Hyundai Elantra 2015: La bonne recette

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Hyundai ne s’est pas trompé avec la refonte de son Elantra en 2012. Tous les éléments furent réunis afin de livrer une voiture au point, capable de rivaliser à armes égales avec les Honda Civic et Mazda 3. Aujourd’hui, après trois années de compétition, l’Elantra a gagné son pari en devenant, pour plusieurs, la référence de la catégorie.

La cuvée 2015 n’apporte pratiquement aucun changement pour l’Elantra. Des rumeurs circulent, voulant que la future génération, complètement redessinée par Peter Schreyer, sorte dès l’an prochain, pour l’année-modèle 2016. C’est pourquoi, cette année, on ne fait qu’ajouter une version Édition spéciale à la gamme de l’Elantra en plus d’offrir le moteur de 2,0 litres dans la berline GLS alors qu’il n’était disponible qu’avec le modèle Limited l’an dernier. Quant à l’Elantra GT, elle subit un très léger facelift, comme disent nos cousins français.

Ménage à trois

Depuis 2013, la gamme de l’Elantra s’est élargie. En plus de la berline, on y trouve également des versions Coupé et GT. Hyundai s’assure ainsi de couvrir un large éventail d’acheteurs puisque les trois modèles affichent des caractéristiques bien différentes qui leur évitent de se concurrencer entre eux.

Le plus populaire reste sans contredit la berline. Offerte en quatre moutures, Hyundai en ajoute une de plus cette année, une Édition spéciale qui arbore surtout des éléments esthétiques additionnels. Les livrées L et GL cachent un quatre cylindres de 1,8 litre, alors que les autres berlines disposent du 4 cylindres de 2,0 litres qui équipait déjà les versions Coupé et GT. Tous les modèles proposent une transmission manuelle et automatique à six rapports, sauf la Limited qui ne vient qu’avec la boîte automatique.

La conduite de cette berline ne rendra personne accro du volant mais son équilibre général étonne. On remarque également une excellente insonorisation et des suspensions calibrées de juste façon, livrant un bon compromis entre le confort et la fermeté, mais légèrement trop sèches sur les routes cahoteuses. La puissance du 1,8 litre est suffisante pour la plupart des utilisations. Cependant, l’arrivée du 2,0 litres sur la GLS permettra d’égayer la conduite sans avoir à débourser le gros montant demandé par la version Limited.

Bataille sur deux fronts
Concurrence oblige, Hyundai propose une version Coupé de son Elantra. Directe rivale de la Honda Civic Coupé, cette Elantra « deux portes » adopte une tenue de route similaire à la berline. Depuis l’an dernier, l’Elantra Coupe est dotée de série du moteur de 2,0 litres avec la technologie d’injection directe de carburant permettant d’améliorer à la fois la consommation et la puissance. De plus, les modèles à boîte automatique intègrent le système Active ECO qui gère la réponse du moteur et le comportement de la transmission afin de procurer des accélérations plus efficaces, favorisant du même coup l’économie d’essence.

Pour se démarquer de sa rivale Civic, mais surtout pour concurrencer la Mazda3 Sport, Hyundai propose, en plus, une version cinq portes de l’Elantra, la GT. Son style tout à fait européen affiche une allure plus sportive. Les lignes sculptées des flancs et du capot rendent cette voiture très dynamique, tandis que le contour gonflé des passages de roue met en valeur les jantes de 17 pouces. À l’avant, on remarque la  calandre hexagonale alors que les feux arrière débordant sur les ailes ajoutent à sa fluidité. À l’intérieur, la GT dispose de plusieurs éléments intéressants, en équipement standard ou optionnel, comme la connectivité Bluetooth et le démarrage par bouton.

Sur la route, la GT procure une expérience de conduite à la fois amusante et sportive. Son moteur de 2,0 litres, le même que celui qui propulse les berlines GLS / Limited et le Coupé, déploie une puissance de 173 chevaux tout en gardant la consommation de carburant autour de 7,0 l/100 km. La GT est livrable en cinq versions et en fonction du choix, elle sera équipée d’une transmission manuelle ou automatique à six rapports. Malgré l’efficacité de la boîte automatique, la manuelle rend la conduite plus dynamique. Il est également possible d’ajuster la réponse de la direction selon les modes Confort, Normal et Sport afin que la conduite du véhicule s’adapte au contexte. Ce gadget fonctionne mais on se lasse vite de valser entre les modes.

Le design des véhicules change à un rythme effréné chez Hyundai. Avec la refonte de l’Elantra l’an prochain, pratiquement tous les véhicules du constructeur coréen seront passés sous le crayon des designers. Néanmoins, l’Elantra 2015 reste un excellent choix compte tenu du prix, de la qualité de fabrication, de la garantie et du design harmonieux.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéVoici la nouvelle Elantra… de la Corée
Hyundai devrait dévoiler la prochaine génération de son Elantra en novembre au Salon de l’auto de Los Angeles. Mais d’ici là, nous avons droit à tout un avant-goût de ce qui nous attend, puisque la marque asiatique vient de révéler la nouvelle version coréenne de son Elantra. À moins d’un …
Commentaires