Les véhicules neufs brûlent moins d’essence que jamais, selon l’EPA

Alors que le Canada vient d’annoncer son plan pour éliminer la vente de véhicules neufs à essence seulement en 2035, on apprend que les modèles sur le marché actuellement n’ont jamais été aussi écoénergétiques. En même temps, ils n’ont jamais été aussi puissants, aussi gros et aussi lourds.

C’est ce qu’indique un rapport de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) aux États-Unis, basé sur les cotes de consommation de l’ensemble des constructeurs automobiles pour l’année-modèle 2022. L’amélioration annuelle observée est la plus forte en neuf ans et donne une moyenne de 26 mi/gal, soit l’équivalent de 9,05 L/100 km.

Depuis l’année-modèle 2004, la consommation des véhicules neufs a diminué de 35% et leurs émissions de CO2, de 27%. La tendance continuera avec les chiffres de 2023, note l’EPA.

Photo: Honda

Le plus grand nombre de véhicules hybrides et électriques sur le marché explique ce résultat, mais n’oublions pas les efforts continus de l’industrie pour diminuer la taille des moteurs et les rendre moins énergivores. (Parenthèse : saviez-vous que l’autonomie moyenne des modèles 100% électriques s’élève maintenant à 305 milles, ou 491 km?)

Une faible majorité de fabricants ont amélioré le rendement global de leur gamme de véhicules de 2017 à 2022. Le graphique suivant nous révèle aussi qui sont les meilleurs au chapitre de la consommation de carburant et des émissions de CO2.

Tesla, Hyundai et Honda au sommet

Le constructeur le plus vert – hormis Tesla qui ne vend que des modèles 100% électriques – est maintenant HyundaiHonda glisse en deuxième place, tandis que Kia, Subaru et Toyota complètent le top 5. Ce dernier a connu la plus grande amélioration en cinq ans.

Bien que Mitsubishi n’apparaisse nulle part, il est important de souligner que sa Mirage demeure le véhicule non électrifié le plus écoénergétique sur le marché avec une moyenne de 6,2 L/100 km (selon Ressources naturelles Canada).

Parmi les fabricants qui ont régressé, on retrouve MazdaVolkswagen, BMW et General Motors. Encore une fois, Ford se veut le moins pire des géants américains. Stellantis, éternel dernier, préfère continuer de miser sur la puissance et les performances bien avant l’efficacité énergétique, malgré un plan d’électrification quand même ambitieux pour le reste de la décennie. C’est également celui qui achète le plus de crédits d’émissions à d’autres constructeurs pour se conformer aux normes de l’EPA.

Ne manquez pas nos top 10 des voitures, des sportives, des VUS et des camionnettes qui consomment le moins d’essence en 2023!

En vidéo : Les VUS qui consomment le moins d'essence en 2023

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Dossiers et conseils7 façons de réduire sa consommation d’essence en hiver
C’est bien connu, les véhicules brûlent davantage de carburant en hiver en raison du froid, des mauvaises conditions routières et des pneus plus mordants qu’ils chaussent, alourdissant le fardeau du moteur dans tous les cas. N’oublions pas l’utilisation du système de chauffage. Que faire pour limiter l’impact à la pompe?
ÉlectriqueÉtude : les véhicules électriques moins fiables que ceux à essence
En publiant son plus récent classement annuel des marques et des modèles avec la meilleure fiabilité anticipée, Consumer Reports arrive à une conclusion qui ne manque pas de faire réagir : les véhicules 100% électriques seraient beaucoup moins fiables que les hybrides et les véhicules avec moteur à combustion interne.
BlogueLa faible consommation d’essence : réel critère d’achat?
Si vous n’êtes pas de ceux qui ont choisi de passer à la voiture électrique, il est fort probable que le coût du carburant vous concerne. Qu’il s’agisse du diesel qui fluctue à coup de dizaines de sous ou de celui de l’essence qui vacille quasi quotidiennement. La fluctuation des …
ActualitéLe Québec abolit le prix plancher de l’essence : quel impact?
L’abolition du prix plancher de l’essence dans la province, annoncée jeudi dernier par le ministre Pierre Fitzgibbon, est bien accueillie par la Fédération canadienne des contribuables, qui souhaite cependant que ce soit l’une de plusieurs mesures afin de diminuer le coût à la pompe pour les Québécois. « On pense …

À lire aussi

Et encore plus

En collaboration avec nos partenaires