BMW Série 7 2016: Sortir de l’ombre

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

Entièrement redessinée pour 2016, la nouvelle Série 7 a pour objectif de sortir de l’ombre de la Mercedes-Benz de Classe S qui est devenue la référence de la catégorie des voitures de grand luxe. Dévoilée au Salon de l’auto de Francfort, la sixième génération de la Série 7 a recours au plastique renforcé de fibre de carbone, à l’aluminium, au magnésium, à l’acier ainsi qu’au plastique et se targue d’avoir perdu plus de 130 kilos par rapport au modèle de cinquième génération. Tout ça en faisant le plein des plus récentes technologies pour rivaliser, non seulement avec son éternelle rivale, mais aussi avec les Audi A8, Porsche Panamera, Jaguar XJ, Cadillac CT6 et autres prétendantes à la couronne.

« Carbon Core ». C’est le nom trouvé par le constructeur bavarois pour désigner la technique de construction de la structure monocoque de la nouvelle Série 7 qui, bien qu’elle soit majoritairement composée d’acier, comporte également une quinzaine de pièces moulées en fibre de carbone fixées à des endroits stratégiques afin de la rigidifier. Ainsi, une pièce moulée en fibre de carbone est fixée à la base de chaque pilier A et se déploie jusqu’au toit puis jusqu’à la base de chaque pilier C, ceinturant de ce fait l’ouverture des portières, alors que d’autres sont apposées au tunnel de transmission, dans les seuils des portières et à d’autres endroits névralgiques.

Déjà en 2011, BMW annonçait clairement son intention de développer des technologies pour intégrer des matériaux plus légers, comme la fibre de carbone. Au début, le constructeur se contentait de produire un toit en fibre de carbone pour des modèles très typés et à diffusion limitée, mais voilà que les progrès de la technologie permettent maintenant au constructeur munichois d’aller plus loin en intégrant ces pièces directement dans la structure même du véhicule. Une chose est sûre, ce type de structure, que l’on peut qualifier de « hybride » parce que composée de plusieurs matériaux différents, sera peut-être très rigide mais elle ne sera certainement pas simple à réparer en cas d’accident…

Motorisations modulaires

Pour le marché canadien, le lancement de la nouvelle Série 7 se déroule en deux temps, les modèles 750 à moteur V8 débarquant à l’automne 2015 alors que les 740 seront disponibles au printemps 2016. Également au programme, la 740e xDrive, un modèle hybride-rechargeable, fera son entrée en cours d’année 2016. Le nouveau six cylindres en ligne de 3,0 litres se démarque parce qu’il est le résultat de l’approche modulaire mise de l’avant par la marque pour le développement d’une nouvelle série de moteurs à trois, quatre et six cylindres en ligne. Tous sont dotés de cylindres d’une capacité de 500 centimètres cubes, ratio jugé optimal par BMW pour réduire la consommation, maximiser les performances et réduire les coûts de production. La boîte automatique à huit rapports de l’équipementier ZF sera encore au programme tout comme le rouage intégral, bien sûr. 

Par ailleurs, la nouvelle 7 est équipée de nouveaux systèmes avancés d’aides électroniques à la conduite et surtout d’un système de télématique iDrive avec écran tactile qui reconnaît à la fois les touches du doigt et aussi les mouvements de la main devant l’écran, grâce à un capteur 3D. Ainsi, un conducteur qui désire ne pas répondre à un appel téléphonique n’a qu’à faire un mouvement latéral de la main devant l’écran pour que cet appel soit dirigé vers la boîte vocale. S’il veut répondre, il n’a qu’à pointer l’index vers l’écran.

Dynamique rehaussée

Afin de rehausser la dynamique, les ingénieurs ont mis au point une suspension pneumatique pour les trains avant et arrière avec objectif de bonifier le confort ainsi que la tenue de route. Aussi, le système Dynamic Drive re?duit les mouvements de la caisse gra? a? des barres antiroulis a? commande e?lectrome?nique. De plus, la 7 est dotée d’un bouton permettant de paramétrer le comportement routier de la voiture sur plusieurs modes, dont un nouveau qui est appelé Adaptive et qui ajuste automatiquement l’amortissement en fonction du style de conduite et de la topographie de la route.

Avec cette nouvelle génération développée avec les plus récentes technologies, BMW espère redorer le blason de sa grande berline de luxe.  L’avenir nous dira si la mission a été accomplie avec succès.

 

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsBMW M760Li xDrive 2018 : une M7 « Light »
V12 biturbo, rouage intégral et empattement allongé. Voilà la recette développée par BMW pour sa M760Li xDrive 2018 qui représente la dernière variante de la berline de Série 7 de sixième génération. Pour notre premier contact avec ce modèle à moteur douze cylindres, BMW a choisi la région de Palm …
Commentaires