La Mercedes-Benz 300SL Gullwing a 60 ans aujourd'hui!

C’était le 6 février 1954, au Salon de New York. Mercedes-Benz dévoilait une voiture qui allait devenir une icône, la 300SL.

Depuis 1952, la Mercedes-Benz 300SL de course raflait tous les honneurs sur les circuits à travers le monde. Max Hoffman, le distributeur de la marque aux États-Unis, croyait qu’une version route ferait un malheur, d’autant plus qu’une 300SL venait de remporter la prestigieuse course mexicaine Carrera Panamericana, l’équivalent en Amérique des Mille Miglia tenus en Italie où elle avait aussi fait très bonne figure.

Hoffman avait vu juste. La 300SL de route a beau être une légende aujourd’hui, elle l’était déjà en 1954! Son pedigree en course la précédait, bien entendu, mais son niveau technique raffiné y était pour beaucoup. Le moteur, un six cylindres en ligne, était incliné à 45 degrés pour obtenir un centre de gravité et un capot le plus bas possible, ce qui améliorait l’aérodynamisme. Aussi, ce moteur était doté d’une injection directe Bosch pour une puissance accrue. Ce faisant, la 300SL, lorsque munie d’un rapport de différentiel adéquat, était la voiture de production la plus rapide au monde avec une vitesse de pointe de 260 km/h (161,5 mph). Les lettres SL, en passant, veulent dire Sport Leicht ou, en anglais, Sport Light (Sport Léger).

Son châssis tubulaire était à la fois novateur, léger et rigide. En plus, en raison de sa configuration particulière, il commandait des portières très spéciales qui s’ouvraient vers le haut d’où l’appellation Gullwing (ailes de mouette). En 1957, alors que la Gullwing tire sa révérence après 1 400 unités produites, la plupart ayant été vendues aux États-Unis, Mercedes-Benz introduit la version décapotable.

Il y a à peine un mois, aux États-Unis, une 300SL Gullwing 1956 non restaurée a été vendue pour la modique somme de 1,9 million de dollars. Alors, si vous avez une Gullwing qui traine dans votre garage et que vous vous demandez comment vous allez payer votre compte d’Hydro la semaine prochaine, vous savez quoi faire…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne Mercedes-Benz 300SL bien spéciale à l’encan
L’annonce de la mise en vente d’une Mercedes-Benz 300SL a beau être une occurrence rare, ce n’est généralement pas suffisant pour qu’on en fasse une nouvelle sur notre site web. Dans ce cas-ci cependant, il ne s’agit pas d’une 300SL ordinaire. Construite en 1954, la 300SL se démarquait des autres …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires