Kia Sedona 2015: L’Histoire a parfois de ces détours…

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

En 2013, Kia se retirait du marché des fourgonnettes, une décision qui, selon mes recherches, n’a pas amené grand monde au bord de la dépression. Dès lors, Kia promettait (menaçait?) de revenir avec une fourgonnette basée sur le concept KV7 dévoilé lors du Salon de Detroit en janvier 2011. La marque coréenne revenait effectivement avec une Sedona en 2014… mais une Sedona pratiquement pareille à celle de 2012!

Toujours est-il qu’au récent Salon de New York, Kia a dévoilé sa toute nouvelle Sedona. Une vraie nouvelle, cette fois! Tout d’abord, bien malin qui y voit des relents du concept KV7. De côté, on remarque un décroché au niveau des portières coulissantes, à la hauteur des fenêtres, qui n’est pas sans rappeler celui de la Honda Odyssey – mais inversé et, à mon avis, mieux réussi que sur la japonaise. L’ensemble n’est pas vilain du tout, et possède même passablement de caractère, néanmoins, je ne crois pas que ce sera suffisant pour guérir l’allergie aux minifourgonnettes de plusieurs personnes.

Un tableau de bord moderne… dans une Sedona!

Indéniablement, le tableau de bord est plus moderne qu’avant. Remarquez qu’il aurait été difficile de ne pas l’améliorer...  Ce tableau de bord est facile à consulter et à utiliser mais, pour une fourgonnette, les espaces de rangement ne sont pas pléthoriques, ce qui surprend un peu. Oh, il y en a suffisamment, c’est juste qu’on est habitué à bien plus. Contrairement aux fourgonnettes actuelles, le levier de vitesses de la Sedona est placé sur la console centrale, ce qui rend l’habitacle un peu moins polyvalent mais qui lui donne des airs de berline. Fait inusité, la version haut de gamme, la nouvelle SXL, aura droit à des plastiques bourgognes dans la partie inférieure et crème dans la partie supérieure. L’effet est réussi. Les autres versions recevront du gris et du noir. Enfin, mention très honorable à l’excellente caméra de recul.

Les sièges avant sont très confortables, tout comme ceux de la deuxième rangée. Ces derniers, dans la SXL, incorporent un repose-pied. Puisque ces sièges reculent passablement, les dodos des passagers seront tout simplement divins. Dans une Sedona à 8 places, la rangée du centre est constituée d’une banquette. La troisième rangée est évidemment moins bien nantie, trop basse et peu confortable, du moins pour les trois minutes que j’y ai passées.
Les dimensions, sauf la largeur, ont un peu changé par rapport à l’ancienne version. L’empattement et la longueur totale ont grandi d’environ 25 mm tandis que le toit a été abaissé d’à peu près 12 mm. La livrée 2015 a ainsi l’air mieux campée sur ses roues de 17, 18 ou 19 pouces, selon la version. Kia n’a pas encore dévoilé la capacité du coffre (sièges relevés et baissés) mais de visu, elle semble dans la moyenne, sans plus.

Parlons boulons
Sous le capot, on retrouve le moteur de la Cadenza et du Sorento, un V6 de 3,3 litres livrant, ici, 276 chevaux à 6 000 tr/min et 248 livres-pied à 5 200 tr/min. Ce moteur fort moderne est dégourdi et le 0-100 km/h est l’affaire de 8,8 secondes. Cependant, puisque notre véhicule d’essai en était un de pré-production (un pré-prod comme on dit dans le jargon du métier), l’ordinateur de bord ne semblait pas fonctionner. Il est donc difficile de se prononcer sur sa consommation moyenne… même si certains de ces ordis sont plutôt optimistes. Et pas juste chez Kia!

La transmission est une automatique à six rapports et les roues motrices demeurent à l’avant. Aucun rouage intégral n’est prévu pour le moment. Cette boîte fonctionne sans histoire mais sans passion non plus. Les suspensions sont à jambes de force à l’avant et multibras à l’arrière, une configuration similaire à ce que la fourgonnette proposait l’an dernier. Elles sont de toute évidence calibrées pour offrir un confort relevé plus qu’une tenue de route à tout casser et, en virage rapide, on note un bon roulis. Les freins ne sont pas impressionnants, autant par la mollesse de la pédale que par la distance lors d’un arrêt d’urgence. Encore une fois, rappelons-le, notre Sedona était un véhicule de pré-production. La direction est légère et assez peu au courant de son rôle, celui de faire tourner les roues avant. Aussi, les systèmes d’aide à la conduite sont très, très sensibles, au point d’en être déplaisants. Si seulement les pneus étaient de bonne qualité… Mais, il s’agissait d’un pré-prod, ne l’oubliez pas.

La Sedona devrait débarquer chez les concessionnaires à l’automne 2014. Au moment d’écrire ces lignes, les prix n’étaient pas encore connus, mais il y a lieu de penser qu’ils se situeront entre ceux du duo Grand Caravan/Town & Country et ceux des huppées Honda Odyssey et Toyota Sienna. Dès qu’on les a, on les affiche sur www.guideautoweb.com

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisKia Sedona SLX + 2015 : la meilleure fourgonnette, point final
Le titre dit tout. De toutes les fourgonnettes actuellement sur le marché, la Kia Sedona est la meilleure, pour un paquet de raisons. Elle n’a que pour principal défaut son prix. Avec un modèle de base de près de 30 000 $ et un modèle tout équipé de près de …
Commentaires