Honda Accord 2018: Une valeur sûre, hier et aujourd’hui

La Honda Accord a toujours été une valeur sûre grâce à sa fiabilité et sa grande valeur de revente. Et cela devrait continuer longtemps.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Même si les informations sur la nouvelle Accord 2018 ne sont pas toutes connues au moment de la date de tombée du présent Guide, nous avons eu la chance de la découvrir et d’effectuer quelques tours de roues à son volant. Tout d’abord, précisons que cette nouvelle génération emprunte la plateforme du HR-V et de la Civic, allongée légèrement pour la cause. Côté style, on a droit à des lignes un peu plus angulaires, surtout à la partie avant. La voiture affiche un style plus dynamique, notamment en raison de sa largeur accrue et de sa ligne de toit plus basse.

Alors que Honda a toujours défendu haut et fort ses mécaniques atmosphériques face à la multiplication des moteurs turbocompressés, il semble que la course à la réduction de la consommation et des émissions de CO2 aura eu le dessus! Pour 2018, l’Accord a droit à deux nouveaux moteurs et aucun n’est à aspiration naturelle. De base, on retrouve un quatre cylindres de 1,5 litre turbocompressé. Il s’agit de la même mécanique qu’on retrouve dans la Civic, mais avec environ 200 chevaux. Ce moteur peut être jumelé à une boîte automatique à variation continue (CVT) ou, selon les versions, à une manuelle à six rapports, une bonne nouvelle!

On ne peut passer sous silence la disparition du V6 de 3,5 litres qui a fait la renommée des versions plus sportives. Il cède sa place au moteur qui équipe la Civic Type R, un quatre cylindres de 2,0 litres profitant de l’injection directe et de la technologie de calage variable des soupapes. Oubliez les 306 chevaux de la Type R par contre, car Honda a réduit sa puissance en abaissant notamment la pression du turbocompresseur au nom d’une meilleure efficacité. La bonne nouvelle, c’est qu’on peut l’alimenter en carburant régulier.

Une boîte manuelle est toujours offerte, de même qu’une boîte automatique à dix rapports qui a trouvé sa première application à bord de la nouvelle Odyssey. Cette boîte s’est avérée très efficace lors de notre premier contact. Dommage qu’on ne la réserve qu’à la plus dispendieuse des Accord. Le moteur livre son couple rapidement, chose assez étonnante puisque l’on est en présence d’un seul turbo, à simple volute de surcroît. Selon les ingénieurs, il a été conçu avec un bas coefficient d’inertie, et cela semble porter fruit.

Sylvain Raymond

----

Au moment où le Guide de l’auto 2018 se retrouve sur les tablettes des libraires, la bonne « vieille » Honda Accord est toujours en vente. Et ce n’est pas parce qu’une nouvelle s’en vient que sa fiabilité, son assemblage rigoureux et sa valeur de revente élevée vont disparaître! L’an dernier, on a salué le retour de la version hybride. Il y a même de fortes chances que cette dernière poursuive sa carrière telle quelle pendant quelque temps, aux côtés de la nouvelle Accord.

L’Accord actuelle mise avant tout sur un espace appréciable pour les occupants de tout gabarit et une finition soignée. Le système multimédia de l’Accord utilise deux écrans, l'un par-dessus l’autre, qui demandent un certain temps d’adaptation. Mais le plus gros péché ici, c’est l’absence d’un bouton physique pour ajuster le volume.

Sinon, l’habitacle de la berline Accord est spacieux, l'un des plus volumineux de sa catégorie en fait, et son coffre est l’un des plus gros du segment. La version hybride doit composer avec un volume réduit à cause de la présence des batteries, mais c’est le cas de toutes ses rivales dotées de ce type de motorisation. Avec une puissance combinée de 212 chevaux et une consommation mixte de 5,0 l/100 km, elle est à la fois la plus musclée et la moins énergivore des berlines intermédiaires hybrides que sont les Hyundai Sonata, Chevrolet Malibu et Toyota Camry, entre autres.

L’Accord sortante a droit à un quatre cylindres de 2,4 litres développant 185 ou 189 chevaux, selon la version. La boîte automatique à variation continue est de mise, et il faut avouer que celle-ci est très bien programmée et qu’elle ne fait pas crier le moteur lors des accélérations soutenues. Avec une cote combinée ville/route de 7,8 l/100 km, le duo quatre cylindres et boîte CVT est des plus écoénergétiques. Quelques versions peuvent recevoir une boîte manuelle. On peut toutefois rehausser les performances avec le V6 de 3,5 litres, développant 278 chevaux, assorti d’une automatique à six rapports. Dans le coupé, on peut même obtenir une boîte manuelle. La consommation augmente passablement avec le V6, mais la voiture gagne en douceur et en raffinement.

D’ici à ce que la Honda Accord 2018 fasse son apparition dans les concessions canadiennes, la génération actuelle représente encore et toujours une valeur sûre.

Michel Deslauriers

Feu vert

  • Habitacle confortable
  • Consommation peu élevée (2,4 et hybride)
  • Espace intérieur
  • Réputation de fiabilité
  • Forte valeur de revente

Feu rouge

  • Système multimédia perfectible
  • Style générique
  • Petit écran de navigation
  • Assise des sièges avant basse
  • Effet de couple au volant (V6)

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMeilleurs achats 2019 du Guide de l’auto : Honda Accord
Chaque année, l’équipe du Guide de l’auto déclare ses Meilleurs achats dans une foule de catégories de véhicules, dont celle des berlines intermédiaires. Ce segment de marché est populaire au Canada, et davantage aux États-Unis, même si à l’instar de tous les types de voitures, on note un déclin au …
Commentaires