Une Scion chez Acura?

En août dernier, Acura annonçait en grande pompe le retour de l’Integra. Sans doute l’un des modèles les plus mythiques de cette division de luxe de Honda.

J’étais très enthousiaste à l’idée d’assister à la résurrection de cette sportive qui évoque des souvenirs heureux pour de nombreux automobilistes. Évidemment, différents sketches allaient circuler sur le web, parfois de très beaux, nous faisant saliver encore davantage. Or, on apprenait il y a quelques semaines que l’Integra allait finalement renaître avec cinq portes. Puis, encore quelques semaines plus tard, on allait confirmer l’offre d’une boîte manuelle, histoire d’émoustiller les puristes.

La nouvelle est tombée il y a quelques jours à peine. Acura levait le voile sur celle que l’on attendait depuis deux mois, l’Integra 2023. Instantanément, j’ai partagé trois images de la voiture sur mes réseaux sociaux, histoire de recueillir les commentaires des internautes. Résultat : jamais ces derniers ne se seront aussi bien accordés, partageant pour la majorité une amère déception causée par une trop grande proximité avec la Honda Civic, de laquelle l’Intégra dérive. Je vous épargne ici les commentaires disgracieux que j’ai pu lire : tout comme moi, certains internautes ont carrément été insultés!

Photo: Acura

Grande déception

Je choisis donc cette fois de ne pas peser mes mots puisque cette Integra est assurément la nouveauté la plus insignifiante que j’ai pu apercevoir au cours des dernières années. L’auto ressemble à un gros canari jaune décoré d’un disgracieux autocollant visiblement acheté au marché aux puces, donnant l’impression d’un tuning de mauvais goût des années 2000. Une voiture moche qui s’avère une véritable déception pour les adeptes de l’Integra... En somme, une bagnole que même Scion n’aurait pas lancée si cette division était toujours active, tellement l’évidence d’un échec commercial est flagrante.

N'oublions pas qu’Acura a abandonné l’Integra en 2001 pour la remplacer par la RSX. Un coupé sport qui se défendait bien, mais qui n’a jamais séduit les gens comme l’avait fait sa devancière. Parallèlement, Acura avait aussi lancé en 1997 la 1.6 EL. Une Civic endimanchée, plutôt jolie et qui avait l’avantage d’offrir la motorisation du coupé Civic Si dans une berline, ce qui n’existait pas à l’époque du côté de Honda. Dix ans plus tard et après deux générations, la EL allait être rebaptisée CSX, suivie de l’ILX à partir de 2012. Toutefois, son succès n’aura été que momentané, Acura ne l’ayant depuis jamais redessinée.

Mais voilà, dix ans plus tard, alors que l’ILX est carrément oubliée par l’industrie, la division nous annonce la relance de l’Integra. Le public comme nous, journalistes, avions l’impression qu’on allait nous offrir une authentique sportive. Surtout à la vue des vidéos nous faisant miroiter la nostalgie des anciens modèles, ce qui incluait la mythique Integra Type R!

Aujourd’hui, cette bourde à quatre roues déçoit de façon unanime sur les réseaux sociaux et auprès de la presse spécialisée. Une Civic plus « mal amanchée » qu’endimanchée qui, de surcroît, hérite d’un moteur de 1,5 litre turbo. Le même que la Civic Si. Encore…

Photo: Acura

Pas de taille

Bien sûr, Acura mentionne « plus de 200 chevaux », soit probablement 5 ou 10 chevaux de plus que la Civic Si, qui voyait ironiquement sa puissance baisser de 5 chevaux (de 205 à 200) pour 2022. On comprend maintenant pourquoi. Et on comprend aussi que cette supposée automobile de luxe ne fera encore une fois pas le poids face aux Audi A3 et Mercedes-Benz de Classe A qu’elle devrait techniquement concurrencer, ne proposant pas de rouage intégral.

Inutile de vous le dire, le marché de la compacte de luxe ne gagne pas du terrain. D’ailleurs, on y retrouve aujourd’hui que le trio allemand et Cadillac, avec la CT4. Un marché déjà donc très difficile d’approche et qu’Acura n’a jamais su maîtriser. Chose certaine, si Acura avait l’intention de redorer son blason avec ce produit, c’est raté. Parce que l’aspect luxueux n’y est manifestement pas. À l’opposé, on ne réussit pas non plus à charmer les amateurs de sportives ou ceux qui ont la fibre nostalgique. Certains seront avec raison insultés d’y lire l’inscription Integra alors que d’autres préféreront tout simplement opter pour une version Si de la Civic. Qui seront les acheteurs de cette compacte à hayon? Excellente question!

Photo: Acura

C’est peut-être une voiture de transition ne servant qu’à boucher un trou en attendant qu’Acura emprunte un premier virage électrique. Peut-être. Et sans doute, une voiture qui n’avait même pas été imaginée à pareille date l’an dernier, et que les stratèges d’Acura ont choisi de rapidement concevoir, avec les moyens du bord. Juste parce qu’il le fallait.

En vidéo: Retour dans le temps avec l'Acura Integra 1997

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueAcura Integra : 3 raisons d’être déçu… ou pas
Depuis le dévoilement de la nouvelle Acura Integra il y a quelques jours, les réactions sont très vives à gauche et à droite. Pourtant, il manque encore plusieurs informations et on n’a même pas encore vu l’intérieur! Il s’agit d’un prototype, rappelons-le. Sauf que dans le langage d’ Acura (et …
Nouveaux modèlesL’Acura Integra renaît et va ressembler à ça
Promis depuis la mi-août, le retour de l’Acura Integra se concrétise enfin avec le dévoilement du prototype de la nouvelle génération. La célèbre compacte sportive, qui avait été remplacée par la RSX au début des années 2000, reviendra sur le marché l’an prochain en tant que modèle 2023. Comme c’était …
ActualitéL’Acura Integra aura une boîte manuelle
Décidément, la route qui mène au dévoilement de la nouvelle Acura Integra en 2022 est remplie d’annonces. Rappelons que la division de luxe de Honda a confirmé en août le retour prochain de sa célèbre compacte sportive. Plus récemment, on a appris que la voiture allait adopter une configuration à …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires