une fraction de seconde. Plaisir garanti!

Un système multimédia qui frôle la perfection

J’ai l’impression d’en faire mention chaque fois qu’il est question d’un produit FCA. Le système multimédia est intuitif, rapide et terriblement facile à consulter. Quand quelque chose me déplaît, je ne me gêne pas pour le dire. Mais à l’inverse, il est aussi primordial de souligner les bons coups. Bien des constructeurs auraient avantage à s’inspirer du système Uconnect.

Photo: Sylvain Raymond

Et la consommation?

Malgré que l’on ait affaire à un V6 et non un V8, la consommation demeure élevée. Très élevée. Pour un trajet de près de 300 kilomètres, l’ordinateur de bord a enregistré une consommation de 13,2 L/100 km. Cette donnée est supérieure à celle avancée par Ressources naturelles Canada, soit 11,0 L/100 km. En revanche, cette cote fournie par l’agence gouvernementale est à peine plus élevée que celle des Toyota Avalon (9,4 L/100 km) et Nissan Maxima (9,9 L/100 km) qui ne peuvent être livrées qu’avec les roues motrices avant.

Un confort que l’on apprécie

À bord d’une berline pleine grandeur, on s’attend à du confort. Et dans le cas de la Charger, on n’est pas déçu à ce chapitre. Les sièges sont amplement rembourrés.

Photo: Sylvain Raymond

Commercialisée pour la toute première fois en 1966, la Charger s’est vu greffer deux portières supplémentaires lors de sa réapparition sur le marché quarante ans plus tard.

Dans un segment où les Ford Taurus, Buick LaCrosse et Chevrolet Impala disparaîtront et que la Chrysler 300 menace d’accrocher ses patins, les joueurs restants sont peu nombreux. En fait, les Kia Cadenza, Nissan Maxima et Toyota Avalon deviendront les seules berlines pleine grandeur offertes au pays aux côtés de la Charger. Misant à fond sur la nostalgie avec entre autres une puissance digne de véritable muscle cars et des couleurs rappelant celles des années 60 et 70, Dodge semble bien tirer son épingle du jeu.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

SEMAFCA commercialisera le Hellcrate (le 6,2 surcompressé du Hellcat)!
La division Mopar de FCA profite du SEMA 2017 pour présenter ce que plusieurs attendaient depuis longtemps, le fameux moteur Hellcat, en version Crate. Ou, en bon français, version Caisse. Tout d’abord, il convient de préciser qu’un crate est une caisse, généralement fabriquée en bois. Depuis des décennies, les constructeurs …
EssaisDodge Charger 2017 : oubliez Sartorialto, pensez plutôt l’Équipeur!
À la subtilité d’une Audi RS 7, à l’agilité d’une Porsche Panamera ou à la sobriété d’une Lexus GS F, la Dodge Charger, dans sa livrée Daytona 392, oppose une brutalité à la limite de la bestialité, à la fois décourageante et jouissive. Décourageante parce qu’elle va à l’encontre de …
EssaisDodge Charger SRT 392 2016 : apprêté à la sauce 1970
Difficile de parler de la Dodge Charger sans penser au coupé qui portait ce nom dans les années 70 : ce désormais mythique bolide à moteur V8 (il y avait aussi des six cylindres en ligne, mais le temps a oublié ceux-là!) s'est taillé une réputation sur les pistes d'accélération …
ActualitéLa Dodge Charger 2019 reçoit elle aussi de belles mises à jour
La semaine dernière, FCA a annoncé d’importantes améliorations à la gamme de la Dodge Challenger 2019, incluant une version Redeye de 797 chevaux . Non, ce n’est pas une blague – allez lire l’article. Évidemment, cette nouvelle a éclipsé les mises à jour apportées au muscle car à quatre portes …
ActualitéDodge laisse présager une Charger Widebody
Avez-vous aimé notre essai routier de la Dodge Charger sur la neige et la glace? Avec son rouage intégral optionnel, ce muscle car à quatre portes est vraiment conçu pour servir pendant toute l’année. Après lui avoir apporté plusieurs améliorations pour 2019 , FCA ramène la Charger à notre attention …
Nouveaux modèlesVoici la Dodge Charger SRT Hellcat Octane
Parce que les Muscle Cars sont toujours meilleurs et plus désirables dans des éditions limitées au design exclusif, FCA a pris une pause dans sa semaine mouvementée pour dévoiler une nouvelle version d’allure sinistre de la Dodge Charger SRT Hellcat 2019 – qui soit dit en passant demeure la berline …
guideauto.tvEn studio : une Dodge Charger en hiver, un bon choix?
La Dodge Charger attire l’œil de bien des amateurs de voitures américaines, mais sa configuration à propulsion refroidit les ardeurs de certains consommateurs. C’est le cas de Gabriel, un lecteur du Guide de l’auto qui se demande s’il est essentiel d’opter pour une version GT à rouage intégral en conduite …
ActualitéÉtude : les voleurs aiment les Dodge et détestent les Tesla
Chaque année vers le mois de décembre, le Bureau d’assurances du Canada publie la liste des 10 véhicules les plus volés au pays, qui se compose habituellement de vieux camions Ford Super Duty et de gros VUS. Aux États-Unis, le portrait est assez différent. Les voleurs semblent préférer beaucoup plus …
Commentaires