Lexus RC F 2015: la belle a ses défauts

Points forts
  • Style réussi
  • Excellent moteur
  • Tenue de route convaincante
  • Confortable pour les longues balades
Points faibles
  • La transmission est un échec
  • La voiture est plus lourde que la compétition
  • Places arrière limitée
  • Trop dispendieuse
Évaluation complète

Depuis que j’ai le privilège d’essayer des voitures pour en faire le compte-rendu, j’en ai vu de toutes les couleurs. L’une des personnes à qui je me fie est ma copine. Pourquoi? Parce que, justement, ce n’est pas une experte. En fait, elle commence à peine à reconnaître les marques! 

Jusqu’à présent, la RC F a été sa voiture préférée. Elle la trouve belle, confortable, et performante. Dans les faits, elle a raison. Si l’on oublie tout ce qu’on connait, la RC F a un beau style, bien à elle. Son excellent moteur délivre des performances à couper le souffle, et pourtant, elle amène ses passagers avec civilité et confort.

Mais bon, quand on creuse, on se rend compte que cette voiture regorge de défauts. Heureusement qu’elle compense par quelques qualités!

De la compétition

Le marché des berlines de luxe compactes de performance est l’un de mes favoris. Les Mercedes-Benz C63 AMG, BMW M3 et Audi RS4 sont les premières voitures à m’avoir véritablement fait vibrer, et encore aujourd’hui, je les suis avec attention.

Même si la RC F est un coupé, elle fait techniquement partie de ce segment. Le seul problème, c’est que les gens de Lexus ne semblent pas le savoir…

Côté moteur, ça semble pourtant aller. Sous son capot, on retrouve un V8 naturellement aspiré qui développe 467 chevaux et 389 livres de couple. C’est plus que la BMW M4, plus que l’Audi RS5, mais un peu moins que la C63 AMG S. 

L’ennui, c’est que la RC F est chère! Le modèle de base se vend 83 894,15 $. Bien entendu, vous n’en voudrez pas, lui préférant  la version « performance ». C’est pourquoi Lexus vend un groupe Performance pour près 9 000 $. Cet ensemble comprend un différentiel intelligent programmable — pour plus de maîtrise de la puissance —, un toit en fibre de carbone — pour améliorer la rigidité de la voiture et sa tenue de route —, des roues de 19 pouces exclusives, et un aileron en fibre de carbone.

Ainsi équipée, la RC F coûte 91 294,14 $. Une BMW M4 se vend 75 000 $. Avec toutes les options disponibles, dont des freins en carbone à 8 500 $, la BMW M4 dépasse 100 000 $.

Pour pénétrer le marché, Lexus aurait pu établir  un prix plus intéressant que les autres, comme ce fut le cas pour la IS-F. Mais bon, cette tactique est souvent perçue par la clientèle comme un signe d’infériorité du produit. Si le prix de la RC F rivalise avec les autres, sa conduite, elle, le fait-elle?

Des performances énervantes

La RC F fait le 0-100 km/h en moins de 4,5 secondes, et le quart de mile en 12,7 secondes. Ce n’est pas surprenant, considérant que le moteur qui alimente en puissance les roues arrière est parfait. Il s’agit d’un bon vieux V8 de 5 litres qui révolutionne jusqu’à 7 300 tr/min! Sa sonorité est enivrante, et lorsqu’il est sollicité, il fournit des chevaux généreusement. 

Plusieurs de mes collègues estiment que le plus gros problème de la RC F est qu’elle est trop lourde. Dans les faits, elle pèse près de 200 kg de plus qu’une BMW M4, mais elle est plus puissante. Dans la pratique, la bagnole est aussi rapide en ligne droite, et dans les courbes, elle tient 0.95 G contre 0.98 pour la M4. 

Personnellement, j’ai également remarqué qu’elle traînait plus de poids que ses adversaires, toutefois, je ne me suis pas senti incommodé une seconde par ça. L’Audi RS7, par exemple, est une voiture très lourde, on le sent dans les virages, mais à la fin, ses systèmes électroniques la gardent en piste. C’est le cas de la RC F.

