Ford Edge 2015: Le monde, rien de moins!

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

En 2011, Ford donnait un nouveau souffle à son populaire multisegment Edge pour le maintenir en tête des ventes. Et ça avait marché. Très bien marché. Pour 2015, Ford remet ça. C’est au Salon de Los Angeles en novembre 2013 que le Edge nouveau a d’abord été vu en tant que concept. Puis Ford l’a montré plus en détail à la presse spécialisée en juin dernier. De toute évidence, Ford a de très fortes attentes pour son Edge. Au moins, l’auguste constructeur américain semble vouloir lui donner les armes nécessaires pour affronter une concurrence toujours très prompte à réagir.

Tout d’abord, il sera offert dans beaucoup de pays, la Chine étant le pays qui promet le plus. En effet, selon les prévisions de Ford, un utilitaire sur trois vendus dans le monde en 2018 le sera en Chine. Grâce à un investissement de 700 millions de dollars, le Edge 2015 sera encore construit à Oakville, en Ontario, et ensuite expédié aux quatre coins de la boule, sauf dans certains marchés de l’est, desservis par une usine en Russie.

L’Edge 2015 sera offert en livrées SE, SEL, Titanium et Sport et bénéficiera de la plateforme de la Fusion. L’empattement gagne 25 mm (1 pouce) par rapport à celui du « vieux » Edge tandis que la longueur totale augmente de 100 mm (4 pouces). Ce sont les jambes des passagers arrière et les bagages qui seront heureux! À ce propos, soulignons que le coffre, lorsque les dossiers des sièges arrière sont relevés, passe de 912 à 1 110 litres. Certains marchés offriront un Edge à trois rangées de sièges mais ce ne sera pas le cas en Amérique.

Y’a juste les fous qui changent pas d’idée

L’habitacle a été entièrement revu. Même si le tableau de bord conserve son style Ford, les designers se sont enfin débarrassés des ignobles commandes tactiles qui exigeaient qu’on quitte la route des yeux chaque fois qu’on devait les manipuler. On retrouve désormais de vrais boutons, ces petites choses très utiles qu’on peut sentir du bout des doigts et utiliser avec des gants. Il ne reste qu’à souhaiter que toute la gamme Ford (et pourquoi pas Lincoln) profite de cette importante avancée technologique. Dans les exemplaires qu'on a vus, des modèles de préproduction, la qualité de la finition et des matériaux semblait très bonne.

Il faut compter sur Ford pour les innovations techniques et technologiques et l’Edge 2015 n’en sera pas avare. Il y a tout d’abord une caméra à 180 degrés placée à l’avant et qui se nettoie avec le lave-glace qui sert au pare-brise. Le système de stationnement automatisé vous a toujours impressionné? Attendez de voir le Edge se stationner tout seul en parallèle ET perpendiculairement! Ces équipements seront optionnels, bien sûr. Parmi les innovations qui laissent perplexes, il y a le coussin gonflable inséré dans le couvercle du coffre à gants. En cas de déploiement, Ford nous assure que cette façade ne brisera pas les genoux. Au contraire, elle les protégera. Malheureusement, lors de la présentation, je n’ai pas pu en faire l’essai. Ce n’était pas par manque de professionnalisme, juste par manque de temps…

Côté moteur, le Edge en aura trois. De base, il arrivera avec un tout nouveau quatre cylindres 2,0 litres EcoBoost Twin Scroll ou, si vous préférez, avec un turbo à doubles volutes. Sa puissance est estimée à 245 chevaux et 270 livres-pied de couple. Un Edge AWD équipé de ce moteur pourra remorquer jusqu’à 3 500 livres (1 588 kilos). La version Sport se déplacera grâce à un V6 2,7 litres EcoBoost qu’on retrouvera aussi dans le nouveau F-150. Enfin, le V6 de 3,5 litres qui officie déjà dans le Edge actuel sera reconduit. Tous ces moteurs consommeront extraordinairement peu et seront très puissants selon Ford. Ils seront reliés à une transmission automatique à six rapports et le rouage intégral sera offert sur certaines versions.

Et le Edge actuel, lui?
En attendant que ce nouvel Edge fasse son apparition chez les concessionnaires au début 2015, il reste le bon vieil Edge qui devrait faire l’objet d’incitatifs importants à l’achat. Son habitacle est confortable et silencieux, ses sièges avant invitants et ses boutons tactiles déplaisants au possible. La version Sport se distingue des autres par sa grille avant noire, ses roues exclusives de 22 pouces qui vous obligeront à négocier une deuxième hypothèque sur votre maison quand viendra le temps de les remplacer et son V6 de 3,7 litres aussi puissant que goinfre quand il est trop sollicité. Les autres modèles ont droit, de série, à un quatre cylindres 2,0 litres turbocompressé relativement économique pour autant que les turbos ne soient pas sollicités par des accélérations intempestives ou, en option, à un V6 de 3,5 litres. Ce dernier est le seul moteur qui sera reconduit en 2015.

Le Ford Edge était un très bon véhicule. Nul doute que la version qui le remplacera sera encore meilleure. On vous tient au courant des développements sur www.guideautoweb.com.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisFord Edge 2016 : sans histoire
Le Ford Edge de première génération (2007 – 2014) avait un petit quelque chose de spécial. Oh, pas grand-chose, mais ses lignes étaient suffisamment différentes pour le démarquer dans la circulation. Au fil des retouches, il était devenu un peu moins « particulier ». Le Edge de nouvelle génération n’est …
Commentaires