Mercedes-AMG GT C Roadster 2018 : le Roadster avec une gueule d'enfer

Points forts
  • Moteur puissant et coupleux
  • Style très affirmé
  • Dotation complète de série
  • Système de roues arrière directrices efficace
  • Exclusivité assurée
Points faibles
  • Prix très élevé
  • Tarif des options
  • Un peu lourde à 1 735 kilos
  • Espace limité dans l'habitacle
  • Faible volume du coffre
Évaluation complète

PHOENIX (Arizona) – Pas de doute possible, le Mercedes-AMG GT C Roadster 2018 est le nouveau bad boy des cabriolets de la marque à l’étoile. À ses côtés, même s’il est animé par un moteur légèrement plus puissant, le cabriolet AMG SL 63 a l’air d’un mignon chaton qui ronronne doucement. L’apanage du cabriolet SL c’est la grande classe et la sophistication. Pour le GT C Roadster, c’est plutôt la performance et un look qui affirme haut et fort son caractère nettement plus typé.

Côté style, le GT C Roadster est fortement inspiré du Coupé AMG GT R, et partage la même calandre Panamericana en forme de A dérivée de celle de la voiture de course 300SL Gullwing qui a remporté la célèbre Carrera Panamericana en 1952 au Mexique. Aussi, l’arrière est à la fois large et bas, ce qui donne un look équivalent à celui de la callipyge Kim Kardashian. Bref, le GT C Roadster a une présence nettement plus affirmée que le cabriolet SL.

Au démarrage, le V8 biturbo de 4,0 litres s’éveille avec un grondement de type basso qui alerte tous ceux qui sont aux alentours de la présence de la bête. Ce moteur développe 550 chevaux et un couple de 502 livres-pied, acheminés aux très larges pneus Michelin Pilot Sport de taille 305/30R20, montés à l’arrière sur des jantes en alliage de 20 pouces, par l’entremise d’une boîte à double embrayage à sept rapports. À pleine charge, le roadster atteint 100 kilomètres/heure en 3,7 secondes. Pas aussi vite qu’une Porsche 911 Turbo, mais pas loin.

Toutefois, ce qu’il y a de plus frappant, c’est de constater à quel point ce moteur livre sa force d’accélération de façon linéaire et soutenue. Le couple maximal arrive dès 1 900 tours/minute et demeure constant jusqu’à 5 750 tours/minute. Le résultat, c’est que le GT C Roadster tire comme une locomotive avec une poussée vers l’avant qui ne connaît aucune interruption grâce à la contribution de la boîte à double embrayage à sept rapports. Tout ça avec une trame sonore envoûtante, qui n’est toutefois pas aussi exaltante que celle d’une Jaguar F-TYPE SVR. Après tout, c’est une auto sport allemande. Elle fait le boulot sans le claironner sur tous les toits.

Le GT C Roadster pèse 1 735 kilos et la répartition des masses est chiffrée à 53,89% sur le train arrière et 46,11% sur l’avant. Notez bien ces chiffres. Pas d’arrondissement à 54 et 46. Ça ne conviendrait pas pour les ingénieurs allemands d’AMG. Cet équilibrage des masses est l’une des raisons pour lesquelles le GT C Roadster est aussi agréable à piloter dans une enfilade de virages.

L’autre raison, c’est que la voiture est dotée du même dispositif de roues arrière directrices que le Coupé AMG GT R. Les roues arrière sont donc tournées dans le sens opposé aux roues avant lorsque la voiture roule en deçà de 100 kilomètres/heure, afin de la rendre plus agile, et dans le même sens quand la vitesse est supérieure à 100 km/h, pour assurer une plus grande stabilité dans les transitions latérales à haute vitesse lors d’une manœuvre de dépassement sur une route secondaire, par exemple.

Avec le toit souple en place, l’habitacle est tout à fait serein sauf, bien évidemment, lors d’accélérations franches. Les commandes sont, pour la plupart, bien localisées, mais la planche de bord ainsi que la console centrale empiètent sur l’espace accordé aux occupants et le levier de vitesses est très reculé sur la console centrale, presque entre les deux sièges. De plus le design du bloc d’instruments et la présentation intérieure fait un peu old school, et ce n’est pas très novateur. De ce côté, le cockpit virtuel Audi, présent dans la R8 ainsi que dans plusieurs autres modèles de la marque, est nettement plus avancé sur le plan technique et presque au point de figurer dans une ligue à part.

Photo: Mercedes-AMG

Le Mercedes-AMG GT C Roadster arrivera en concessions dès l’été 2017 en tant que modèle 2018. Son prix n’a pas encore été fixé, mais on s’attend à ce qu’il avoisine 180 000 $ et, comme toujours, la facture pourra être gonflée par l’ajout de groupes d’options comme le AMG Track Package qui comprend une suspension sport plus ferme et des points d’ancrage actifs pour le moteur. Également au programme, les packs AMG Night Package ou AMG Exterior Carbon Trim avec éléments de design peints en noir ou, vous l’avez deviné, réalisés en fibre de carbone. De plus, une édition limitée, appelée Edition 50 Exclusive, de modèles spéciaux créés pour célébrer le 50e anniversaire d’AMG sera assurément assortie d’une tarification princière.

Doit-on s’attendre à plus? Comme le Coupé AMG GT est décliné en quatre variantes, soit de base, S, C et R, il est tout à fait possible qu’AMG développe et commercialise une variante R qui trônerait éventuellement au sommet de la pyramide des Roadsters. On attend donc la suite des choses…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2016Mercedes-Benz AMG GT 2016: Le second opus
Alors que dans le passé elle produisait la SLR en collaboration avec McLaren, AMG, la filiale haute performance de Mercedes-Benz, a décidé de voler de ses propres ailes en 2010 en commercialisant la spectaculaire SLS, le premier superbolide développé entièrement par la firme d’Affalterbach. Six ans plus tard, la voiture …
ParisVoici la Mercedes-AMG GT Roadster
Lors du prochain Salon de l’auto de Paris, on pourra admirer deux nouvelles variantes de la Mercedes-AMG GT. Il s’agit de deux décapotables, mais elles sont bien différentes. La première se nomme simplement GT Roadster. Elle est mécaniquement identique à la GT à toit rigide, embarquant un V8 biturbo de …
Premiers contactsMercedes-AMG GT 2018 : l’ambassadrice d’AMG
PADERBORN (Allemagne) – Lorsque nos ennemies s’appellent Audi R8 , BMW M8 , Jaguar F-TYPE et Porsche 911 , et que l’on veut se mesurer à ces références de performance et de luxe, on doit savoir que la tâche sera colossale. La recette de base pour réussir inclut inévitablement de …
Commentaires