Subaru Crosstrek Outdoor 2021 : un nouveau moteur qui fait toute la différence

Points forts
  • Nouveau moteur 2,5 L si bien adapté au véhicule
  • Niveau de finition meilleur qu’auparavant
  • Système à quatre roues motrices très efficace
Points faibles
  • Impossible d’obtenir une version de base avec le nouveau moteur
  • Impossible de jumeler le moteur de 2,5 L à une transmission manuelle
  • Peinture jaune plasma nacrée sera vite démodée
Évaluation complète

Après un coup d’épée dans l’eau en 2020 avec le Crosstrek PHEV, Subaru répond enfin à la réelle demande en introduisant une nouvelle motorisation plus puissante pour son Crosstrek en 2021.

Le Guide de l’auto a assisté au lancement canadien du Crosstrek Outdoor 2021 et voici ce qu’on en a pensé.

Outdoor

Ce serait faux que d’affirmer que le Crosstrek était sous-motorisé jusqu’à maintenant. En revanche, son moteur à quatre cylindres à plat de 2,0 L, qui développe 152 chevaux et 145 livres-pied, est quelque peu juste. Il suffit amplement sous le capot de l’Impreza, mais dans le cas du Crosstrek, nombreux étaient les consommateurs et les journalistes à faire valoir leur intérêt pour une mécanique plus puissante.

Magie! Subaru est visiblement à l’écoute puisque le constructeur japonais débarque avec une nouvelle motorisation pour le millésime 2021. En effet, entre les versions Tourisme et Sport, Subaru introduit une version Outdoor. Celle-ci est dotée d’un moteur à quatre cylindres à plat – évidemment! – de 2,5 L. Celui-ci génère une puissance de 182 chevaux et un couple de 176 livres-pied, ce qui est passablement plus élevé que ce que propose le moteur de base. Par ailleurs, on vous assure que ce gain est perceptible dès les premiers tours de roue. Il est plus souple, moins rugueux et on se sent moins anxieux d’effectuer un dépassement.

Contrairement au moteur de base qui peut être jumelé à une transmission manuelle à six rapports, cette nouvelle motorisation ne peut être qu’accouplée à une transmission automatique à variation continue.

Ironiquement, la version Sport ne peut être animée par cette nouvelle motorisation. À compter de 2021, la version Limited, se trouvant au sommet de la gamme du Crosstrek, sera, elle aussi, motorisée par le bloc de 2,5 L.

Photo: Germain Goyer

Une consommation à peine plus élevée

Ressources naturelles Canada affiche une cote de 7,9 L/100 km pour un Crosstrek à moteur de 2,0 L marié à une transmission à variation continue. En ce qui a trait aux nouvelles versions Outdoor et Limited, Subaru annonce une consommation plus élevée de seulement 0,1 L/100 km en conduite combinée. Lors de notre bref essai, l’ordinateur de bord a enregistré une consommation légèrement plus élevée, soit 8,2 L/100 km pour un trajet totalisant 240 kilomètres.

Ce faisant, il est intéressant de noter que malgré le gain de puissance et de couple, le consommateur ne sera pas perdant sur le plan de la consommation de carburant.

Photo: Germain Goyer

Tout ce qu’on aimait déjà du Crosstrek… mais en mieux

Comprenons-nous bien. Subaru n’a pas revu de fond en comble son Crosstrek. On a simplement ajouté une mécanique à son catalogue afin de répondre à la demande du public.

Sur le plan esthétique, la nouvelle version Outdoor se démarque par sa peinture exclusive jaune plasma nacré, ses bas de caisse plus imposants, ses roues de 17 pouces peintes en gris foncé et ses nombreux accents jaunes dans l’habitacle.

Photo: Germain Goyer

Contrairement à la version PHEV du Crosstrek, le volume de chargement n’est pas réduit. 

Soyez également rassurés qu’on continue d’avoir droit au légendaire système à quatre roues motrices. Nous avons d’ailleurs eu l’opportunité d’essayer le Crosstrek en conduite hors route. Non, nous n’avons pas escaladé des montagnes ou traversé des rivières comme des Jeep Wrangler ou Toyota 4Runner auraient été capables de faire. Mais ce n’est pas le mandat du Crosstrek. Autrement dit, il ne vous laissera jamais tomber en pleine tempête de neige ou sur le chemin boueux menant au chalet. Vous pourriez rester surpris de ses capacités lorsqu’on active le système X-Mode.

C’est entre autres grâce à cette caractéristique que le Crosstrek est un véhicule utilitaire sport sous-compact aussi prisé par les Québécois. Et en bonifiant la gamme comme elle vient de le faire, Subaru s’assure une certaine pérennité dans le segment.

Photo: Germain Goyer

Un prix qui n’est pas déraisonnable

Pour 2021, le Crosstrek est offert, dans sa version de base (baptisée Commodité) à partir de 25 908 $. Pour profiter du moteur plus puissant, il faut faire le saut vers la nouvelle version Outdoor qui affiche un prix de 32 108 $. Quant à la version Limited, il faut minimalement débourser 36 608 $ pour l’obtenir.

En vidéo: les voitures Subaru sont-elles fiables?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa nouvelle Subaru BRZ 2022 sera dévoilée cet automne
Les amateurs de voitures sport compactes à prix abordable peuvent se réjouir : une toute nouvelle Subaru BRZ s’en vient pour 2022. La compagnie en a fait l’annonce officielle sur son compte Twitter. Du même coup, on apprend que le dévoilement du modèle – qui sera bien sûr virtuel, pandémie …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires