Lincoln MKX 2015: La relève s’en vient

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Si vous n’avez pas suivi l’actualité du monde automobile, vous ignorez sans doute que Lincoln n’est plus une simple division de la compagnie Ford mais désormais un constructeur à part entière. Par exemple, si les plus récents modèles sont reconnus pour être plus élégants que précédemment, c’est que Lincoln possède dorénavant son propre département de design. Et si vous trouvez que la silhouette du MKX actuel n’est pas trop jolie, patience car une nouvelle génération s’en vient.

Un véhicule-concept du MKX a d’ailleurs été dévoilé au Salon de l’auto de Beijing en avril 2014 et l’unanimité s’est faite quant à la réussite du design. Il faut ajouter au passage que ce modèle sera commercialisé sur le marché chinois en plus de celui de l’Amérique du Nord. On souligne même que les représentants chinois de Ford, pardon Lincoln, ont eu leur mot à dire sur le design de ce nouveau venu. La section avant est réussie alors qu’on a modifié la calandre en plaçant les languettes chromées horizontalement et non plus verticalement, tandis que les lignes de la caisse sont plus raffinées. D'après les rumeurs, le tableau de bord serait moins tributaire de touches affleurantes et comprendrait même davantage de boutons de commandes.

Selon toute probabilité, Lincoln délaisserait Microsoft comme fournisseur de son système MyLincoln Touch et se serait tourné vers la compagnie BlackBerry et sa division QNX, responsable du système Uconnect de Chrysler qui a reçu beaucoup d’éloges. Même si les informations techniques sont clairsemées quant à la motorisation, il ne faudrait pas se surprendre si l’acheteur avait le choix entre un ou plusieurs moteurs EcoBoost.

Mais en attendant que le voile se lève sur le futur modèle de production, le MKX continue de se vendre sous sa forme actuelle.

Un Ford Edge « pimpé »?

Si vous voulez faire grimper un représentant de Lincoln dans les rideaux, dites-lui que son MKX n’est rien d’autre qu’un Ford Edge déguisé en Lincoln! Sa réaction sera instantanée et le déni sera absolu. Il s’agit de part et d’autre de demi-vérité. Il est vrai que depuis sa refonte en 2013, ce Lincoln s’est démarqué de plus en plus du Ford en raison de sa carrosserie modifiée et d’une nouvelle planche de bord. Par ailleurs, la plate-forme et les organes mécaniques sont similaires à celui du Edge mais tandis que celui-ci propose trois moteurs, le Lincoln n’est disponible qu’avec le V6 3,7 litres couplé à une boîte automatique à six rapports, et la transmission intégrale est de série. Comme un nouveau Ford Edge a été présenté au Salon de Los Angeles à la fin novembre 2013, il n’est pas surprenant que le Lincoln suive.

Bien que le restylage ait eu lieu il y a quelques années maintenant, la silhouette demeure élégante. Ce serait encore mieux sans cette calandre double en forme de chute d’eau. La bonne nouvelle, c’est que le modèle de remplacement sera mieux nanti à ce chapitre.

Dès qu’on prend place dans l’habitacle, on découvre une belle planche de bord, pratiquement dénuée de boutons. Ils sont remplacés par des commandes à effleurement. Sans vouloir entrer dans les détails, précisons que la consultation du manuel du propriétaire est obligatoire pour s’y retrouver... En harmonie avec la catégorie, les matériaux sont généralement de qualité et la finition correcte bien que certains détails de finition laissent à désirer.

Presque luxueux
Les vendeurs coréens du centre-ville de Séoul ont une expression pour désigner les bagages en imitation de cuir : almost leather (presque du cuir). C’est un peu la même chose avec le MKX qui est presque luxueux mais pas tout à fait. Malgré les prétentions voulant qu’il s’agisse d’un véhicule huppé, l’insonorisation est déficiente, les passages de rapport de la boîte automatique manquent de douceur, tandis que le comportement routier est adéquat, mais sans être meilleur que celui du Ford Edge vendu moins cher. On a une impression de luxe, mais cependant, ce n’est pas nécessairement la vraie chose. Par ailleurs, ces bémols seront ignorés par les personnes à la recherche d’un véhicule qui offre un niveau de confort supérieur et dont la suspension confortable permet de négocier sans trop de secousses les routes du Québec. Toutefois, il y a de meilleurs choix dans la catégorie.

Et comme si ce n’était pas assez, la fiabilité est incertaine, un autre bémol à apporter à la fiche de ce Lincoln (mais c’est la même situation avec son vis-à-vis chez Ford). Somme toute, ce VUS intermédiaire est un héritage d’une autre époque chez ce constructeur, et la prochaine génération devrait rapidement faire oublier le modèle actuel.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Pleins feux surLe Lincoln MKX 2016 à l’assaut des Cantons-de-l’Est
Nous partons faire l’essai, ce jeudi, du tout nouveau Lincoln MKX, dans la magnifique région des Cantons-de-l’Est. Essentiellement basée sur le Ford Edge, cette deuxième génération cherche à se démarquer davantage de son prédécesseur. En l’occurrence, le véhicule a été conçu pour offrir plus de luxe, et une atmosphère qui …
Premiers contactsLincoln MKX 2016 : un as dans la manche
Quand on regarde Lincoln, on peut affirmer que la compagnie a besoin de trouver une direction. Trop longtemps, l’image associée à cette compagnie historique en a été une de vieillesse et d’ennui. De plus, la marque utilise des plates-formes Ford, naturellement, mais les résultats ressemblent trop aux produits de base.
Commentaires