Land Rover Discovery - À la découverte d’horizons plus luxueux

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

Plusieurs constructeurs semblent manquer d’inspiration ou de bravoure quand vient le temps de redessiner leurs véhicules. Du moins, c’est l’impression que peuvent donner Audi et Mercedes-Benz, pour ne nommer que ceux-ci. Un coup d’œil rapide ne permet plus de différencier les gammes de modèles. Chez Land Rover, on s’approche dangereusement de cette mise en scène.

Si bien que, à l’exception d’un ou deux VUS, les Land Rover et Range Rover sont indiscernables l’un de l’autre. Et c’est voulu, car même les Land Rover – autrefois des trucks carrés et minimalistes – se veulent désormais des utilitaires luxueux et raffinés. En rapprochant les Land Rover physiquement des Range Rover, le tour est joué.

Un authentique et confortable utilitaire

Les Land Rover Discovery, Discovery II, LR3 et LR4 se distinguaient par leurs incomparables prouesses hors route. Légendaires et aguerris, ces VUS véritables étaient conçus comme véhicule de support à l’authentique aventurier, et non pour se dénicher une place de stationnement intérieur aux Promenades Cathédrale. La demande pour les VUS, en particulier les plus cossus, aura forcé Land Rover à se plier aux exigences de sa clientèle bien nantie.

Mais bien que le Land Rover Discovery soit maintenant relégué en grande partie aux entrées pavées de Westmount ou de Sillery, tous ces VUS sont de redoutables et fidèles tout-terrain.

On peut se laisser duper par le design peaufiné du Discovery, mais le fait demeure qu’ils sont tous équipés du contrôle d’accélération en pente et de vitesse en descente, et du système Terrain Response de série. Tel quel, un Discovery de base saura humilier la quasi-totalité des soi-disant véhicules utilitaires en situation épineuse. À l’aide de quelques options peu coûteuses, ce Land Rover devient un engin capable de franchir des surfaces difficiles d’accès à pied. Il peut aussi franchir des niveaux d’eau plutôt élevés grâce à son passage à gué maximum de 900 mm. Voilà qui peut être utile si vous habitez en zone inondable…

Si ce Discovery demeure fidèle à ses racines, il est dorénavant hautement doué pour toutes les situations routières. Un des éléments qui rend le tout possible n’est nul autre que la suspension pneumatique électronique. Cette dernière permet non seulement de gravir des passages rocailleux, mais baigne le Discovery dans un confort impressionnant.

À l’aise sur toutes surfaces

Comme utilitaire routier, le Land Rover se débrouille fort bien. Le V6 turbodiesel Td6 de 254 chevaux s’avère un choix judicieux. Vous pouvez vous attendre à une consommation environ 25% moins élevée qu’avec le V6 suralimenté de 335 chevaux à essence. Cette économie, en particulier si vous prévoyez un important kilométrage annuel, remboursera en grand les frais d’entretien plus élevés du Td6.

En route, le Discovery se comporte comme un gros VUS lourd – il ne le cache pas. Cette sensation de poids réconforte et transmet une impression de sécurité. Il est vrai qu’aux commandes du Land Rover, on n’a pas raison de s’inquiéter de grand-chose, autre qu’une défaillance quelconque bien sûr. La fiabilité n’est toujours pas un point fort des produits de la famille Jaguar Land Rover...

Une de ses qualités est l’opulence et le luxe à bord. Les garnitures paraissent tout droit sorties des Range Rover. La génération actuelle du Discovery n’a pas d’égaux parmi ses générations antérieures. Les places assises, jusqu’à sept individus, sont accessibles et confortables. Même la troisième rangée peut servir pour des personnes de plus 10 ans.

C’est pareil pour le niveau de technologie qui enferme les systèmes d’infodivertissement Touch Pro et Connect Pro accessibles via un écran de 10 pouces. Les menus sont parfois complexes et le temps de réponse de ces derniers est décalé par rapport à la concurrence, mais finalement on s’y habitue.

Un accessoire que l’on aime bien est la Clé Activité. En fait, c’est un bracelet en caoutchouc entièrement imperméable qui sert de clé si vous êtes du type actif et ne voulez pas transporter un porte-clés.

Unique en son genre

Pour terminer, on pourrait regretter le look unique des Discovery d’antan, mais la clientèle cible de ce VUS n’est plus la même qu’autrefois. La ligne de toit et la coupe asymétrique du hayon sont des clins d’œil aux Discovery originaux, mais si vous recherchez vraiment l’identité de Land Rover, vous n’avez qu’à vous tourner vers le nouveau Defender.

Le Land Rover Discovery s’avère un utilitaire intermédiaire de luxe spécial. Sa gamme de prix le positionne aux côtés des BMX X5, Porsche Cayenne, Mercedes GLE et plus ou moins du Lexus RX. On ne peut cacher que la concurrence est de taille, par contre aucun de ses derniers ne rivalise le Land Rover et ses capacités hors route. Un conseil : mieux vaut ne pas le louer trop longtemps pour maximiser votre appréciation du Discovery.

Feu vert

  • Design élégant
  • Habitacle spacieux et cossu
  • Vraies capacités hors route
  • Choix intéressant de moteurs

Feu rouge

  • Fiabilité toujours douteuse
  • Pédale de frein spongieuse
  • Direction surassistée

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires