Ford Mustang 1967: Restaurer le passé pour un meilleur futur

Dans deux ans, le Guide de l’auto aura 50 ans. Né en 1967 à l’initiative de Jacques Duval et Alain Stanké alors éditeur des Éditions de l’homme, le Guide allait révolutionner le monde de l’édition québécoise. Jusqu’à présent, il s’agit de la publication annuelle la plus vendue, année après année. Saviez-vous qu’il se vend 1 Guide de l’auto pour 5 voitures neuves vendues au Québec?

Pour souligner cet important anniversaire, le Guide de l’auto vient de se porter acquéreur d’une Mustang décapotable 1967. Oh, elle n’est pas parfaite, notre Mustang! On peut même dire qu’elle a besoin d’amour. De beaucoup d’amour. Au cours des deux prochaines années, nous la ferons restaurer par des étudiants en mécanique.

Quand les jeunes impressionnent les vieux

L’histoire a commencé à l’automne 2010. Karina Veilleux, professeur de français de l’école le Goéland de Sherbrooke, nous avait fait parvenir un courriel où elle nous expliquait se servir du Guide de l’auto pour motiver ses élèves raccrocheurs, en majorité des jeunes hommes, au plaisir de la lecture. La cause nous a énormément plu. Ces jeunes font partie de notre public mais ils sont surtout l’avenir. Le fait qu’ils se relèvent les manches et retournent à l’école est la preuve vivante du « quand on veut, on peut ».

Pour ce Projet Mustang 1967, nous voulions donc nous associer à de jeunes étudiants. En mécanique, bien entendu. Pas sûr que confier notre voiture à des étudiants en comptabilité aurait été très prometteur! Mais les coûts auraient été super bien contrôlés, c’est sûr!

Notre projet tombait bien, le comité paritaire de l’industrie des services automobiles (CPA) de Montréal avait des écoles pleines de jeunes étudiants. Nous avons donc rencontré Roger Gaudreault, que vous avez déjà vu à notre émission à MaTV, autrefois Vox. Notre projet arrivait à point nommé car Roger désirait créer un cours de restauration automobile. Notre Mustang ne sera restaurée qu’une seule fois… mais grâce à elle, un programme sera créé et d’autres voitures anciennes seront restaurées. Et lorsque notre cheval au galop aura fini de servir aux festivités entourant le jubilaire du Guide de l’auto, il fera l’objet d’un tirage (ou d’un encan, on ne sait pas encore) et les profits seront remis à un organisme combattant le décrochage scolaire.

Et notre Mustang?

Grâce à l’aide de Luc Champagne, représentant publicitaire pour le magazine l’Auto Ancienne des Voitures Anciennes du Québec (VAQ) et propriétaires de plusieurs Corvette, et grâce à Kijijii, nous avons trouvé notre bolide à Karrs, une bien nommée petite localité près d’Ottawa. Dwayne Haddad, son propriétaire précédent, nous l’a léguée pour 5 000 $, ce qui est « dans les prix ».

Notre décapotable est née avec un six cylindres en ligne de 200 pouces cubes mais quelque part entre 1967 et aujourd’hui, quelqu’un l’a changé pour un V8 de 289 pouces cubes provenant d’une Mustang Coupé 1967. Sans doute en même temps, les roues sont passées de quatre à cinq écrous. La transmission est une automatique à trois rapports.

Le numéro de série (7T03T220823) indique que cette Mustang est bien une 1967 (7), qu’elle a été fabriquée à Metuchen au New Jersey (T), qu’il s’agit d’une décapotable (03), qu’elle est née avec un six cylindres (T), les six autres chiffres réfèrent à la séquence de production. Puisque les numéros de série débutaient au chiffre 100001, on peut donc déduire que notre future quinquagénaire est la 120 822e Mustang fabriquée cette année-là. Précisons que 44 808 Mustang 1967 décapotables ont été construites. Il y a eu aussi 356 271 Coupé et 71 042 Fastback produits.

Au fil des prochains mois, nous vous tiendrons au courant de l’évolution de notre bébé de 1 242 kilos (2 738 livres). Souhaitons-nous qu’elle grandisse en beauté sans trop faire rager ses parents adoptifs…

Comité Paritaire de Montréal EMEMM Salon de l'Auto de Montréal Uni-Select Voitures Anciennes du Québec MaTV Guide Auto Trioomph La Capitale Rousseau Communication Automobile
Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Voitures anciennesProjet Mustang 1967: Immobile... pour le moment
En mars dernier, nous vous faisions part de notre projet de restaurer une Mustang décapotable 1967. Lorsqu’elle sera en mesure de rouler, nous nous en servirons pour faire la promotion du Guide de l’auto 2016, le cinquantième de la série. Ensuite, notre Mustang sera vendue et les profits iront à …
Voitures anciennesProjet Mustang 1967: Bonne nouvelle!
Il y a à peine quelques semaines, de gros nuages noirs s’accumulaient sur notre Projet Mustang 1967. Tous les intervenants du comité paritaire et de l’EMEMM (École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal) avaient beau faire preuve de bonne volonté, il restait un léger détail à régler… l’argent! Lorsque …
Voitures anciennesFord Mustang 1967: C'est un départ!
Chaque début de septembre amène de nouveaux élèves dans les écoles et l’ÉMEMM (École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal) ne fait pas exception! Pour célébrer l’événement, la tradition veut que l’école organise un dîner hot-dogs servi par le personnel enseignant. Pour la rentrée 2013, on y retrouvait les …
Voitures anciennes...Et on rrrrroule à l’ÉMÉMM!
On roule… En fait, les étudiants roulent! Pas la Mustang. Mais ça va venir! Lorsque les lumières du département de carrosserie se sont éteintes pour l’été, il restait encore énormément de travail à faire pour que notre Mustang 1967 soit en état de rouler. Les portières, surtout, causaient de réels …
Voitures anciennesLe Projet Mustang et la relève
Au centre du Projet Mustang, il y a évidemment notre Mustang décapotable 1967 qui passe lentement mais sûrement du statut de véritable épave à beauté mobile. Derrière cette voiture qui commence à prendre forme, il y a un autre projet : créer un cours d’initiation à la restauration de véhicules …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires