Volvo XC60 2019: De succès en succès

Le succès du XC60 n’est pas le fruit du hasard. Voilà un véhicule équilibré à tous points de vue qui mérite ses multiples prix.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Il y a quelques années, après le règne de Ford, on ne donnait pas cher de la compagnie Volvo et de la plupart de ses modèles. La marque avait perdu son identité et pire encore, du moins selon certains, son nouveau propriétaire chinois n’annonçait rien de bon. Pourtant, Geely, en faisant l’acquisition de Volvo, n’a rien voulu transformer.

Bien au contraire, il a confié à la nouvelle direction en place, en grande majorité suédoise et européenne, l’idée de proposer un plan de relance. Une fois celui-ci adopté, on l’a mis en marche et on peut qualifier les résultats de spectaculaires. En effet, la première salve a été lancée avec la XC90, qui s’est couverte de prix de toutes sortes, en plus de connaître un succès de vente non négligeable.

Pour continuer le développement de la gamme de modèles, ce fut au tour de l’ancien best-seller, le XC60, de subir les transformations qui s’imposaient. Et, semble-t-il, on a visé juste puisque ce modèle a été nommé voiture mondiale de l’année et meilleur utilitaire nord-américain. Et ce ne sont que deux des multiples prix remportés.

Stylisme réussi

Ce véhicule a été conçu dans la filiation de la XC90, mais on a réussi à harmoniser les formes de façon convaincante. La section avant est plus agressive que précédemment, on a incorporé également les phares en marteau de Thor de présentation exclusive et on a fait appel à des enclaves horizontales le long des parois. Ajoutez à cela une fenestration relativement basse, une section arrière agressive avec des feux verticaux encadrant le hayon, et vous avez une voiture qui fait l’unanimité en ce qui a trait à sa présentation.

Si les designers ont opté pour une silhouette relativement agressive, pour l’habitacle, c’est surtout le raffinement et la sophistication qui dominent. Dès qu’on prend place à bord, on est quasiment subjugué par l’impression de luxe qui nous entoure. On n’a rien négligé en ce qui concerne la qualité des matériaux et de la finition, deux éléments qui demeurent exceptionnels sur ce véhicule. Il faut également souligner sur les modèles les plus raffinés la présence d’un système audio Bowers & Wilkins d’une grande qualité sonore.

Bien entendu, comme c’est toujours le cas avec les voitures de cette marque, les sièges offrent à la fois support et confort. Et si les places arrière sont passablement accueillantes, elles seront surtout appréciées par des personnes de plus petite taille. Enfin, l'espace de chargement du coffre à bagages est moyen.

Si la position de conduite est bonne, il faut mentionner que certaines commandes nécessitent un temps d’adaptation. S’habituer à naviguer sur l’écran d’affichage vertical, peu intuitif au premier contact, nécessitera également quelques heures de pratique.

Choix multiples

Chez Volvo, on a modernisé la conception de la plate-forme en faisant appel à l’architecture SPA, la même que celle utilisée sur la XC90. Et les ingénieurs ont opté pour un moteur unique qui offre différentes caractéristiques selon la puissance recherchée.

La version T5 est propulsée par un quatre cylindres 2,0 litres turbocompressé d’une puissance de 254 chevaux et associé à une boîte automatique à huit rapports. Soulignons que toutes les versions sont dotées de la transmission intégrale. Pour les gens à la recherche de plus de puissance afin d’offrir des accélérations plus nerveuses, la livrée T6 fait appel à la même cylindrée, mais on a greffé un turbocompresseur et un surcompresseur afin d’obtenir 316 chevaux.

Finalement, la version T8 propose le même moteur que celui de la version T6, par contre, celui-ci est jumelé à un moteur électrique produisant 87 chevaux pour une puissance combinée de 400 chevaux.

Peu importe la motorisation, le comportement routier du XC 60 est équilibré et ne réserve aucune surprise lorsqu’une courbe prononcée se présente sans avertissement. C’est une voiture qui présente un excellent compromis entre le confort et la tenue de route. Cependant, il est possible que certaines personnes trouvent la suspension un peu trop sèche. En plus, la direction pourrait avoir un peu plus de précision tandis que le feedback de la route pourrait être plus important.

Il s’agit cependant de détails quand on compare ce véhicule dans son ensemble, tant au chapitre du style, du raffinement de l’habitacle et de la sophistication de sa mécanique. Il n’est donc pas surprenant que cette Volvo soit en tête des palmarès de toutes sortes et que ses ventes continuent de progresser de façon régulière, alors que les amateurs se transmettent la bonne nouvelle.

Feu vert

  • Choix de moteurs
  • Sécurité relevée
  • Sièges confortables
  • Finition impeccable
  • Rouage intégral sophistiqué

Feu rouge

  • Prix corsés
  • Feed-back de la route mitigé
  • Certaines commandes à revoir
  • Transmission parfois hésitante
  • Essence super recommandée

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisVolvo XC60 2019 : l'alternative suédoise
Dans un marché où les VUS de luxe compact pullulent, le Volvo XC60 constitue une alternative rafraîchissante et désirable. Ce modèle suédois propose aussi l’option d’une motorisation hybride rechargeable, mais pas à faible coût. La popularité grandissante des véhicules utilitaires a transformé certaines marques d’automobiles en... marques de camions légers.
Commentaires