Honda Fit 2015: Toute nouvelle et en retard

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

L’année-modèle 2015 marque le début d’une troisième génération pour la Honda Fit en Amérique du Nord. La nouvelle Fit, aussi connue sous le nom de Jazz dans d’autres marchés, est déjà commercialisée au Japon, mais son lancement chez nous se fait avec un certain décalage, car les Fit destinées aux marchés de l’Amérique du Nord sont maintenant assemblées au Mexique.

Lancée au Salon de l’auto de Detroit en janvier 2014, la Fit paraît plus grande que sa devancière, mais c’est une illusion créée par les nouvelles proportions de la carrosserie et par son vitrage réduit par rapport au modèle antérieur. En fait, cette Fit est légèrement plus courte, et un tantinet plus large, alors que la hauteur demeure inchangée, ce qui signifie que le la plus récente évolution de la sous-compacte sera peut-être tout aussi sensible au vent latéral que celle de la génération précédente. Côté style, le nouveau modèle conserve un pare-brise très fortement incliné, mais adopte une calandre plus dynamique ainsi que des feux arrière qui semblent avoir été empruntés chez Volvo. Selon Honda, le poids de la Fit est légèrement supérieur à celui de l’ancien modèle, mais la voiture se qualifie toujours dans la catégorie des poids plume, même si elle fait un usage plus étendu d’acier à haute résistance afin d’améliorer la rigidité du châssis.

Encore plus spacieuse
En prenant place à bord, on remarque que la Fit est toujours aussi spacieuse et que les passagers arrière profiteront d’un dégagement pour les jambes supérieur à celui d’une Honda Accord, ce qui est vraiment impressionnant compte tenu du gabarit de la voiture. Cependant, ce dégagement accru réduit légèrement l’espace de chargement par rapport au modèle précédent. Au moins, les dossiers des places arrière peuvent être rabattus pour que l’on puisse disposer d’un plancher plat, ce qui facilite le chargement. Évidemment, la nouvelle Fit conserve le fameux Magic Seat, cette ingénieuse banquette arrière dont l’assise se relève à la verticale, à la manière des camionnettes, démontrant encore une polyvalence inégalée dans cette catégorie. Le design de la planche de bord est plus évolué et les versions haut de gamme intègrent un écran tactile de sept pouces.

Côté mécanique, la Fit de troisième génération fait appel à un nouveau moteur quatre cylindres à double arbre à cames en tête de 1,5 litre, qui est doté de l’injection directe de carburant et du calage variable des soupapes. Avec ses 130 chevaux, on ne peut pas s’attendre à des départs canon mais cette puissance lui permettra assurément d’être plus véloce que sa devancière. Il est jumelé à une boîte manuelle à six vitesses ou à une boîte à variation continue empruntée à la Civic. Au Japon et en Europe, la Fit est également disponible avec une motorisation hybride dont la commercialisation n’est cependant pas prévue chez nous pour l’instant.

C’est où ça, Celaya?
Celaya est une localité du Mexique où Honda a décidé de construire une usine au coût de 800 millions de dollars afin d’y assembler les Fit et HR-V destinés aux marchés d’Amérique du Nord. Auparavant, les Fit vendues au Canada étaient fabriquées au Japon. Cette usine mexicaine permet à Honda de réduire ses coûts de fabrication et de transport. Cependant, comme il s’agit d’une première incursion de la marque en territoire mexicain, la production a débuté lentement et des changements ont dû être apportés, car les responsables du contrôle de la qualité ont relevé certains problèmes… qu’ils n’ont toutefois pas voulu nous révéler !

De plus, la compagnie a éprouvé des ennuis de logistique dans le transport, et tout cela a fait en sorte que l’arrivée de la Honda Fit chez les concessionnaires a été retardée de plusieurs mois. De cette situation, on peut penser deux choses. Dans un premier temps, on peut s’interroger sur la qualité des véhicules Honda produits au Mexique en notant que, contrairement à d’autres marques qui assemblent des véhicules dans ce pays depuis des années, c’est une première expérience pour le constructeur japonais. Dans un deuxième temps, on peut noter que Honda semble prendre tous les moyens pour justement s’assurer de la qualité des Fit avant de les expédier en concessions. On aimerait pouvoir vous donner l’heure juste à ce sujet, mais les journalistes canadiens n’ont pas été invités à essayer la nouvelle Fit alors que les représentants de la presse américaine l’ont fait. Doit-on blâmer l’incurie du département de relations publiques de Honda Canada pour cet oubli? Poser la question, c’est y répondre…

Partager sur Facebook
Commentaires