Saviez-vous qu’on peut voir une Ford Mustang à 24 milliards de km de la Terre?

En lisant ce titre, vous vous demandez sûrement si vous n’avez pas manqué un épisode de la conquête spatiale américaine, et si Elon Musk est vraiment la première personne à avoir envoyé une voiture dans l’espace grâce à SpaceX. Ou alors vous vous dites que l’auteur de ces lignes en a fumé du bon. Pourtant, le titre de ce billet de blogue est vrai, pas de piège à clics ici!

Les journalistes du Guide de l’auto sont tous des passionnés d’automobile, mais certains aiment aussi d’autres véhicules à moteur comme les motos, les avions ou les fusées. Je suis de ceux-là. Et cet article est l’occasion parfaite de parler à la fois d’exploration spatiale et d’automobile.

Le disque d’or de Voyager

En 1977, la NASA a lancé les sondes spatiales Voyager 1 et 2. Leur mission première était de s’approcher de Jupiter et de Saturne à des fins scientifiques. Une fois leur tâche accomplie, elles ont continué leur chemin au-delà de notre système solaire et poursuivent leur route encore aujourd'hui.

Photo: NASA/JPL

Voyager 1 et Voyager 2 se trouvent à 24 milliards et 20 milliards de kilomètres de notre planète, respectivement. Pour vous donner une idée, la Terre est à « seulement » 149 millions de kilomètres du Soleil.

Et comme elles vont s’enfoncer toujours plus loin dans l’immensité de l’espace, la NASA les a dotées d’un disque d’or, qu’une civilisation extraterrestre pourrait lire si elle réussissait à capter la sonde et à comprendre ce qui est écrit dessus.

Photo: NASA

Il s’agit d’un disque à microsillons, comme un disque vinyle, mais fait de cuivre et recouvert d’or. Il est enfermé dans une boîte en aluminium galvanisé sur laquelle sont écrites des instructions de lecture.

En partant du principe qu’une autre civilisation que la nôtre récupère une des deux sondes Voyager et lise le fameux disque, elle pourrait y découvrir de la musique, des sons divers, des vidéos et des photos. Parmi la centaine d'images gravées sur le disque, il y a des explications scientifiques, notamment sur l’ADN, des photos de la Terre, de ses habitants, et des scènes de notre vie quotidienne.

C’est en parcourant la liste des images que je suis tombé sur une photo prise à Bangkok en 1972, lors d’un gros embouteillage.

Photo: UN - Nations Unies

Et sur cette dernière, un véhicule sort du lot : un coupé Ford Mustang rouge vu d’arrière. Bien que la définition de la photo soit un peu faible, on voit clairement qu’il s’agit d’un modèle 1965-66 à toit noir.

Et je dois dire que cela me fait sourire chaque fois que je pense à ces deux sondes perdues dans l’immensité de l’espace, abritant un disque d’or contenant une photo sur laquelle on peut voir un coupé Ford Mustang. Une voiture qui ne sera peut-être jamais vue par une autre civilisation, mais qui a marqué l’histoire sur notre bonne vieille Terre.

À voir aussi : l'essai complet des Shelby Mustang Super Snake et Shelby Raptor

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BuzzElon Musk envoie une Tesla dans l’espace
Qu’on aime ou non le personnage, Musk a le sens du spectacle fort aiguisé, et sait attirer l’attention médiatique! Et une fois de plus, il nous enchante avec la réalisation du lancement d’une navette de sa compagnie SpaceX. Ah oui! Et il y a une Tesla à bord. À 15 …
ActualitéMercedes-Maybach veut vous envoyer dans l'espace
Au cours du lancement du Mercedes-Maybach EQS 680 VUS , la marque Maybach a annoncé son partenariat avec la firme Space Perspective qui compte envoyer ses clients dans l’espace, à une altitude de 100 000 pieds (un peu plus de 30 km), à bord d’une capsule baptisée Neptune, laquelle est …
PneusLa NASA développe un pneu ultra résistant à l’épreuve des crevaisons
Depuis le programme Apollo ayant débuté dans les années 1960, l’Agence spatiale américaine (NASA) a compris le défi que représentait la mobilité spatiale. Non seulement il était difficile d’envoyer des humains sur la lune, mais une fois la destination atteinte, comment allaient-ils se déplacer? En Astromobile, certes, mais de quoi …

À lire aussi

Et encore plus

En collaboration avec nos partenaires