Honda Civic 2015: Victime de son succès

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

Pendant longtemps, la Civic a surclassé la concurrence à tous les niveaux. La plus vendue, la plus fiable, la plus polyvalente et la plus aimée! Malheureusement pour elle, la concurrence l’a prise pour cible et tente de la surpasser en tout point, quoi qu’il en coûte.

Les dernières années ont donc été plus difficiles pour le constructeur nippon qui s’est également fait critiquer par la presse automobile pour la finition bâclée de l’habitacle de la Civic 2012, désolante conséquence d’une opération de réduction des coûts qui a mal tourné. Honda s’est alors empressé de corriger le tir en 2013 et les résultats ont été probants, mais avec la présence des séduisantes Toyota Corolla, Mazda 3 et Hyundai Elantra de nouvelles générations, le succès de la Civic dans sa version actuelle risque d’être éphémère.

La Civic a toujours été considérée comme une voiture très polyvalente avec ses nombreuses combinaisons de carrosseries et de motorisations. Notre plus récente Civic mise à l’essai, une berline Touring, trône en tête des versions avec son équipement très complet. Offerte à un peu plus de 25 000 $, elle affiche un rehaussement notable par rapport aux versions régulières mais conserve la motorisation de 1,8 litre, associée de série à une boîte CVT. Sièges en cuir, système audio haut de gamme, navigation, insonorisation améliorée et plusieurs accents de chrome dans l’habitacle viennent nous rappeler que le badge Touring est appliqué sur le coffre arrière.

Quelle que soit la version, toutes les Civic, même le Coupé, proposent un habitacle généreux et une finition soignée. Les sièges enveloppent bien, la visibilité est excellente dans toutes les directions et la présentation s’est raffinée avec les années. Le tableau de bord à deux étages fait toujours partie du décor et ne suscite plus autant de mauvais commentaires qu’à son apparition. Toutes les commandes tombent sous la main, mais l’utilisation de certaines s’avère irritante et nécessite un léger apprivoisement. Le plus dérangeant est certainement l’absence d’un bouton rotatif pour le volume de la radio puisque la commande fait partie de l’affichage à l’écran et donc à effleurement. D’instinct, on saute sur le réglage qui sert à monter ou descendre la température de la ventilation chaque fois que l’on veut régler le volume du système audio!

ECON et puis?

Sur toutes les versions de la Civic, excepté la SI, Honda offre le mode ECON activé par la pression d’un bouton vert situé à gauche du volant, sur la planche de bord. Déjà très économique, le 4 cylindres de 1,8 litre améliore davantage sa consommation car l’ordinateur de bord ajuste différentes données, dont les performances du moteur, l’étagement de la transmission, le régulateur de vitesse et la climatisation. Le résultat de ce savant paramétrage s’affiche ensuite dans la fenêtre supérieure droite du tableau de bord au moyen de trois niveaux d’efficacité énergétique : haute, moyenne et basse. L’idée est évidemment intéressante, mais une conduite douce en situation normale permet de garder une faible consommation d’essence sans se soucier d’activer ou non ce mode ECON. Et si ce dernier ne vous est pas suffisant, soyez rassuré puisque Honda ramène la version hybride pour 2015. Mécaniquement, le petit moteur de 1,5 litre travaille de pair avec une motorisation électrique qui ajoute 23 chevaux à la puissance. Mais contrairement à certaines autos d'autres constructeurs, la Civic hybride ne peut pas rouler simplement sur l’électricité à basse vitesse.

Autrement, sur la route, la Civic adopte un comportement routier à la fois doux et sportif. Le réglage des suspensions, un peu plus axé sur la fermeté que sur le confort, ne plaira sûrement pas à ceux qui cherchent avant tout un confort de roulement optimal. À l’opposé, la motorisation de 1,8 litre compense en offrant une douceur remarquable et un niveau sonore très réduit. Pour un peu plus de dynamisme, il faut passer la transmission CVT en mode S pour exploiter d’avantage la puissance du moteur.

Il ne faut cependant pas se surprendre de chercher, en vain, le gain de puissance puisque la Civic ne fait que 140 chevaux et que le mode Sport n’en ajoute aucun, se contentant de monter le moteur en révolution et modifier le comportement de la boîte à variation continue. En dernier recours, la version SI permet de rendre les déplacements plus excitants, la voiture disposant d’une motorisation de 2,4 litres plus nerveuse et incisive.

La Civic se repositionne dans le peloton de tête de la catégorie. Elle n’est toutefois plus la première d’office et se fait surclasser par de sérieux compétiteurs qui l’ont prise pour cible. Une autre refonte ne saurait tarder si Honda veut conserver la première place. Mais dans cette catégorie, trôner n’est plus acquis bien longtemps.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesHonda présente la Civic 2016
Honda n’avait pas envie de se faire voler la vedette pendant le Salon de l’auto de Francfort; voilà pourquoi le manufacturier a attendu juste après la journée des médias pour dévoiler sa nouvelle compacte Civic. Il s’agit de la dixième génération de la voiture, qui a vu le jour en …
Commentaires