Non, à mon avis, le plus gros problème de cette Lexus se situe au niveau de la transmission. Elle est tout simplement mauvaise, inappropriée, mal adaptée, etc. Il s’agit d’une transmission automatique à 8 vitesses. Ses rapports peuvent être modifiés dépendamment du mode de conduite choisi, mais les mêmes problèmes reviennent tout le temps.

Cette transmission a été conçue, sans doute, pour être correcte en piste. En mode Sport, sur un circuit, il est vrai qu’elle fait le travail. Si l’on ralentit, elle attend avant de rétrograder, histoire de nous assurer une bonne reprise en sortie de courbe.

Sur la route, par contre, c’est un désastre. Si l’on roule à 120 km/h sur l’autoroute, en huitième, et qu’on écrase l’accélérateur pour doubler quelqu’un, elle met trois secondes avant de se décider! Pis, elle va même essayer quelques rapports avant de s’arrêter sur un choix. Elle ne sait pas ce qu’elle fait! 

En mode manuel, si l’on appuie 4 fois sur la palette pour rétrograder 4 rapports, elle va embrayer chaque rapport avec un certain délai entre eux. Ce comportement devient frustrant… mais on s’habitue, et avec un peu de pratique, on peut presque contourner cet inconvénient.

Sinon, elle freine bien, mais la direction est trop assistée. 

Plusieurs aspects positifs

La voiture que j’avais était orange. Quelle belle voiture! Son style m’a rapidement conquis. Tant l’extérieur que l’intérieur m’ont semblé de bon goût et, considérant le nombre de véhicules allemands que l’on voit sur la route, la RC F représente l’exclusivité assurée.

La qualité de construction du bolide est notable, et le système audio Mark Levinson est tout simplement sublime! Il a passé notre test d’amplitude avec brio.

Malgré quelques défauts, on peut facilement tomber amoureux de cette voiture. Ce segment est très émotif, et quand on aime, c’est pour le meilleur et pour le pire. 

Lexus utilise une boîte automatique à 6 vitesses dans certains de ses produits, et je la trouve bien supérieure à cette 8 vitesses supposément plus rapide. De grâce, effectuez l’échange, et à la place d’un e note de 7/10, je donnerais 9/10 à cette auto. L’une des plus originales que j’ai conduites, sans aucun doute.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLexus RC F: un nom à retenir
Il y a de ces décisions prises par Toyota qui nous amènent à découvrir que le plus important constructeur automobile au monde, en 2012, s’apprête à sortir un nouveau coupé performant, qui devrait s’apparenter à la gamme GS. Ainsi, après avoir réservé le nom NX pour le premier VUS compact …
DetroitLexus RC F 2015: de sport et de muscle!
Lexus a dévoilé en première mondiale à Detroit la RC F 2015, u n coupé sport haute performance qui rivalisera avec les nouvelles Audi S5/RS5 et BMW M4. Selon Lexus, il s'agit d'u n modèle entièrement nouveau qui amplifie le plaisir de conduire. Sous le capot bombé, on retrouve un …
2015Lexus RC 2015: Émotions fortes chez Lexus
Le nouveau coupé RC a été dévoilé au Salon de l’auto de Tokyo à l’automne dernier, accompagné des habituels communiqués de presse dithyrambiques vantant non seulement sa silhouette raffinée, mais également son caractère sportif. Nous avions toutefois un doute quant à la véracité de ces promesses. En effet, par le …
EssaisLexus GS F 2017 : se démarquer
Félicitations! Vous avez atteint un point de votre vie où vous avez suffisamment d’argent pour acheter une berline intermédiaire de luxe de performance. Un long nom pour une catégorie des plus impressionnantes! Audi RS 6, Mercedes-AMG E 63, BMW M5, Cadillac CTS-V : des noms légendaires s’y côtoient. Il y …
Commentaires