Ram ProMaster City 2016 : gros colis, petite boîte

Points forts
  • Plus grand volume de chargement de sa catégorie
  • Bonnes performances
  • Roulement et tenue de route appréciables
Points faibles
  • Fiabilité de la boîte automatique à prouver
  • Dispendieux pour un petit véhicule familial
  • Liste d’équipements modeste par rapport à une fourgonnette ou un VUS
Évaluation complète

Une fois de plus, la division Ram Truck de FCA a feuilleté le catalogue de véhicules commerciaux de Fiat afin d’étoffer sa gamme de produits. Après avoir choisi le fourgon pleine grandeur Fiat Ducato pour le renommer ProMaster, elle a sélectionné le Fiat Doblo comme base pour créer le petit ProMaster City.

Pas une mauvaise décision, puisque le Doblo est vendu dans sa forme actuelle dans d’autres pays depuis 2010, alors les potentielles imperfections ont été réglées depuis. Il a reçu une révision esthétique en 2015, coïncidant avec le lancement du nouveau camion compact de Ram, qui concurrence le Ford Transit Connect, le Nissan NV200 et le Chevrolet City Express. Comme le Ford, des versions commerciale et passager sont offertes, et c’est cette dernière que nous avons essayée.

Le Ram ProMaster City 2016 est équipé du quatre cylindres de 2,4 litres, bien répandu chez FCA, ainsi que la fortement critiquée boîte automatique à neuf rapports, fournie par l’équipementier allemand ZF. Les 178 chevaux produits par cette motorisation sont suffisants pour les trajets à la fois en ville et sur l’autoroute, alors que la boîte de vitesses abaisse les révolutions du moteur au minimum.

Les plaintes à propos de ladite boîte concernent surtout des changements de rapports saccadés, et lors de notre essai, c’est arrivé à quelques occasions. Un autre problème ici, c’est que malgré la présence de neuf rapports, nous n’avons jamais vu la boîte passer en neuvième. Même sur l’autoroute, on a tenté de l’engager à l’aide du mode manuel, mais elle nous ignorait totalement. Disons que c’est un composant qui doit être amélioré.

Photo: Michel Deslauriers

Néanmoins, cette boîte a aidé le ProMaster City à enregistrer une moyenne de consommation sous la barre des 10 l/100 km, ce qui est bien. Une consommation réduite, c’est un des objectifs principaux de ces petits fourgons de toute façon, du moins, par rapport à ce qui était disponible sur notre marché il y a à peine quelques années, soit les ivrognes Ford Econoline, Chevrolet Express et GMC Savana.

Le Ram dispose d’un plancher de chargement parfaitement plat et de portes arrière qui s’ouvrent très grand, alors le remplir d’équipement ou y loger une pile de marchandises sur une palette en bois s’avère une tâche facile. Il propose la charge utile et le volume de chargement les plus grands de sa catégorie, bien que le Ford le talonne de près, et que le Nissan et le Chevrolet ne soient pas très loin derrière. Le volume de chargement dans la version Minibus est même plus grand que ce que l’on retrouve dans la plupart des VUS intermédiaires. De plus, la capacité de remorquage est évaluée à 907 kilogrammes.

Le Ram ProMaster City 2016 doit composer avec le diamètre de braquage le plus large de son segment, mais les manœuvres à bord de ce véhicule dans la jungle urbaine sont relativement aisées, et l’on bénéficie également d’une bonne visibilité vers l’avant. Les Minibus disposent d’une banquette à trois passagers à l’arrière, qui peut être repliée et rangée derrière les dossiers de sièges avant afin de maximiser l’espace de chargement, mais qui ne peut être retirée. Si l’on est un professionnel ayant besoin d’un tel véhicule pour le travail sur la route, mais que l’on doit aussi ramasser les enfants à la garderie, c’est un compromis intéressant.

En revanche, le ProMaster City ne peut remplacer convenablement une fourgonnette ou un VUS. Son aspect utilitaire l’empêche évidemment d’être un véhicule familial confortable pour les longs trajets routiers. Quand même, amener les jeunes à la pratique de hockey est facile, puisqu’il y a de l’espace en masse à l’arrière pour tout leur équipement.

Photo: Michel Deslauriers

Le Ram ProMaster City 2016, en version fourgon ST, est vendu à partir de 29 995 $ avant les frais de transport; le Minibus avec la banquette arrière coûte 1 000 $ de plus. Pour le train-train quotidien, on retrouve aussi quelques caractéristiques de confort et de commodité intéressantes, pourvu que l’on coche certaines options dans le ST, ou que l’on passe à la version SLT. Parmi celles-ci, le système multimédia Uconnect 5.0, la connectivité Bluetooth, les sièges avant chauffants et le régulateur de vitesse. Par contre, ajouter la navigation nécessite un supplément exorbitant de 1 200 $, alors qu’une caméra et un sonar de recul coûtent 700 $ de plus. Notre Minibus SLT tout équipé a fait sonner la caisse enregistreuse à 35 565 $.

C’est beaucoup de sous, bien qu’un Transit Connect XLT à équipement égal ne soit que quelques centaines de dollars de moins que le Ram. Les NV200 et City Express sont plus abordables, mais n’offrent pas autant d’équipement ni, comme mentionné plus tôt, de siège arrière.

Le ProMaster City semble être un petit véhicule qui travaille fort, assez agile pour affronter la circulation urbaine et assez confortable pour les randonnées sur l’autoroute. Par contre, il fonctionne mieux comme fourgon commercial à temps plein qu’en tant que véhicule familial à temps partiel.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2016RAM ProMaster City 2016: Pratique et urbain
Cela a toujours semblé injuste : pourquoi, depuis des décennies, les propriétaires européens d’entreprise avaient-ils accès à des fourgons abordables et de format adapté pour le paysage urbain, alors que les Canadiens devaient choisir entre des Ford Econoline, grosses et peu manœuvrables, ou des fourgonnettes aux vitres placardées? Cette injustice …
ChicagoRAM dévoile sa fourgonnette Promaster à Chicago
La nouvelle fourgonnette commerciale RAM Promaster est dans les faits, un modèle Ducato fourni par Fiat. Un véhicule très apprécié en Europe, notamment en Italie. C’est la division RAM Commercial qui se chargera de la commercialisation du nouveau véhicule en Amérique du Nord. Le RAM Promaster vendu en Amérique sera …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires