Jeep Renegade 2015 : le pugiliste poids plume

Points forts
  • Style robuste
  • Capacités hors route (Trailhawk)
  • Liste d’équipement intéressante
Points faibles
  • Un peu cher
  • Boîte automatique perfectible
  • Piliers très larges à l’avant obstruent la visibilité
Évaluation complète

Il a été créé en Amérique, mais le Jeep Renegade 2015 est construit en Italie aux côtés du multisegment Fiat 500X 2016, également nouveau. Un péché pour une marque américaine, certes, mais la plupart des acheteurs de Renegade ne le réalise probablement pas, alors peu importe. Souhaitons que sa fiabilité soit plus nord-américaine qu’italienne.

Les acheteurs ont plutôt été séduits par la forme trapue et l’air costaud du Renegade. Les phares ronds et la calandre à sept barres verticales, typiquement Jeep, s’agencent parfaitement avec l’attitude du multisegment, alors que les feux arrière intègrent des témoins de marche arrière uniques, en forme de X. Bon, être unique ne veut pas dire que tout le monde aime ça.

Deux moteurs sont offerts dans le Renegade, chacun disposant de sa propre boîte de vitesse. Un quatre cylindres turbo de 1,4 L, produisant 160 chevaux, est jumelé à une manuelle à six rapports, et cette motorisation est amusante à exploiter. On apprécie son embrayage léger et son couple généreux à bas régime pour les décollages rapides. Dommage que la prise en main du levier de vitesses en plastique soit si désagréable...

Ceux préférant éviter une pédale d’embrayage pourront choisir le quatre cylindres de 2,4 L, faisant équipe avec une automatique à neuf rapports. Il développe 180 chevaux, c’est plus que suffisant pour les tâches que l’acheteur typique fera subir au petit Jeep. En revanche, la boîte automatique est calibrée pour la conduite écoénergétique. Malheureusement, elle ne semble pas toujours savoir lequel de ses nombreux rapports est idéal pour la situation, et le passage de rapport est occasionnellement saccadé.

Le rouage à traction équipe le Renegade vous amènera au centre commercial sans rechigner. Toutefois, pour affronter nos rudes hivers canadiens et conserver une valeur de revente raisonnable, on vous suggère le rouage à quatre roues motrices. Appelé Active Drive, il envoie la puissance du moteur aux roues avant en conduite normale, mais peut réassigner jusqu’à 50 % de la puissance disponible aux roues arrière si une perte d’adhérence est détectée. Une molette rotative sur la console centrale vous permet de choisir parmi de nombreux modes de conduite, altérant le comportement de la mécanique.

En route vers le centre commercial

Le Renegade est offert en quatre variantes, bien que les deux plus abordables, Sport et North, soient pas mal similaires. Leur apparence adopte une approche minimaliste, alors que la version Limited bénéficie d’une calandre et de garnitures argentées ainsi que d’une plus longue liste de caractéristiques.

Le comportement routier du Jeep Renegade 2015 imite celui d’une voiture. Malgré son empattement court, le petit multisegment ne bardasse pas ses occupants dans la circulation urbaine et s’avère bien docile sur l’autoroute. En conduisant le Jeep et le Fiat 500X un après l’autre, j’ai trouvé ce dernier encore raffiné, quoique les deux chaussaient des pneus différents.

L’espace à l’avant est adéquat pour un multisegment sous-compact, et ne soyez pas surpris d’apprendre que deux occupants à l’arrière seront beaucoup plus à l’aise que trois, étant donné la largeur modeste du véhicule et le manque d’espace pour les pieds du passager au milieu. Avec un volume de 525 litres, l’aire de chargement est assez vaste pour le voyage hebdomadaire à l’épicerie, et abaisser les dossiers divisés procure un espace très pratique de 1 440 litres.

En route vers la plage

Outre un choix éclaté de couleurs de carrosserie, le Renegade devient encore plus cool en lui ajoutant le système de toits amovibles My Sky. Deux panneaux en composite peuvent être détachés, permettant une expérience de conduite à ciel ouvert. Toutefois, à plus haute vitesse, on se lasse assez vite des bourrasques et du bruit de vent dans l’habitacle.

De plus, plusieurs chaînes audio sont disponibles pour rendre le voyage à la plage plus agréable. Un système de base à quatre haut-parleurs se retrouve dans la version Sport, mais comprend un port USB pour brancher les lecteurs de musique portables. Des systèmes Uconnect plus complets sont optionnels, incluant des écrans tactiles de 5,0 ou de 6,5 pouces, une connectivité Bluetooth, une compatibilité de radio satellite et un système de navigation.

En route vers le chalet

Le seul Jeep Renegade 2015 qui mérite d’arborer l’écusson Trail Rated, c’est la version Trailhawk. Il dispose de l’Active Drive Low, signifiant qu’il est équipé d’un rapport de démultiplication de 20:1, d’un mode Rock pour escalader des surfaces rocheuses, d’une plus grande garde au sol et de plaques protectrices pour se lancer dans les sentiers. N’oublions pas les crochets de remorquage si l’on s’embourbe.

En dévalant le parcours Lyman Trail au Chelsea Proving Grounds de FCA, situé au Michigan, j’ai été surpris de voir à quel point le petit Renegade a su de débrouiller. Il s’est parfois écorché la bedaine en passant dans des ornières un peu trop profondes, mais autrement, il a facilement complété le parcours, et semblait solide comme le roc.

Le Jeep Renegade 2015 a tout pour plaire, sauf un prix d’aubaine. Il est offert à partir de 19 995 $ avant les frais de transport et de préparation, et pour cette somme, le climatiseur n’est pas inclus, contrairement aux versions de base des Honda HR-V et Mazda CX-3. Les finitions supérieures dépassent le cap de 30 000 $...

Cela n’empêchera probablement pas le Renegade de devenir un choix populaire dans le segment des utilitaires sous-compacts, tout en tapochant au passage quelques-uns de ses rivaux.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéProblème de transmission et retard de livraison pour le Jeep Renegade
Il semblerait qu’une situation plutôt connue chez Jeep soit en train de se répéter : les premiers VUS sous-compacts Renegade éprouveraient des difficultés avec la boîte automatique à neuf rapports. Lors d’une entrevue, le grand patron de FCA Sergio Marchionne aurait déclaré que le petit Jeep souffrait de problèmes de …
Premiers contactsJeep Renegade 2015, beaucoup plus qu’une caricature de Jeep
Le segment des VUS ultra compacts est sans aucun doute celui qui profitera de la plus grande croissance cette année et qui comptera l’arrivée du plus grand nombre de nouveaux modèles. Ces VUS au format réduit, qui semblent être demeurés trop longtemps dans la sécheuse, sont un choix emballant par …
ActualitéBatman roule en… Jeep Renegade?
Les amateurs de films de superhéros attendent avec impatience la sortie de Batman v Superman : Dawn of Justice. Le long-métrage opposera les deux héros majeurs de l’univers DC et promet un feu roulant d’action. Semblerait-il que le plus récent coup de marketing en lien avec ce film provient de …
Commentaires