Nissan Rogue 2021 : on veut plus de versions!

Points forts
  • Style réussi
  • Habitacle spacieux
  • Conduite bien balancée
  • Rouage intégral plus convaincant
Points faibles
  • La CVT ne fera pas l'unanimité
  • Dispendieux
  • Aucune autre mécanique
  • On aimerait un peu plus de puissance par moment
Évaluation complète

Le Nissan Rogue a reçu un gros coup de plumeau pour 2021! Entièrement renouvelé, ce Rogue de nouvelle génération est pas mal différent de l’ancien. Nouveau style, conduite revue, difficile de ne pas être enthousiasmé par ce que nous propose Nissan.

Cette métamorphose , Nissan l’a accomplie sur plusieurs produits au cours des dernières années. L’Altima, la Sentra, et même la Versa, ne sont plus de pâles copies de véhicules Toyota. Elles ont désormais des identités propres et des qualités routières nettement améliorées.

Comment est-ce que tout cela se traduit avec le Rogue? Dans un marché où la concurrence est forte, est-ce que le Rogue 2021 arrivera à se démarquer?

Gros changements stylistiques

Depuis ses débuts en 2009, le Nissan Rogue connu une forte popularité au Canada et au Québec, mais il faut avouer qu’il était disponible avec des offres très agressives, côté financement. Côté valeur, il a toujours été un produit correct, mais objectivement, il n’a jamais pu se comparer à un Toyota RAV4, ou encore un Mazda CX-5.

Le style du Rogue est maintenant plus recherché. Il est carré, sans doute pour illustrer une certaine robustesse, laquelle est de plus en plus désirée par les acheteurs. Malgré tout, il intègre bien le nouveau look Nissan, caractérisé par une devanture plus sportive qu’avant et une calandre toujours plus massive.

Photo: Marc-André Gauthier

Dans l’habitacle, c’est enfin une rupture avec le passé de la marque. La planche de bord qui n’était en fait qu’une console centrale prépondérante, a disparu. Maintenant, on retrouve un design moderne et élégant.

Derrière le volant, certaines versions proposent même un écran haute définition qui n’a rien à envier à celui que l’on retrouve dans une Audi. D’ailleurs, cet écran permet de personnaliser l’information que l’on désire afficher, sans pour autant être trop complexe. Le système d’infodivertissement, lui, est super simple et efficace, mais on aurait souhaité une interface graphique plus jolie, harmonisée avec le reste.

La version Platinum tout équipée que nous avions à l’essai vient avec des sièges capitonnés élégants, et d’autant plus confortables puisqu’ils utilisent la fameuse mousse Zéro Gravité de Nissan, elle qui permet de réduire la fatigue du postérieur sur de longs trajets.

Photo: Marc-André Gauthier

Une conduite bien plus aiguisée

L’ancien Rogue était célèbre pour sa transmission CVT qui rendait la conduite d’une triste morosité. Eh bien, on a encore une transmission CVT avec ce nouveau Rogue! Il s’agit à ce jour de la meilleure version installée dans un produit Nissan, mais elle ne vaut toujours pas une bonne transmission automatique moderne. Qui plus est, les nombreux problèmes de transmission éprouvés par Nissan au cours des dernières années laissent planer un doute sur la fiabilité à long terme du Rogue.

Photo: Marc-André Gauthier

Cela dit, la conduite globale, elle, est bien plus aiguisée. Tant la direction, le châssis que les suspensions permettent une expérience précise, agréable, et surtout confortable. C’est un beau mélange de tous ces ingrédients qui font du Rogue un VUS étonnamment plaisant à conduire.

Sous le capot, on retrouve toujours un moteur à quatre cylindres de 2,5 litres, qui développe maintenant 181 chevaux et 181 lb-pi. C’est correct pour la plupart des situations, maison aurait aimé un peu plus de 200 chevaux pour un comportement plus à l’aise sur l’autoroute.  

Photo: Marc-André Gauthier

Le rouage intégral du Rogue a lui aussi reçu un bon coup de pouce, pouvant dorénavant être réglé selon des modes de conduite.

Les technologies de sécurité actives ont toujours été une force chez Nissan, et elles continuent de briller avec le Rogue 2021. Par exemple, un bouton sur le volant permetd’activer le système ProPILOT, qui vient faciliter les déplacements sur la grande route en assistant la direction et en adaptant la vitesse aux véhicules environnants. On est encore loin de la conduite autonome, par contre!

À tous les chapitres, le Nissan Rogue 2021 surpasse son prédecesseur. Toutefois, sa mécanique se compare surtout à celle des moutures de base de ses rivaux, et Nissan a besoin d’arriver avec une alternative plus puissante, surtout avec des versions plus luxueuses comme la Platinum, dont le prix frôle dangereusement les 40 000 $.

Photo: Marc-André Gauthier

En fait, ce qu’il manque au Rogue, c’est une gamme comme celle du RAV4. Ça lui prendrait des déclinaisons hybrides, sportives, hors route, etc. En attendant, on reste un peu sur notre appétit.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Questions des lecteursComment détermine-t-on la pression des pneus?
Je viens d'acquérir un Nissan Rogue 2021 et le manufacturier suggère pour la pression des pneus 33 PSI à l'avant et 30 PSI à l'arrière. Pourquoi cette différence et sur quels critères se basent les manufacturiers automobiles pour la pression des pneus pour chaque véhicule? ----------------- Bonjour Luc, D’abord, afin …
EssaisNissan Rogue 2021 : bien plus qu'un nouveau look
Le modèle Nissan le plus populaire a fait peau neuve! Le Nissan Rogue 2021 propose sous des formes modernisées un intérieur toujours aussi spacieux et polyvalent. La marque Nissan reflète parfaitement les tendances du marché automobile canadien. Ici comme ailleurs, les utilitaires dominent ses ventes, et de loin! En 2020, …
Questions des lecteursMitsubishi Outlander ou Nissan Rogue?
Je souhaite changer de véhicule ce printemps et je constate que le Nissan Rogue 2021 et le Mitsubishi Outlander 2022 partagent la même motorisation. Lequel des deux aura la meilleure valeur de revente selon vous? Je change de véhicule aux trois ans. ------------------ Bonjour Mark, Effectivement, les Nissan Rogue et …
ActualitéBris des transmissions CVT de Nissan : action collective autorisée
L'Association pour la protection des automobilistes (APA) vient d’apprendre que la Cour supérieure a autorisé sa demande d’action collective contre Nissan Canada et le bris de ses transmissions à variation continue. Cette action collective concerne 12 modèles dont la production s’est échelonnée entre 2010 et 2019. L’organisme exige à la …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires