Volkswagen Passat 2015: Exclusivité nord-américaine

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2015

La Passat, telle que nous la connaissons en Amérique du Nord, est un modèle exclusivement conçu pour la clientèle américaine et canadienne de la marque et ne partage presque rien avec les autres versions de la Passat qui sont commercialisées ailleurs dans le monde. Ainsi, la version européenne de la Passat, dévoilée au Mondial de l’automobile de Paris en septembre 2014, ne roulera pas sur nos routes en 2015, puisque le modèle « américain » poursuivra son petit bonhomme de chemin chez nous en ne subissant que quelques retouches mineures.

En concevant une Passat entièrement dédiée au marché nord-américain dès l’année-modèle 2011, et en l’assemblant au Tennessee par surcroît, Volkswagen s’est donné la mission d’accroître ses ventes et ses parts de marché en Amérique du Nord, dans l’espoir de devenir le constructeur numéro un à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, Volkswagen doit reconnaître que cette stratégie n’a pas porté ses fruits puisque les ventes de la Passat, et de ses autres modèles aux États-Unis, ne sont pas à la hauteur des attentes. Au Canada, Volkswagen fait mieux, mais comme notre marché n’est pas aussi important que celui de nos voisins du Sud, cela est un casse-tête de taille pour la haute direction du géant allemand.

Le problème principal de la Passat, c’est qu’elle évolue dans un créneau du marché où la concurrence est très vive, et où elle est largement distancée au chapitre des ventes par des modèles très bien établis sur notre marché comme la Toyota Camry et la Ford Fusion pour ne nommer que ceux-là. De plus, le design de la Passat nord-américaine est ultraconservateur, au point de la rendre presque invisible lorsqu’elle est stationnée à côté de rivales directes comme la précitée Fusion ou la Mazda6 qui ont un style plus expressif et plus moderne.

Écho, écho, écho…
Et pourtant, la Passat n’est pas dénuée d’intérêt. Il s’agit d’une grande, voire très grande voiture qui dispose d’une cabine très spacieuse pour la catégorie. Il suffit de prendre place à l’arrière et de constater à quel point le dégagement pour les jambes est important pour s’en rendre compte. De ce côté, la Passat fait aussi bien que des modèles américains de la catégorie supérieure, et le même constat s’impose pour ce qui est du volume du coffre. La sobriété de la carrosserie trouve son écho dans le design très conservateur de l’habitacle où le poste de pilotage fait cependant preuve d’une ergonomie sans faille. Les matériaux utilisés pour la planche de bord sont de bonne qualité et l’assemblage est soigné, mais la dotation d’équipement de série souffre parfois de la comparaison avec certaines rivales directes.

À propos du comportement routier, la Passat actuelle n’offre pas une conduite aussi inspirée que celle des modèles antérieurs, mais la calibration des suspensions a tout de même conservé une petite touche européenne. Heureusement, car la vocation de cette voiture est de séduire les automobilistes américains qui sont plus portés sur le confort que sur la tenue de route. Le nouveau quatre cylindres à injection directe turbocompressé de 1,8 litre effectue un bon boulot et ne nous fait pas regretter l’ancien moteur à cinq cylindres en ligne de 2,5 litres, en livrant des performances tout à fait correctes, lesquelles sont toutefois en retrait par rapport à certains moulins qui peuvent équiper des rivales. Force est de constater que la conduite directe, précise et sportive n’est plus la grande force de la Passat qui a maintenant pour mission de transporter plusieurs personnes et leurs bagages en tout confort sur de longs trajets.

10 chevaux de plus pour le turbodiesel
Le moteur cinq cylindres en ligne ayant cédé sa place au quatre cylindres turbocompressé, deux autres moulins complètent le trio pour la Passat et le plus intéressant des deux est sans contredit le quatre cylindres turbodiesel de 2,0 litres dont la puissance a progressé de dix chevaux, passant de 140 à 150, et qui offre un couple plus que satisfaisant. La Passat pour les « gros rouleurs », c’est la TDI avec ses cotes de consommation qui font pâlir d’envie plusieurs compactes… Le V6 atmosphérique de 3,6 litres développant 280 chevaux apparaît toujours au catalogue pour 2015, mais les ventes des versions haut de gamme de la Passat qui sont équipées de ce moteur demeurent presque confidentielles.

La suite des choses pour la Passat nord-américaine prendra la forme d’un restylage, programmé pour l’année-modèle 2016, qui sera doublé d’une offre renouvelée concernant les équipements.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéVoici la Volkswagen Passat 2016
Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles en provenance de chez Volkswagen cette semaine! Le constructeur allemand vient de présenter les premiers clichés de sa berline intermédiaire Passat 2016. Les modifications les plus évidentes sont à l'avant; avec un nouveau capot, des ailes avant différentes, un pare-chocs renouvelé ainsi …
Pleins feux surVolkswagen Passat 2016 : on l’essaie cette semaine
La berline intermédiaire du constructeur allemand obtient une mise à jour significative pour 2016, incluant un style rafraîchi, un nouvel habitacle et un système infodivertissement avec plein d’options de connectivité. Le Guide de l’auto se rendra au Vermont afin d’essayer la Volkswagen Passat 2016 qui, initialement, offrira un choix de …
Commentaires