Course à la plus faible consommation d'essence : bataille à trois

Avec le dévoilement officiel des jumeaux Silverado et Sierra de GM, qui avait lieu le mois dernier à Détroit, nous pouvons maintenant comparer entre elles les dernières moutures des grands fabricants en provenance de la ville de l’automobile. La seule ombre au tableau : nous ne disposons pas pour le moment des spécifications techniques pour les nouveaux camions demi-tonne 2014 de GM, notamment en ce qui a trait aux moteurs et aux capacités de remorquage. Or, il est probablement sage de supposer que ces spécifications se comparent à celles que présentent Ram et Ford; GM ne sera probablement pas très loin de ses concurrents lors de la publication de ces statistiques au cours des prochaines semaines.

En plus des camions GM, les données comparatives porteront donc essentiellement sur le Ford F-150 2011 (bien qu’il fasse l’objet d’une légère mise à niveau en 2013) et sur le Ram 2013. Bien que ce dernier soit également considéré comme une mise à niveau, l’exercice se sera avéré beaucoup plus ambitieux que prévu. Il est vrai que ces camions sont à différents stades de leurs cycles de rafraîchissement respectifs, mais il n’en demeure pas moins que c’est la première fois depuis 2009 qu’ils présentent tous un nouveau visage, et ce, au même moment. Les châssis, les suspensions, les cabines et les revêtements de chacune des trois marques ont tous été revus, mais la véritable bataille se situe au niveau de la consommation d’essence.

Ford a lancé le bal il y a deux ans avec son V6 EcoBoost, puis Ram a contre-attaqué l’été dernier avec son V6 Pentastar de 3,6 L combiné à la transmission TorqueFlite à huit rapports. Ce nouveau groupe motopropulseur développe 305 ch. et un couple de 265 lb-pi, pour une consommation d’essence sur autoroute (et non combinée) de 7,8 L/100 km.

Il va sans dire qu’il s’agit d’une réplique directe au succès monstre qu’a connu Ford avec son moteur EcoBoost et sa série F. En rétrospective, Ford aura réussi à surprendre tout le monde en présentant un moteur V6 de 3,6 L capable de produire 365 ch. et un couple de 420 lb-pi, tout en ayant une consommation d’essence combinée de 13 L/100 km.

Depuis son introduction, ce moteur s’est accaparé 50% du marché canadien et 43% du marché américain pour les nouvelles commandes de camionnettes F-150. C’est la première fois dans ce segment qu’on assiste à un tel revirement pour les moteurs V8. Et bien que cette tendance ait été introduite par Ford, les autres marques semblent vouloir emboîter le pas.

Vous avez besoin d’un autre exemple de l’importance du créneau des camionnettes? En 2012, et ce pour la toute première fois au Canada, Ford a réussi à écouler plus de 100 000 exemplaires de sa populaire série F. Ce succès est probablement en bonne partie attribuable au moteur EcoBoost.

C’est donc la consommation d’essence qui est le nerf de cette guerre, dont les prémisses sont propres au monde des camionnettes. Il vous suffit de regarder les camions d’aujourd’hui, tout particulièrement les camions demi-tonne; ils n’ont jamais été aussi gros et leur poids, malgré l’utilisation d’aciers haute résistance et de longerons hydroformés, demeure considérable. Les consommateurs exigent tout de même une meilleure consommation d’essence ET une puissance plus élevée. Au premier abord, ces exigences semblent irréconciliables.

Tout au long de l’automne dernier, les spéculations allaient bon train quant à la façon dont GM répliquerait aux demandes des consommateurs et aux puissants groupes motopropulseurs proposés par Ford et Ram.

Les dés sont maintenant joués. Pour se positionner dans cette bataille, GM introduira la nouvelle gamme de moteurs EcoTec3, qui se composera de deux moteurs V8 et d’un moteur V6. Ces cylindrées sont toutes familières (V6 de 4,3 L, V8 de 5,3 L et V8 de 6,2 L), mais GM nous assure qu’il s’agit tout de même de nouveaux moteurs. Chacun des moteurs EcoTec3 est doté de trois systèmes intégrés : injection directe, désactivation des cylindres et distribution à calage variable continue. Je vous accorde qu’aucune de ces technologies n’est véritablement nouvelle, mais on ne les a jamais vues ainsi combinées.

Des trois moteurs proposés, c’est le V6 de 4,3 L qui sera le cheval de bataille de GM dans la course à la plus faible consommation d'essence. Son potentiel repose sur sa capacité à désactiver les cylindres inutilisés, une première pour un moteur V6. En combinant l’injection directe, dont l’objectif est d’améliorer la combustion et de réduire la quantité de carburant requise, à la possibilité de circuler en n’utilisant que quatre cylindres, il n’est pas difficile d’imaginer les économies à la pompe que pourrait susciter le nouveau Silverado.

