Lexus LF-1 Limitless Concept : repousser les limites... mais quelles limites?

Avec un nom comme Limitless (sans limites, en français), un véhicule doit offrir son lot d’innovations pour être à la hauteur! Créé par le studio californien de recherche en design CALTY, le LF-1 marie, selon le communiqué de presse de Lexus, des lignes organiques de métal en fusion à celles, aiguisées, d’un sabre japonais. Bravo. Nous soulignerons surtout le toit doté d’un diffuseur d’air (split spoiler) double sur le toit. Évidemment, tout ce qui peut être éclairé l’est par des lumières à DEL, même dans l’habitacle, alors que certaines moulures de bois sont parsemées de ces petites lumières. Sans surprise, les rétroviseurs extérieurs sont remplacés par des caméras et le chrome est à peu près inexistant.

Avec son empattement de 2 974 mm et sa longueur totale de 5 014 mm, le LF-1 est juste un peu plus court que le pachydermique Lexus LX 570. Pourtant, même en le voyant « en personne », on ne le devine pas aussi gros!

Essence, hydrogène, hybride ou électrique?

Plus intéressant, selon celui qui écrit ces lignes en tout cas, le LF-1 pourra recevoir différents types de motorisations : essence, hydrogène, hybride, hybride rechargeable ou électrique.

D’ailleurs, Lexus prévoit que dès 2025, tous ses modèles seront soit 100% électriques ou auront une variante électrifiée d’une façon ou d’une autre. Les roues motrices seront situées à l’arrière, ce qui est un peu surprenant pour un véhicule sans limites… Les roues de 22 pouces du concept sont plutôt impressionnantes et se fondent bien au design du véhicule.

Photo: Alain Morin

Navigation 4D

Les innovations les plus prometteuses se retrouvent du côté de la technologie. Lexus parle d’un système de navigation à quatre dimensions, la quatrième étant l’ajout de la notion de temps. En fait, ce système de navigation anticipe le trafic, les travaux routiers et d’autres paramètres et suggère des pauses ou le plein d’essence et s’offre même pour réserver une chambre d’hôtel.

La route à suivre apparaît dans l’écran principal, bien sûr, mais aussi sur les écrans des passagers arrière ainsi que sur les tablettes et téléphones qui sont connectés. Ce système 4D interagira aussi avec les contrôles gestuels. Même les passagers arrière pourront faire exécuter certaines commandes par des gestes.

Conduite semi-autonome

On ne peut plus créer de nouveau véhicule sans y inclure un certain niveau de conduite autonome. Le LF-1 bénéficiera d’un mode Chauffeur qui prendra en charge la direction, le freinage, les accélérations et tiendra compte des arrêts obligatoires et des feux de circulation. Mais n’ayez crainte, on retrouve encore un volant et des pédales!

Le LF-1 Limitless n’est, pour le moment, qu’un concept, mais il y a fort à parier qu’il sera produit d’ici peu. Il pourrait sans doute remplacer les vieillissants GX et LX. On verra!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

DétroitRetour sur le Salon de Detroit 2018
« Le Salon de Detroit n’est plus ce qu’il était » ou « Te souviens-tu de la fois où Jeep avait dévoilé le Jeep Wrangler en lui faisant traverser une vitre du Cobo Center? » Ces phrases, et bien d’autres du genre, je les ai entendues au moins cinquante fois …
GenèveLexus UX 2019 : un nouveau VUS de luxe s’amène cette année!
Lexus, la marque de luxe de Toyota, profitera du prochain Salon de l’auto de Genève pour dévoiler en première mondiale le Lexus UX, un tout nouveau VUS qui rivalisera dans le segment des VUS de luxe sous-compacts, un segment en forte croissance. Le véhicule devrait en fait reprendre la place …
Commentaires