Hyundai Sonata 2015: Domination potentiellement possible

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

La Sonata est reconnue comme une voiture qui offre une qualité de roulement supérieure à ce que laisse présager son prix. Et ce sera encore plus vrai en 2015. Hyundai a apporté plusieurs améliorations, dont l’utilisation d’un pourcentage accru d’adhésifs et d'acier à haute résistance. Il en résulte un châssis nettement plus rigide, ce qui améliore la tenue de route et la sécurité, tout en rendant la Sonata encore plus silencieuse qu’avant.

Plus grosse et meilleure

La Sonata a gagné 10 mm en empattement, 35 mm en longueur totale et 30 mm en largeur. Pour les passagers arrière, cela se traduit par un gain de 25 mm pour les jambes et de 5 mm en hauteur. À l’avant, on gagne 10 mm en hauteur.

Hyundai a également apporté d’importantes améliorations en matière d’aménagement intérieur. La finition et l’assemblage semblent au-dessus de la norme pour cette gamme de prix, même s’il y a encore un peu de plastique dur sur le tableau de bord qui vient altérer l’ambiance par ailleurs plutôt luxueuse. La console centrale a été revue et on peut obtenir en option un écran tactile de huit pouces.

Côté motorisation, on peut encore choisir entre deux quatre cylindres en ligne. Le modèle de 2,4 litres à aspiration normale a eu droit à différents changements internes qui améliorent son comportement et réduisent sa consommation d’essence. Il a perdu 5 chevaux et 1 lb-pi de couple dans le processus, mais on y gagne au change puisque le couple maximal est livré un peu plus tôt, et le moteur répond mieux à bas régimes. Avec ses 190 chevaux et son couple de 178 lb-pi, la puissance est suffisante et il tourne en douceur à vitesse de croisière. On sent cependant qu’il travaille plus fort lors des accélérations et, comme les rapports de la transmission automatique à six vitesses sont espacés, certains bruits mécaniques atteignent l’habitacle lors des dépassements.

De son côté, le 2,0 litres suralimenté par turbocompresseur est maintenant muni d’une plus petite turbine. Il en résulte, ici aussi, une diminution de puissance (245 chevaux au lieu de 274), mais le délai de réponse du turbo a été raccourci et le couple maximal (260 lb-pi, neuf de moins qu’en 2014) est livré 300 tr/min plus tôt. À l’usage, ce 2,0 litres se révèle plus vif et plus agréable qu’avant. Par rapport à son collègue à aspiration normale, il livre une puissance supérieure à tous les régimes et il est mieux adapté au poids de la Sonata.

La consommation combinée, mesurée avec le nouveau test des cinq cycles, est de 8,4 l/100 km pour le moteur à aspiration normale, et de 9,1 l/100 km pour le turbo.

Comme une berline de catégorie supérieure
La Sonata est une berline intermédiaire au comportement doux et civilisé, et son habitacle dégage une impression de sérénité. Pour la rendre plus luxueuse, on peut ajouter une foule d’options, notamment un écran de huit pouces avec système de navigation, des sièges avant chauffants et ventilés, et un toit panoramique. La version Sport est dotée d’une direction plus directe et d’une suspension plus ferme; son roulement est cependant un peu plus sec.

Le pilote peut choisir entre trois modes de conduite : Eco, Normal et Sport. En principe, chaque mode redéfinit le comportement de la transmission et la fermeté de la direction, mais on sent peu de différence d’un à l’autre.

La Sonata était en retard en matière de dispositifs d’aide à la conduite. À partir de cette année, ce n’est plus le cas. En option, on peut notamment obtenir un régulateur de vitesse adaptatif et des systèmes d’avertissement de collision avant, de sortie de voie, de circulation arrière transversale et d’angle mort. Hyundai a également ajouté un coussin gonflable aux genoux, du côté du conducteur. La Sonata est maintenant l’une des voitures les mieux pourvues de sa catégorie en matière de sécurité active.

Le luxe abordable
La Sonata 2015 est offerte en sept différentes déclinaisons, soit deux de plus que l’an dernier. Le modèle de base, la GL (23 999 $), est relativement bien équipé : climatiseur, sièges chauffants à l’avant, Bluetooth et autres gâteries. Pour profiter des dispositifs d’aide à la conduite, vous devrez passer aux modèles Limited (32 999 $) ou Ultimate (34 799 $). Une version Sport est aussi offerte, peu importe le moteur.

Il ne fait pas de doute que l’on peut maintenant considérer Hyundai comme un constructeur d’automobiles fiables et raffinées. En 2014, Hyundai est arrivée au quatrième rang pour la qualité initiale selon J.D. Powers, tout juste derrière Porsche, Jaguar et Lexus. Ajoutez à cela une fourchette de prix compétitive et un niveau d’équipement de série supérieur à la moyenne, et vous obtenez un chef de file potentiel dans cette catégorie.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisHyundai Sonata Ultimate 2.0T 2015: l’art de persévérer
On dit souvent qu’il ne faut pas inutilement s’entêter. Si quelque chose ne passe pas, à quoi bon gaspiller ses énergies sur des gouffres financiers alors que nous avons un créneau à exploiter? C’est ce qu’aurait pu se dire Hyundai il y a quelques années. La marque offrait deux voitures …
ActualitéDéjà 30 ans pour la Hyundai Sonata
On ne la connaît que depuis quelques années sous cette appelation, mais la berline intermédiaire de Hyundai, la Sonata, est vendue dans son pays d'origine depuis 1985; elle célèbre donc son 30 e anniversaire. La toute première Sonata était une berline carrée et anonyme vendue ici sous le nom de …
Technologie/Véhicules autonomesHyundai premier à embarquer Android avec sa Sonata
Hyundai frappe un grand coup dans la course à la technologie embarquée. Le manufacturier coréen offre le premier à ses clients, le système Android Auto dans l’un de ses véhicules. En effet, la Sonata 2015 est maintenant disponible avec une interface d’infodivertissement développée par Google. Tous ceux qui ont un …
Commentaires