Ceci étant dit, les acheteurs de camionnettes souhaitent tout de même une puissance plus élevée, et c’est justement le rôle de la distribution à calage variable continue. Il s’agit d’une des composantes clés d’un système d’allumage automatique, qui devance ou retarde l’ouverture des soupapes de manière à fournir un surcroît de puissance en cas de besoin (p. ex. au moment de monter une côte avec une remorque), puis qui retourne à une consommation d’essence plus raisonnable.

Pourquoi cette bataille entre camionnettes porte-t-elle essentiellement sur des moteurs à six cylindres? La réponse est simple : leur taille. Les camions sont gros et la tendance ne sera vraisemblablement pas à la baisse, du moins tant que les acheteurs continueront de faire monter les enchères en ce qui a trait à la charge utile et à la capacité de remorquage. Évidemment, les acheteurs veulent aussi une meilleure consommation d’essence sans faire de compromis sur la taille. Bien que ce défi semble impossible à relever, il n’est pas impossible. Tout simplement parce que les camions, aussi sollicités soient-ils, sont vides au moins 70% du temps. Ce qui met en évidence les deux aspects de la vie utile d’un camion : véhicule de transport pour la vie de tous les jours et bête de somme à ses heures. Les fabricants commencent à réaliser qu’il est possible d’obtenir une consommation d’essence décente en profitant au maximum de ces segments à vide et en n’offrant un surcroît de puissance qu’en cas de besoin.

Pour cette raison, les moteurs et boîtes de vitesse que nous proposent les fabricants de camionnettes sont vraiment à la fine pointe de la technologie. De plus, ils ne reculent devant rien pour réduire encore davantage la consommation d’essence. Le moteur EcoBoost de Ford possède un système d’alimentation à haute pression comme les moteurs diésel, alors que Ram s’est concentrée sur l’autre extrémité du groupe motopropulseur en greffant pour la toute première fois sur un camion une transmission à huit rapports. On dit que le fait de passer de six à huit rapports permettrait de réduire jusqu’à 20% la consommation d’essence. Finalement, GM s’inspire de l’idée de Ford et dote son V6 d’un système de désactivation des cylindres pour accroître encore davantage les économies à ce chapitre. Malheureusement, nous n’avons pas encore les statistiques de consommation officielles, mais elles devraient être dévoilées sous peu. Le premier essai routier du Silverado/Sierra 2014 aura lieu au mois de mars prochain.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesFord F-150 2013: encore plus généreux
Le camion pleine grandeur le plus vendu en Amérique du Nord, le Ford F-150, arrive sous la mouture du millésime 2013. Outre, sa section avant qui profite d’une grille redessinée, de phares plus puissants et de pare-chocs plus évidents, on note que le véhicule offrira des ensembles d’une dotation plus …
New YorkRAM 1500 2013: V6 Pentastar et suspension pneumatique
Même s'il conserve passablement le même look qu'avant, le Ram 1500 2013 propose d'intéressantes nouveautés. Au niveau de la mécanique, on retrouve toujours le V8 Hemi de 5,7 litres qui fait encore 395 chevaux et 407 livres-pied de couple. On retrouve aussi le célèbre V6 Pentastar de 3,6 litres de …
Nouveaux modèlesChevrolet Silverado 2013: des essais rigoureux
Les ingénieurs de GM mettent la nouvelle génération du Silverado de Chevrolet à l'épreuve au centre d'essai de l'entreprise à Yuma, en Arizona. L'essai d'eau fait partie d'un programme de validation de produit rigoureux qui a permis de faire du Silverado le camion pleine grandeur le plus fiable et durable …
2013Chevrolet Silverado / GMC Sierra 2013: Il est grand temps de réagir
Dans les éditions 2011 et 2012 du Guide de l’auto , on vous mentionnait que le GMC Sierra et le Chevrolet Silverado tiraient de la patte face à une concurrence rajeunie et plus moderne. Il semble que la réalité commence à rattraper General Motors. Alors que le Ford F-150 trône …
ActualitéÉconomie d'essence : Honda détrône Mazda selon l’EPA
Le dernier rapport annuel des tendances automobiles de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) des États-Unis a récemment été publié et on y apprend que la consommation de carburant et les émissions de CO2 de l’ensemble des véhicules neufs sur le marché sont plus basses que jamais. Il semble donc …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires