Kia Sorento 2018: Le meilleur de Kia

Dans son segment, le Sorento se positionne surtout comme étant le VUS confortable et silencieux par excellence, raffiné et bien construit.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Kia cherche à augmenter ses ventes. Alors que la plupart des constructeurs progressent d’une manière presque irréelle, chez Kia, on stagne. La venue du petit VUS écologique Niro devrait aider, mais la marque coréenne devra revoir sa mise en marché. En effet, aussi surprenant que cela puisse paraître, les consommateurs canadiens percevraient Kia comme étant le « bas de gamme de Hyundai ».

En tant que personnage ayant la chance de rouler pas mal tout ce qui se roule, ce constat me surprend énormément. Les produits Kia sont de même qualité que ceux de Hyundai, et dans certains cas, je les trouve même supérieurs! On n’a qu’à regarder le Kia Sorento qui, dans l’ensemble, est bien plus raffiné que son équivalent chez Hyundai, le Santa Fe.

Pour 2018, Kia vous a écouté

Voilà déjà quelques années que ce Sorento figure sur le marché. Bien plus silencieux que la génération précédente, il offre une formule similaire en 2018, à quelques exceptions près. 

Les gens se sont plaints que les indicateurs de présence dans l’angle mort, sur les rétroviseurs latéraux, étaient trop petits. Ils sont maintenant plus grands. Les gens se sont lamentés que les portes ne faisaient pas un beau bruit lorsqu’elles se verrouillaient. Le son a été amélioré. Les gens ont chialé car les porte-gobelets étaient trop petits. Ils sont désormais plus profonds. Les gens ont rouspété contre le petit message qui les prévenait à partir de trois degrés Celsius qu’il y avait risque de gel. Bonne nouvelle, il ne les embêtera plus. C’est à peu près tout pour les nouveautés.

Le Sorento continue de se démarquer par son style, relativement unique avec ses rondeurs, alors que la majorité des VUS ressemblent à des boîtes carrées. Dans l’habitacle, un design simple et efficace plaît aux yeux, mais surtout, permet d’activer les diverses commandes du véhicule sans trop de problèmes. Heureusement, le système multimédia ne change pas. Facile d’utilisation et composé d’une jolie interface graphique, il permet depuis 2017 de connecter son téléphone pour profiter des fonctionnalités d’Apple CarPlay ou d’Android Auto.

Que ce soit en configuration cinq ou sept passagers, on se doit de saluer le confort des sièges avant et de la banquette du milieu. Par contre, les deux places complètement à l’arrière ne conviennent véritablement qu’à des enfants pour les longs trajets, et à des personnes d’un plus petit gabarit pour les courts trajets.

Une conduite tout en douceur
Le Sorento ne cherche pas à épater qui que ce soit côté conduite. Qu’importe la version choisie, vous aurez droit à une direction assistée un peu imprécise, mais à une suspension divinement confortable, capable de vous isoler complètement de la route et de ses bosses. L’insonorisation retravaillée fait du Sorento étant l’un des véhicules les plus silencieux de sa catégorie. Même à 100 km/h sur l’autoroute, vous vous surprendrez à ne pas devoior hausser la voix pour maintenir une conversation téléphonique à l’aide du dispositif mains libres.

La mécanique demeure identique à celle de l’an passé. À la base, on retrouve un quatre cylindres atmosphérique de 2,4 litres, bon pour 185 chevaux, disponible avec les roues avant motrices. Même si l’on peut équiper son Sorento quatre cylindres de la transmission intégrale, nous ne pouvons vous le recommander, puisque cette puissance est juste dans un VUS de cette taille et de ce poids.

Ensuite vient le quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres, bon pour 240 chevaux, qui convient pas mal mieux au Sorento. Sans dire que les accélérations seront foudroyantes, vous aurez une conduite bien plus agréable, et surtout bien plus souple, particulièrement pour effectuer des manœuvres de dépassement, autant en ville que sur l’autoroute.

Finalement, si vous optez pour la configuration sept passagers, le seul moteur disponible est le V6 de 3,3 litres, développant 290 chevaux. Les 50 chevaux en extra sont les bienvenus, et font de ce V6 le mieux adapté pour le Sorento. C’est dommage qu’il ne soit monté que dans les versions à sept places! Dans tous les cas, ces moteurs sont jumelés à une boîte automatique à six rapports, prévisible et compétente, qui se comporte mieux que la plupart des boîtes du genre.

Si vous recherchez un VUS intermédiaire à caractère sportif, ou capable de remplacer une fourgonnette, n’allez pas vers le Sorento. Non, celui-ci se positionne surtout comme étant le VUS confortable et silencieux par excellence, doux, raffiné et bien construit, qui représente le meilleur du savoir-faire de Kia.

Feu vert

  • Joli look
  • Moteur V6 intéressant
  • Habitacle bien fini
  • Système multimédia impeccable
  • Confortable et silencieux

Feu rouge

  • Prix grimpent rapidement
  • Version de base décevante
  • Moteur de base pas assez puissant
  • Valeur de revente pauvre
  • Places arrière justes (version 7 passagers)

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsKia Sorento 2019 : amélioré et prêt pour l’aventure
MUSKOKA (Ontario) – Kia a longtemps été perçue comme une marque offrant de bons produits à petit prix. Au cours des dernières années, elle a essayé d’ajouter à sa réputation un souci de la qualité, du confort, du design et même de la performance. Selon Ted Lancaster, vice-président et directeur …
Commentaires