Tesla Model 3 - Une des meilleures, mais...

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2021

L’arrivée de la Tesla Model 3 a littéralement dynamité la catégorie des compactes de luxe. Grâce à une approche différente des constructeurs allemands, la voiture électrique américaine a fait une entrée remarquée sur un marché pourtant difficile. Pour diminuer les coûts, la structure entièrement en aluminium de la Model S a été délaissée. Certains éléments sont toujours en aluminium, mais ils côtoient d’autres parties en acier.

Comme les autres modèles de la gamme, la Model 3 est livrable avec le fameux système Autopilote qui permet à l’auto de se conduire toute seule, mais sous la surveillance du conducteur. La voiture peut aussi accéder au réseau de « superchargeurs » réservés aux Tesla qui permet de recharger beaucoup plus rapidement que sur une borne d’Hydro-Québec. Et grâce à la connexion Wi-Fi de la voiture, les mises à jour poussées par Tesla améliorent la voiture au fil des années.

Cela permet aussi de profiter d’un système multimédia qui n’est jamais obsolète. Puisqu’il est question de l'infodivertissement, sachez qu’il fait partie des modèles les plus évolués de l’industrie. Son interface ressemble beaucoup à celle des produits Apple, ce qui facilite son utilisation. Toutefois, le fait que la quasi-totalité des commandes soit concentrée dans l’écran central demande un peu d’habitude. Par exemple, la vitesse se trouve dans le coin gauche de l’écran, mais un affichage tête haute sur le pare-brise serait bienvenu.

Des performances électrisantes

Avec le modèle de base à propulsion, vous disposez d’une autonomie de 402 km théoriques. Cette version est la moins performante de la gamme. Cela dit, l’auto est tout de même capable d’atteindre 100 km/h depuis l’arrêt en seulement 5,6 secondes. Pour un usage quotidien, c’est amplement suffisant. Sachez qu’il s’agit de la seule version de la Tesla Model 3 qui peut recevoir les 8 000 $ de rabais du gouvernement du Québec ainsi que les 5 000 $ du gouvernement fédéral. Les autres modèles sont trop chers pour pouvoir y prétendre.

Si vous préférez le modèle à traction intégrale, il est fourni avec une batterie à longue autonomie qui vous fournit 518 km à chaque recharge (489 avec les jantes de 19 po optionnelles). Les performances sont également améliorées et le 0 à-100 km/h est expédié en 4,6 secondes. C’est aussi rapide qu’une Porsche 911 Carrera de base! Et grâce à la fulgurance de ses moteurs électriques, la Model 3 vous colle littéralement dans votre siège dès les premiers mètres. Depuis l’arrêt jusqu’à la vitesse maximale permise sur l’autoroute, la voiture tracte avec vigueur sans jamais vouloir s'arrêter. À moins de disposer d’une voiture à essence d’au moins 400 chevaux, impossible de battre les accélérations de la Model 3. Et encore, si vous optez pour le modèle performance, vous allez perdre un peu d’autonomie (481 km au lieu de 518 au maximum) mais vous réaliserez le 0 à 100 km/h en seulement 3,4 secondes!

Elle ne déçoit pas sur la route

La voiture n’est pas seulement bonne à humilier tout ce qui roule en ligne droite. Grâce à ses batteries judicieusement placées dans le plancher, le centre de gravité est très bas, ce qui profite au comportement dynamique. Même sur des routes sinueuses, la Model 3 fait preuve d’un bel équilibre et lorsque l’on accélère le rythme, l’auto l’accepte sans difficultés. Le freinage est efficace, cependant la pédale n’offre pas un très bon ressenti, dommage. C’est aussi le cas de la direction, dont le dosage est trop artificiel, et ce, peu importe le mode de conduite sélectionné. Là où il faudrait tourner le volant d’un quart de tour avec une voiture classique, un léger mouvement suffit dans la Model 3. C’est assez déroutant au départ, mais on finit par s’y habituer. Toutefois, si vous conduisez une BMW ou une Audi, n’attendez pas la même précision, vous pourriez être déçus.

Au niveau du confort, les sièges sont moelleux et le maintien latéral est correct. En revanche, les jantes optionnelles de 19 pouces, plus jolies, durcissent le roulement comparativement aux roues de 18 pouces d’origine. L’espace intérieur est bon, agréable pour 4 personnes et l'immense toit vitré apporte beaucoup de lumière dans l'habitacle. Pratique, l’auto possède aussi deux coffres. À l’avant, l’espace est suffisant pour un bagage cabine. À l’arrière, le volume de chargement est adéquat, mais la faible ouverture du coffre est moins pratique qu’un hayon.

Dans l’habitacle, la qualité de finition est inégale et inférieure à ses rivales allemandes. La qualité de construction est aussi très variable d’une voiture à l’autre, ce qui pose la question de sa durabilité à long terme. Enfin, la qualité de la peinture laisse à désirer et ne supporte pas toujours bien les hivers québécois... Si vous achetez une Tesla Model 3, prévoyez un budget supplémentaire pour une pellicule de protection transparente et des garde-boues afin d’éviter un vieillissement prématuré.

Feu vert

  • Très bonne tenue de route
  • Accélérations et reprises au sommet de sa catégorie
  • Mises à jour en continu de la voiture par internet
  • Réseau de « superchargeurs » très rapide et pratique

Feu rouge

  • Qualité de construction inégale et peinture fragile
  • Direction moins communicative que la concurrence
  • Roulement plus ferme avec les roues de 19 pouces
  • Fiabilité à long terme incertaine

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires