BMW M760Li xDrive 2018 : une M7 « Light »

Points forts
  • Moteur performant
  • Équipement complet
  • Confort souverain
  • Bonne tenue de route
  • Style exclusif
Points faibles
  • Poids très élevé
  • Prix élevé
  • Dynamique perfectible pour une M
  • Boîte automatique peu réactive
Évaluation complète

V12 biturbo, rouage intégral et empattement allongé. Voilà la recette développée par BMW pour sa M760Li xDrive 2018 qui représente la dernière variante de la berline de Série 7 de sixième génération. Pour notre premier contact avec ce modèle à moteur douze cylindres, BMW a choisi la région de Palm Springs en Californie, ce qui nous a permis de mettre la voiture à l’épreuve sur le circuit privé The Thermal Club.

Sur circuit? Vous êtes sûr?

Évidemment, aucun acheteur potentiel de ce modèle, largement destiné à une richissime clientèle nord-américaine et chinoise, ne poussera sa M760Li au maximum sur une piste de course. Si la BMW Série 7 à moteur V12 existe depuis maintenant trente ans, c’est parce qu’une partie des acheteurs veut absolument s’afficher au volant, ou comme passager à l’arrière avec chauffeur au volant, de la plus puissante et la plus luxueuse des BMW, prestige oblige…

Toutefois, le fait que BMW nous invite à prendre la piste avec elle témoigne de la grande confiance des ingénieurs pour ce qui est des aptitudes dynamiques de cette berline de grand luxe dont le prix est fixé à 159 900 $ canadiens.

Malgré le fait que la M760Li xDrive ait été mise au point par les ingénieurs de la division Motorsport qui ont développé la kyrielle de modèles M de la marque de Munich, celui-ci ne répond pas à la désignation M7. Pourquoi? Parce qu’il s’agit de « la première automobile Performance M de la Série 7 », dixit BMW. Bref, d’une M7 Light

Photo: Barry Hayden

Ce qu’elle n’a pas et ce qu’elle a…

Dès les premiers tours de piste, on se rend compte de ce qu’elle n’a pas. Contrairement aux « vraies M », la M760Li ne dispose pas d’un différentiel à glissement limité ou vectoriel de couple puisque c’est le rouage intégral xDrive qui fait le boulot. Pas de boîte à double embrayage non plus, mais plutôt une automatique à huit rapports dont le comportement est plus en phase avec la vocation de berline de luxe de la M760Li.

Elle a bel et bien un V12 biturbo de 600 chevaux et 590 livres-pied de couple et elle est capable d’abattre le 0-100 kilomètres/heure en 3,7 secondes grâce à l’aide de son rouage intégral et d’un système de départ-canon. En sélectionnant le mode Sport, on se réjouit de la sonorité du V12 qui devient plus autoritaire grâce aux échappements à volets pilotés. Il est phénoménal aussi de constater que la puissance est doublée par rapport à la première Série 7 à moteur V12 de 1987 qui ne développait que 300 chevaux…

On constate que les barres antiroulis adaptatives font un superbe boulot pour maîtriser les mouvements de la caisse lorsque la voiture est en appui en virage. La M760Li xDrive ne pèse rien de moins que 2 326 kilos et ne prétend pas attaquer les courbes avec autant de hargne qu’une véritable sportive. Cela dit, on ne peut s’empêcher de sourire à l’idée de rouler aussi vite sur circuit avec une berline de plus de deux tonnes métriques.

Sur la route

Sur les routes balisées, on apprécie au plus haut point l’incroyable onctuosité du V12 qui nous catapulte vers l’avant avec une souplesse remarquable, ainsi que la contribution du mode de conduite « adaptative ». Ce dernier règle de façon préventive les systèmes du châssis en se servant des données du système de navigation par satellite et d’une caméra stéréo. On optimise donc le comportement de la voiture en tenant compte du style de conduite adopté.

Notre moyenne de consommation observée s’est chiffrée à 13,6 litres aux 100 kilomètres. Pas mal pour une berline de luxe à empattement allongé animé par un V12 biturbo jumelé à un rouage intégral…

Photo: Daniel Krause

On arrive bientôt, patron…

Le confort est souverain aux places arrière, rehaussé d’un cran du côté droit où le « patron » peut avancer au maximum le siège du passager avant, bonifiant l’espace pour les jambes, pour ensuite déployer le repose-pied. La tablette électronique amovible permettant d’interagir avec le système multimédia répond présente ici, tout comme dans les autres modèles de la gamme Série 7. Connectivité oblige, on retrouve un port USB à l’avant et deux dans la console centrale mais, curieusement, aucun à l’arrière.

L’aérodynamique évoluée de la M760Li xDrive est fonction de son potentiel de performance. Le bouclier avant est doté de larges prises d’air en lieu et place des phares antibrouillards. On note aussi plusieurs éléments de carrosserie réalisés en gris cérium comme les barres de la double calandre et les volets d’aération actifs, entre autres.

Une « vraie » M7 en vue…

Le prix de la BMW M760Li xDrive 2018 est fixé à 159 900 $ et son entrée au pays est programmée pour l’été 2017. En 2016, BMW a écoulé 626 exemplaires de sa Série 7 au Canada et la direction de la marque s’attend à ce qu’une soixantaine de M760Li xDrive trouve preneurs au pays.

Au lancement de cette nouvelle déclinaison de la Série 7, qui met clairement l’accent sur la puissance et la performance, les ingénieurs nous ont confié que ce ne serait pas nécessairement la seule variante de la gamme des Série 7 à porter le flambeau de la sportivité dans l’avenir. C’est donc de manière très subtile qu’ils laissent sous-entendre qu’une « vraie » M7 est en cours de développement, sans toutefois révéler un seul détail au sujet de cette éventuelle bête, du moins pour l’instant. Fiez-vous à nous pour suivre ce dossier de très, très près…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisBMW 750i xDrive 2016 : celle à battre… pour l’instant
Lorsque les acheteurs déboursent plus de 100 000 $ afin de se procurer une voiture de luxe, ils ont droit d’exiger ce qu’il se fait de mieux, et c’est exactement ce que les marques allemandes s’efforcent de leur offrir. Le segment des grandes berlines de luxe propose quelques-unes des machines …
2016BMW Série 7 2016: Sortir de l’ombre
Entièrement redessinée pour 2016, la nouvelle Série 7 a pour objectif de sortir de l’ombre de la Mercedes-Benz de Classe S qui est devenue la référence de la catégorie des voitures de grand luxe. Dévoilée au Salon de l’auto de Francfort, la sixième génération de la Série 7 a recours …
BuzzLa BMW dans laquelle Tupac Shakur a été tué aux enchères
Seulement quelques autos prennent de la valeur avec le temps. C’est généralement le cas des voitures prestigieuses et rares, comme une Maybach ou une vieille Ford Model T. Cependant, dans de rares exceptions, un véhicule plus commun (ça n’en demeure pas moins une Série 7, entendons-nous) peut gagner en valeur …
EssaisBMW M760Li xDrive 2018 : se faire masser à coup de V12!
Être au volant d’une berline de grand luxe telle que la Mercedes-Benz de Classe S, l’Audi A8, la Lexus LS ou la BMW de Série 7 demeure toujours une expérience en soi. Toutefois, contrairement à plusieurs bolides et véhicules sport, la bataille n’est pas de savoir qui s’assoira à vos …
EssaisBMW 740Le xDrive 2018 : la limousine écolo
Dans la gamme de la Série 7, la 740Le se démarque comme étant la limousine à la conscience écolo. Truffée de toutes les technologies avancées propres aux voitures de prestige, elle permet aussi de circuler dans les voies réservées au covoiturage, même avec une seule personne à bord, grâce à …
Commentaires