Honda CR-V 2017: L’efficacité même

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2017

De nos jours, les gens veulent davantage qu’une berline. Ils recherchent la sécurité d’un rouage intégral et la solidité d’une camionnette mais sans l’encombrement. Ceci explique en partie la popularité et la croissance importante du nombre d’utilitaires sport compacts sur nos routes.

Le Honda CR-V est un des membres fondateurs de cette catégorie et le succès est au rendez-vous depuis maintenant 20 ans. Certes, il a évolué dans cette période de temps mais il a toujours su combiner polyvalence, économie, et surtout, fiabilité. 2017 s’annonce comme étant une autre année de ventes importantes et elles seront méritées.

Joindre l’utile…

Le CR-V rencontre très bien ses obligations en tant que véhicule familial. Commençons par le début. Le coffre du CR-V s’avère un de ses atouts principaux. Proposant un peu plus de 1 050 litres, il est en mesure de prendre poussette, parc, sacs et plus sans problème. Son seuil est peu élevé ce qui rend son chargement très facile.

Ensuite vient la banquette arrière, suffisamment grande pour accueillir deux sièges de bébés sans difficulté. Ce que l’on aime beaucoup aussi est l’imposante ouverture des portières arrière, rendant l’accès aisé et surtout, qui réduit les chances de se cogner la tête sur le rebord du toit en déposant les p’tits dans leurs coquilles. Si les enfants ne sont encore qu’un projet, on peut y asseoir trois adultes, quoique deux y seront plus à l’aise.

À l’avant, les occupants sont choyés par des sièges confortables et un généreux dégagement pour les jambes, les coudes et la tête. Les vide-poches sont nombreux et bien conçus. La planche de bord est simple d’utilisation et les commandes de climatisation sont facilement accessibles. Selon la version, tous les paramètres permettant de personnaliser le CR-V se modifient en passant par les menus de l’écran multifonction. L’affichage des deux écrans peut sembler redondant à l’occasion mais c’est une question d’habitude.

La technologie est à point. Côté sécurité, selon la version sélectionnée, on retrouve les systèmes d’alerte de collision avant et d’avertissement de sortie de voie. Pour l’infodivertissement, le CR-V offre le très efficace HondaLink, une prise HDMI, et la communication mains libres Bluetooth.

La forme extérieure du CR-V actuelle est une évolution du véhicule qui a été présenté en 2007. Les retouches récentes de 2015 ont redonné un peu de gueule à ce Honda qui rappelait plus un appareil électroménager qu’une voiture. Heureusement, les designers de Honda ont été en mesure d’apporter une dose appréciable d’émotivité pour en faire un produit plus attrayant.

Les versions haut de gamme, plus ornées, sont dotées de jantes en alliage, de phares antibrouillard et même d’une galerie de toit qui donne au CR-V beaucoup de classe. Malgré le fait qu’il commence à vieillir un peu, pour le moment, il paraît toujours bien.

… à l’agréable

C’est simple : le CR-V est un Honda. Et qui dit Honda, dit agrément de conduite rehaussé et bonne tenue de route. Le CR-V ne déçoit point. Évidemment, on ne peut pas le comparer à la nouvelle Civic, qui est sublime, mais il est pratiquement la Civic de sa catégorie!

La suspension entièrement indépendante du CR-V apporte une bonne dose de confort tout en lui permettant de prendre une courbe avec un certain degré d’agressivité sans qu’il en résulte un drame. On ne peut qualifier le roulement de doux, par contre.

Le groupe propulseur est très connu chez Honda et on ne s’en plaint pas. Le quatre cylindres 2,4 litres jouit d’une certaine virilité, même en utilisation quotidienne. Son couple maximal est disponible assez bas dans les tours, permettant des accélérations et des reprises correctes. Puisqu'il s’agit d’un véhicule relativement petit, on peut aussi s’attendre à une consommation raisonnable, selon le genre de conduite que l’on adopte, évidemment. La boîte à variation continue (CVT) effectue un travail remarquable. Nous ne sommes pas de grands amateurs de ce type de boîte, mais celle-ci gère la puissance du moteur presque imperceptiblement.

Le rouage intégral Real Time AWD avec contrôle intelligent n’est pas des plus sophistiqués; par contre, en situation urbaine, même avec plus de 15 cm de neige au sol, il vous transportera à bon port. La direction à assitance électrique, de son côté, est un peu vague mais bien adaptée aux besoins du véhicule, de même que pour le système de freinage à disque aux quatre roues.

Grâce à sa fiabilité, sa polyvalence, sa frugalité et l’agrément de conduite qu’il procure le CR-V demeure un des meilleurs choix de la catégorie.

Partager sur Facebook
Commentaires