Coup d'éclat chez Ford! Mark Fields, président-directeur général, est congédié

Suite à un début d'année où les profits et la valeur en bourse ont été moins importants que prévu, Ford laisse tomber son président-directeur général, Mark Fields. La politique d'investissement massif dans les voitures autonomes, hybrides et électriques de Fields semble être la raison de son renvoi surprise.

Ironiquement, il serait remplacé par James Hackett, actuel président du programme Smart Mobility... qui s'occupe, entre autres, du développement du transport en commun électrique et autonome!

En 2014, Fields avait remplacé le populaire Alan Mullaly à la tête de Ford. Depuis, la valeur boursière de Ford a chuté de près de 40%.

Cette décision de se départir de Fields ne serait peut-être pas étrangère au licenciement de 1 400 employés en Amérique et en Asie. Ce type de décision entraîne toujours des conséquences néfastes sur la valeur boursière. Dans ce temps-là, on oublie les bons coups que Fields a réalisé (le passage du Ford F-150 à une carrosserie en aluminium, par exemple).

Ford a refusé de commenter la nouvelle. Cependant, une conférence de presse est prévue ce matin à 9 h 45.

Quant à Fields, 56 ans, même si sa semaine ne débute assurément pas comme il l'avait prévu, ne vous inquiétez pas. On le retrouvera très bientôt ailleurs. Des entreprises qui s'intéressent aux voitures autonomes et électriques, il y en a quelques-unes...

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueAnecdotes sur dix articles parus en 2017
Projet Corvette Le Projet Corvette 1968 a été mis sur pied en 2016, suite au succès du Projet Mustang 1967. En gros, il s’agit pour l’équipe du Guide de l’auto de superviser la restauration d’une Corvette 1968. Cette dernière est restaurée par les élèves et les professeurs de l’École des …
Commentaires