Mises à jour pour Maserati

Si les berlines Maserati ne font pas souvent les manchettes, c’est qu’elles n’essaient pas d’attirer l’attention : elles se contentent de faire leur petit bonhomme de chemin, acheminant l’élégance italienne dans un segment normalement réservé à l’excellence quelquefois trop sérieuse des Allemands.

Pour 2015, c’est quelques retouches mineures qui seront apportées à la Quattroporte et à la Ghibli. Tout d’abord, la première reçoit plusieurs améliorations esthétiques, par exemple une plus large sélection de teintes intérieures, l’option d’un habitacle revêtu de cuir rouge et une console centrale accentuée par une plaque noire miroitante. La version GTS gagne quant à elle des accents de carrosserie agencés à la couleur du véhicule et des décorations rouges dans les roues. Le logo en forme de trident reçoit aussi quelques gouttes de peinture écarlate pour accentuer ses formes.

Quant à la Ghibli, 2015 lui apporte la navigation et la téléphonie Bluetooth en équipement standard. Les acheteurs peuvent aussi maintenant choisir parmi une plus large gamme de surpiqures pour l’habitacle, et des étriers de frein rouges en option donneront une allure plus sportive au bolide.

Sous les capots, pas de changements : la Quattroporte S Q4 est encore disponible avec son moteur V6 de 406 chevaux et son rouage intégral, tandis que la GTS émet toujours la sonorité d’une Ferrari via son V8 à double turbo de 523 chevaux. Quant à la Ghibli, elle emprunte le V6 de sa grande sœur, offrant une variante S Q4 de 406 chevaux possédant la traction intégrale, ou le modèle de base à propulsion de 345 chevaux. Dans les deux cas, une boite automatique à huit rapports est de série.

Les berlines de la marque italienne seront présentées au Salon de l’auto de Los Angeles aux côtés du séduisant concept Alfieri qui avait été dévoilé à Genève.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2014Maserati Quattroporte 2014: Passione
Maserati prépare une révolution. L’an dernier, la firme italienne a vendu 6 200 véhicules dans le monde entier. Pour 2015, elle vise le cap des 50 000 unités. Une bonne part de cette prévision optimiste repose sur les épaules de la toute nouvelle Quattroporte S Q4. Prix demandé : 108 …
2014Maserati Ghibli 2014: Une mini Quattroporte
Au Salon de l’auto de Turin 1966, Maserati présentait une superbe voiture, la Ghibli. Elle fut construite jusqu’en 1973. Puis, entre 1992 et 1997, nous avons eu droit à une pâle copie, la Ghibli II. Voilà que Maserati récidive! La nouvelle Ghibli est une Quattroporte essentiellement plus courte : elle …
GenèveMaserati retourne aux sources avec le concept Alfieri
Quand Maserati a décidé de célèbrer son centenaire, elle devait rappeler au monde non seulement son histoire, mais aussi qu’elle a sa place dans le marché actuel. Depuis quelques années, Maserati avait priorisé ses berlines Quattroporte et Ghibli, délaissant peu à peu les coupés sport. Avec son concept Alfieri, la …
ActualitéMaserati vient d’approuver la production de l’Alfieri
Maserati a été trop longtemps laissée à l’abandon, mais maintenant que l’empire FCA daigne lui accorder de l’attention, la marque italienne subit un renouveau. La Ghibli a apporté du sang neuf à la compagnie, et le VUS Levante fera entrer Maserati dans un segment compétitif. Par contre, la marque a …
ActualitéMises à jour pour la Maserati Quattroporte 2017
Maserati nous arrive avec sa Quattroporte 2017; on ne parle pas ici d'une nouvelle génération, mais bien de quelques mises à jour pour permettre à la grosse italienne de continuer son chemin encore quelques années. Il y aura premièrement deux nouveaux ensembles d'options : GranLusso ajoute de la soie à …
ActualitéPartir à l’italienne : un corbillard basé sur la Maserati Ghibli
Chez nous, le dernier voyage est une affaire longtemps réservée aux marques de luxe américaines : qu’il s’agisse d’une variante allongée d’une Lincoln Town Car ou d’une Cadillac DeVille (pour la célèbre dernière « ride » de Cadillac ), le transport de cercueil vers le cimetière nécessite une voiture digne …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires