MINI Cooper 2025 : au tour de la version à essence de se pointer

Après la MINI Cooper SE électrique il y a plusieurs mois, c’est maintenant au tour de la MINI Cooper à essence de nouvelle génération de faire ses débuts mondiaux. Elle sera en vente au Canada dès ce printemps en tant que modèle 2025.

Pour l’instant, il n’est question que de la MINI 3 portes en versions de base et Cooper S. L’avenir des MINI 5 portes et Cabriolet reste à confirmer (la future MINI Aceman électrique pourrait remplacer la première). Quant à la John Cooper Works, les détails à son sujet viendront à une date ultérieure également.

Photo: MINI

Quatre cylindres et boîte automatique seulement

Oubliez le petit moteur à trois cylindres de 1,5 litre : la nouvelle MINI fait confiance désormais à un moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2 litres autant pour la Cooper d’entrée de gamme (puissance et couple à déterminer) que pour la Cooper S. Cette dernière se veut plus puissante qu’autrefois, passant de 189 à 201 chevaux et de 207 à 221 lb-pi. Le temps d’accélération s’en trouvera amélioré, mais malheureusement, il nous manque cette donnée ici aussi.

La grande déception, bien sûr, c’est l’abandon de la boîte manuelle. Si vous y tenez, il faudra vous contenter du modèle 2024 sortant, dont les exemplaires se feront de plus en plus rares. La nouvelle MINI Cooper 2025 est automatique seulement et son levier sur la console a été éliminé au profit d’un interrupteur sur le bloc central, juste à côté du bouton de démarrage.

Photo: MINI

Le moule de l’électrique

Les designers de MINI ont repris le moule de la Cooper SE, excepté que la calandre est plus ouverte et qu’une garniture contrastante en plastique épouse les arches de roues. Les phares (incluant les feux de jour horizontaux) ainsi que les feux arrière sont redessinés et leur signature est variable, avec une séquence d’allumage spéciale à l’accueil comme au départ.

Aux diverses couleurs de carrosserie s’ajoutent trois teintes pour le toit, dont une multicolore à effet gradué. Des roues de 17 et 18 pouces ainsi que plusieurs options de personnalisation figurent également au menu.

Photo: MINI

Plus épurée et branchée à l’intérieur

En ouvrant les portières, on découvre un habitacle épuré, plus dégagé et davantage axé sur la technologie, avec l’option d’un toit panoramique au-dessus. L’espace libéré sur la console permet d’avoir un plateau de recharge sans fil pour téléphone. Derrière, le volume de chargement est pratiquement inchangé par rapport à la génération sortante, passant de 210 à 725 litres en repliant la banquette arrière 60/40.

Tout comme dans la Cooper SE, il n’y a plus de tableau de bord devant le volant, tandis que le nouvel écran central tactile de forme circulaire (9 pouces) à affichage DELO est positionné un peu plus près du conducteur. Les informations sur le véhicule apparaissent en haut, le menu principal comporte différents widgets et les boutons de raccourci au bas donnent accès aux fonctions de navigation, média, téléphonie et chauffage/climatisation.

Photo: MINI

Mentionnons enfin que le système d’infodivertissement est tout nouveau et doté d’un assistant vocal appelé « Spike », que des « modes d’expérience » avec sons et lumières sont disponibles pour agrémenter le décor et que l’éventail de dispositifs de sécurité a été bonifié entre autres d’un système de prévention des collisions lorsqu’un occupant tente d’ouvrir la porte pour sortir de la voiture.

La MINI Cooper S 2025 destinée au marché canadien entrera en production au mois d’avril et aura un prix de détail de 39 990 $, ce qui représente une hausse de 2 100 $. La Cooper de base suivra par la suite, mais on ne connaît pas encore son prix.

En vidéo : La MINI Cooper S et autres sportives qui consomment peu d'essence

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMINI annonce le prix de sa nouvelle Countryman 2025
La MINI Countryman est non seulement redessinée de A à Z pour l’année-modèle 2025, mais aussi disponible avec une motorisation 100% électrique pour la première fois. C’est cependant la Countryman à essence qui arrivera chez nous en premier. La production pour le marché canadien débutera en mars 2024 et les …
Premiers contactsMini Countryman SE 2025 : branché... pour plus longtemps
Plus imposant, plus dodu, plus lourd. Beaucoup plus lourd. On pourrait ainsi croire que le nouveau Countryman SE perd de son attrait, puisque d’ordinaire, ces qualificatifs ne sont guère des avantages. Or, celui qui jadis ne proposait que 27 kilomètres d’autonomie électrique en mode hybride troque sa mécanique pour une …

À lire aussi

Et encore plus

En collaboration avec nos partenaires