Kia Sedona, prix et garantie priment

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2005

Une minifourgonnette neuve pour moins de 26 000 $, ça existe ? Bien sûr ! Et qui d'autre que Kia peut proposer une pareille aubaine pour tenter de détourner la clientèle des marques américaines et japonaises ? Si le bas prix demandé n'arrive pas à vous convaincre, Kia a prévu le coup en prenant soin de bonifier sa garantie générale, d'un pare-chocs à l'autre, à 5 ans ou 100 000 km. Quand on sait que tous les constructeurs présents sur ce marché offrent une garantie de base de 3 ans ou 60 000 km, excepté Mazda dont la sienne est de 3 ans ou 80 000 km, on comprend que le constructeur sud-coréen joue la carte de la fiabilité pour attirer les jeunes familles dont le budget est serré à chaque fin de mois.

Si le prix et la garantie sont les principaux arguments de vente de cette sudcoréenne, un jeune couple en quête d'une première minifourgonnette doit-il se laisser séduire par ces facteurs économiques ? Si la réponse est : « on n'a pas le choix ! ». on peut se demander si ces gens seront privés de l'agrément de conduite, de la qualité de fabrication et de l'équipement que l'on retrouve sur des modèles concurrents plus dispendieux.

La Sedona n'est pas une reine de beauté et sa silhouette a pris quelques rides depuis le renouvellement des Toyota Sienna, Nissan Quest et Honda Odyssey. Qui plus est, le placage deux tons de carrosserie des versions haut de gamme est démodé et les stylistes auraient avantage à revoir ce détail de présentation pour éviter le vieillissement prématuré de celle qui a été à l'origine du redressement de Kia. Pour se faire une idée des dimensions de la Sedona qui mesure 493 cm, la longueur hors tout se situe entre celle d'une Mazda MPV (477 cm) et celle d'une Toyota Sienna (508 cm), ou à mi-chemin entre une Dodge Caravan (481 cm) et une Grand Caravan (509 cm). De taille intermédiaire, son poids de 2 136 kg dépasse d'environ 240 kg celui de la Nissan Quest (1 894 kg) pourtant la plus grosse de la catégorie. Une architecture plutôt vieillissante et l'emploi de matériaux moins sophistiqués sont à l'origine de cet embonpoint.

Ce surplus de poids pénalise les performances et la consommation de son moteur V6 de 3,5 litres. Ce dernier est pourvu d'un double arbre à cames en tête et de 24 soupapes et sa conception peut être qualifiée de moderne. Développant 195 chevaux, le rapport poids/puissance n'est pas favorable aux accélérations et aux reprises. Néanmoins, il permet de franchir le 0 à 100 km/h en 11 secondes, ce qui ne représente pas le temps le plus lent de la catégorie mais presque ! En contrepartie, avec une consommation de 14 litres aux 100 km, la Sedona est l'une des plus énergivores du lot. Heureusement, la boîte automatique à 5 rapports est bien étagée et amenuise la gourmandise du V6 qui serait encore plus gargantuesque s'il était couplé à une transmission à 4 rapports.

La Sedona est offerte en quatre versions : LX, LXE, EX, et EX-Luxe. Quand on vérifie la liste d'équipement de la LX, on constate que le rapport équipement/prix est presque impossible à « accoter » par les constructeurs américains et japonais. Pour moins de 26 000 $, le conducteur sera choyé par un volant inclinable, des rétroviseurs chauffants et des glaces à commande électrique, un système de déverrouillage à distance, un dégivreur d'essuie-glaces, un climatiseur, un régulateur de vitesse, et un lecteur de DC. De même, le confort des passagers sera agrémenté par un système de climatisation et de chauffage arrière et une troisième banquette amovible. Tant à l'avant qu'à l'arrière, les espaces de rangement sont nombreux.

Si les acheteurs acceptent de payer 27 800 $, la LXE est équipée d'un lecteur de DVD qui permettra aux enfants de visionner leur film favori avec des écouteurs sans fil, et ce, pour la plus grande satisfaction des parents qui pourront discuter discrètement du comportement de leurs petits à l'école... Pour le même prix, le conducteur a droit également à un sonar pour le guider lors de stationnements en parallèle. Toutefois après réflexion, la facture de 1 800 $ pour une LXE avec lecteur DVD et sonar de recul nous semble un peu exagérée. À ce prix, mieux vaut débourser les 29 000 $ que demande la EX avec ses freins ABS, ses essuie-glaces à déclenchement automatique, son siège à commande électrique et ses roues en alliage. Quant aux passagers, ils ne seront pas en reste avec des glaces latérales arrière à commande électrique et une galerie de toit pour libérer l'espace retenu par la troisième banquette. Si vos fins de mois vous le permettent, pour environ 31 000 $ la Ex-Luxe compte également sur une sellerie en cuir, des sièges avant chauffants, et un toit ouvrant. Ce qui représente une économie de plusieurs milliers par rapport à la concurrence. Par ailleurs, prenez note que le lecteur de DVD demeure optionnel dans les deux versions EX.

Certes, il n'y a pas que le prix à considérer. Alors comment la Sedona se débrouille-t-elle sur la route ? Silencieuse sur les voies bien asphaltées, seul un léger bruit de vent au niveau des rétroviseurs a perturbé notre essai. En ville, les inégalités du bitume ont affecté la direction et fait sautiller l'essieu arrière rigide. Par ailleurs, les pneus de 15 po sont trop petits et le comportement serait meilleur avec des gommes de 16 po. Avec ou sans système ABS, le freinage est dans la norme. Par ailleurs, la direction est lente et le diamètre de braquage est le plus long de la catégorie. Somme toute, à plusieurs égards, la Sedona souffre des mêmes lacunes que ses rivales mais cette aubaine à portes coulissantes mérite considération lors d'un prochain magasinage.

Partager sur Facebook
Commentaires