Acura RDX - Le meilleur?

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2020

Vraiment? Le meilleur? Attendez! Je ne vous dis pas que le RDX est le meilleur de son segment. Cependant, je me permets de vous dire qu’il s’agit sans doute du produit Honda/Acura le plus sérieux, le plus concurrentiel et le plus convaincant qui soit. En ce qui me concerne, c’est un vent de fraîcheur de la part d’un constructeur qui depuis quelque temps donne vachement l’impression de s’asseoir sur ses lauriers.

Maintenant, s’agit-il du meilleur de sa catégorie? Il faut dire que le RDX fait aujourd’hui face à une très longue liste de véhicules rivaux qui pour la plupart connaissent du succès. Alors, comment le RDX tire-t-il son épingle du jeu?

D’abord, bonne nouvelle, il se dissocie désormais complètement du Honda CR-V, duquel il dérivait par le passé. Le RDX est aujourd’hui plus gros, plus spacieux et beaucoup plus élégant. Son design ne déborde pas d’originalité, mais n’a certainement pas la lourdeur esthétique ou l’inélégance de son grand frère, le MDX.

La version A-Spec est carrément la plus aguichante. Celle qui dévoile un côté plus sportif, plus moderne, venant par exemple rivaliser avec l’Audi Q5 S-Line. Ici, le chrome des autres versions laisse place à des appliques noir piano, incluant une ceinture de fenestration qui lui donne une force de caractère très intéressante. Jantes de 20 pouces, échappement sport et phares antibrouillards à DEL viennent aussi compléter l’habillage de cette version qui, de loin, se veut la plus populaire.

Adaptation requise

L’habitacle du RDX impressionne par son design et sa qualité de finition. Dans la version A-Spec, cuir véritable et suédine créent une ambiance plus dynamique, alors que les boiseries et les teintes plus riches des versions Elite et Elite Platinum nous plongent dans un luxe certain. Inutile d’énoncer la longue liste des équipements offerts chez Acura, mais sachez que les versions de base et Elite sont moins convaincantes que les modèles Tech, A-Spec ou Elite Platinum.

Maintenant, il est clair que le RDX demande adaptation. Rassurez-vous, le système multimédia est plus convivial que le double écran d’avant, surtout considérant toute la technologie qui s’y trouve. Or, on se serait volontiers passé de ce pavé tactile, jouant les intermédiaires pour le contrôle des commandes de l’écran qui, lui, n’est pas tactile. Un design chargé et un grand nombre de commandes viennent ainsi distraire le conducteur qui devra les apprivoiser. Mince consolation, les commandes vocales pour l’activation de diverses commandes comme la navigation fonctionnent à merveille, même en français! Et puis, pour les irréductibles, l’intégration d’Apple CarPlay est incluse. Mais… toujours pas celle d’Android Auto!

Plus spacieux que la plupart de ses rivaux, le RDX s’ouvre sur un habitacle vaste et ingénieusement pensé. Le toit ouvrant panoramique de série amplifie l’impression d’espace par la lumière qu’il laisse pénétrer à bord, mais il est évident que les spacieuses places arrière et le plancher plat constituent des avantages pour la famille. Puis, côté coffre, les multiples bacs de rangement sont aussi très appréciables.

Bye, bye V6!

Concurrence oblige, l’ancien V6 de 3,5 litres laisse place à un nouveau quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressé, celui qui équipe également certaines versions de la Honda Accord. Et gageons que la prochaine TLX en sera aussi muni! Nouveau, ce moteur fait un bond considérable au niveau du couple par rapport à son devancier. On le jumelle à une boîte automatique à dix rapports très efficace, mais qui n’impressionne pas autant que le talentueux système intégral SH-AWD.

Ce dernier achemine jusqu’à 70% du couple à l’arrière, puis en virage, jusqu’à 90% de ce couple sur la roue arrière extérieure pour un maximum d’adhérence et de stabilité. Il va même jusqu’à freiner au besoin la roue intérieure, permettant un aplomb et une précision de conduite exceptionnelle. Inutile de vous dire que l’hiver devient ainsi une partie de plaisir pour le RDX, qui propose une conduite à la carte, s’adaptant à l’humeur du moment. Il est toutefois dommage que la suspension adaptative, exclusive au modèle Elite Platinum, ne soit pas aussi offerte avec l’A-Spec, pourtant plus sport.

Grâce à un heureux mélange de confort et de dynamisme, et à diverses technologies qui ne font que bonifier l’offre, le RDX est convaincant. Assurément, dans le top 3 de la catégorie, et loin devant le nouvel Infiniti QX50. En espérant bien sûr que la fiabilité soit au rendez-vous, puisque jusqu’ici, l’autre moteur turbo du constructeur (Civic, CR-V, Accord) ne fait qu’accumuler les plaintes. Oh, en terminant, je vous invite à tester le système audio à 16 haut-parleurs du RDX. Une option incontournable pour les audiophiles!

Feu vert

  • Comportement routier remarquable
  • Présentation et qualité d’assemblage
  • Habitacle spacieux et confortable
  • Excellent rouage intégral

Feu rouge

  • Système multimédia qui demande adaptation
  • Capacité de remorquage décevante
  • Suspension adaptative non offerte sur A-Spec
  • Fiabilité du moteur à prouver

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéAcura RDX PMC Edition 2021 : orange comme la NSX
Ce ne sont pas toutes les éditions spéciales qui méritent de défrayer les manchettes, mais puisque l’ Acura RDX est le modèle le plus populaire de la marque, on peut certainement vous parler du nouveau RDX PMC Edition qui s’ajoute à la gamme pour 2021. Comme le super coupé sport …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires