Audi A5 - L’union parfaite de la performance et de l’élégance

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

Un design réussi se mesure par son impact immédiat, suite à son lancement, et par le fait que la carrosserie continue de faire tourner les têtes des années plus tard.

Dans le cas de l’Audi A5, lancée en 2008, elle semble défier le temps. Même une après une douzaine d’années, on la remarque toujours, et on l’apprécie autant. Faire évoluer un tel chef-d’œuvre nécessite un doigté de maître. De toute évidence, Audi a réussi l’impossible. L’A5 actuelle respire l’élégance et vieillira gracieusement.

Du plus, l’Audi A5 est disponible en tant que coupé racé, cabriolet séduisant et en polyvalent Sportback. Il n’est pas surprenant de voir les ventes de A5 prendre le dessus sur l’A4, anciennement l’étoile de la gamme automobile aux quatre anneaux.

La route ne sera jamais assez longue

L’année dernière, nous avons pleinement pris connaissance de la Sportback. Elle a si bien impressionné notre équipe de journalistes qu’elle a remporté le match comparatif des sportives dans le Guide de l’auto 2019 avec une bonne marge d’avance.

Il faut préciser que dans ce match, la Sportback était aussi une S5. Son V6 turbocompressé de 349 chevaux a joué un rôle dans l’appréciation globale de la voiture. Le groupe propulseur, incluant la boîte automatique à huit rapports ainsi que la transmission intégrale quattro, a démontré non seulement de quel bois il se chauffe sur la piste, mais également à quel point il est docile en conduite quotidienne.

La Sportback se veut aussi particulièrement spacieuse, en plus d’intégrer toutes les technologies dernier cri. La banquette arrière peut accueillir trois passagers tandis que les places avant dorlotent. Le coffre, quant à lui, peut prendre en charge la poussette et la totalité des achats complétés chez Costco pour la semaine à venir.

Est-il possible que l’Audi S5 Sportback soit la voiture d’affaires et familiale par excellence? Presque, car n’oublions pas qu’Audi offre l’incomparable RS 5 Sportback. Finalement, il faut croire que oui.

La silhouette de la Sportback est élégante, par contre, celle des Coupé et Cabriolet est sublime. Puisque l’habitacle des deux dernières n’occupe qu’une portion de l’espace sur le plan visuel, la ceinture de caisse musclée et le capot sculpté prennent tout leur sens.

Les Coupé et Cabriolet sont aussi disponibles en versions S5. À titre de bolide de luxe personnel, avec toit fixe ou escamotable, ils sont difficiles à ignorer. En outre, le Coupé est offert en version RS 5 de 444 chevaux pour ceux qui aiment les sensations fortes.

Des habitacles signés Audi

Depuis des lunes, la majorité des chroniqueurs automobiles de Guide de l’auto proclame la magnificence des habitacles d’Audi. La dernière génération de planches de bord est la plus épurée et distincte.

L’attention portée aux détails et la sélection des matériaux utilisés demeurent au sommet de l’industrie. Plusieurs fabricants de véhicules de luxe tentent en vain de reproduire ce qu’Audi fait si bien. Ce descriptif s’applique à partir de l’A5 Coupé de base et dès la première version supérieure, le tout monte d’un cran à l’aide du superbe cockpit virtuel d’Audi – en option.

L’interface multimédia MMI continue d’évoluer, cependant, le pavé tactile sur la molette MMI touch distrait et frustre. Les menus à l’écran sont simples d’utilisation, sinon, les commandes vocales restent une option. L’interface téléphone intelligent Audi – de série – comprend l’intégration Apple CarPlay et Android Auto et peut être bonifiée du service d’assistance Audi connect selon la version.

L’Audi A5 se transforme selon votre état d’esprit. Le moteur turbocompressé de 2,0 litres de série et la boîte automatique S tronic à sept rapports vous transporteront gracieusement à destination tout en ne consommant que des vapeurs d’essence. En revanche, si vous souhaitez vous défouler, elle saura vous combler.

Toutes les déclinaisons de l’A5 sont en mesure de vous satisfaire. La suspension à multibras à l’avant comme à l’arrière n’a qu’un souhait : livrer le confort ou une tenue de route singulière. Le système à quatre roues motrices quattro est un allié de confiance, peu importe les conditions routières. Vu les divers niveaux de performance, la technologie quattro est adaptée. Sur la RS 5 par exemple, le différentiel arrière sport permet la vectorisation du couple pour un maintien supérieur au point de corde.

L’A5 d’Audi fait face à une concurrence des plus féroces. Les Mercedes-Benz de Classe C et CLA ainsi que sa principale rivale, la Série 4 de BMW, ont des atouts uniques. Parmi les voitures à hayon et coupés à quatre portes, l’Audi demeure un choix de premier rang pour ses multiples versions et son habitacle accueillant. Du côté des modèles à deux portes, l’A5 ne se démarque pas autant vis-à-vis ses rivales.

Feu vert

  • Carrosseries séductrices
  • Habitacle spacieux (Sportback)
  • Choix de moteurs
  • Comportement routier sans faille

Feu rouge

  • Prix grimpent rapidement
  • Absence d’une boîte manuelle
  • Manque de rangement dans l’habitacle

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMeilleurs achats 2020 du Guide de l’auto : Audi A5 Cabriolet
Comme à chaque année, le Guide de l’auto publie ses Meilleurs achats dans une multitude de catégories de véhicules. Nous poursuivons aujourd’hui notre revue des gagnants de 2020 avec les décapotables de luxe . Encore une fois, les Allemandes font la loi! L’ Audi A5 Cabriolet (PDSF à partir de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires